Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes la famille Caster. Dany, la papa travaille dans un magasin de bricolage, et moi Sabrina, la maman, je suis commerciale. Nous vivons à la campagne, dans le département de l'Aube. Nous avons deux enfants : Soni, notre garçon de 12 ans et Louna, notre fille de 9 ans. Nous vivons dans une maison à la campagne, nous avons un chien, des amis et une grande famille...une vie ordinaire qui nous convient bien...sauf peut-être la routine!

Quelles étaient vos motivations pour partir faire le tour du monde ?

Faire un break tout d'abord, mais pas pour ne rien faire. Quitte à tout laisser tomber, autant que ce soit pour vivre une vraie aventure. La motivation principale était pour nous de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures et surtout de partager cette aventure avec nos enfants. Il nous semblait important de leur faire voir qu'il existe des endroits magnifiques partout dans le monde, des gens biens dans tous les pays, pour qu'une fois plus grands, ils n'aient pas peur de quitter la maison et la famille, que ce soit pour les études, le travail ou les voyages !

Nous savons que le temps passe très vite, les enfants grandissent et nous, nous vieillissons ! Aussi, la vie nous réserve parfois de mauvaises surprises, alors pourquoi ne pas en profiter maintenant. Nous ne sommes pas encore pas trop vieux, et en bonne santé, alors plutôt que de vivre avec des regrets et de nous dire «si nous avions su...», nous avons pris le large !

Sautez le pas, vivez votre rêve ! nous dit la famille Caster partie faire le tour du monde

Quel est l’itinéraire ? Pourquoi ce choix ?

Notre itinéraire s'est fait très spontanément, en fonction des envies de chacun, et forcément en fonction du budget...

  • Dany rêvait depuis tout jeune de l'Inde et du Népal. L'Asie avec le Vietnam, le Laos, le Cambodge et la Thaïlande étaient une évidence. Le coût de la vie est peu élevé et nous permet de tenir dans le temps. Le dépaysement est total, tant de paysages, de diversité et de richesses culturelles à découvrir !
  • Louna voulait aller en Australie, nous avons prévu une location de camping car pour longer la grande barrière de corail.
  • Moi , je voulais la Nouvelle Calédonie.
  • La Nouvelle Zélande nous a été fortement conseillée par tous les voyageurs, alors on a programmé un mois sur les 2 îles. Les îles Cook au milieu du pacifique, sont venues par hasard. Ces destinations du pacifique sont tellement lointaines et chères que n'y nous retournerons peut être jamais de notre vie. Nous avions le choix entre les Fidji, les îles Cook et Tahiti. Nous avons choisi les îles Cook car elles sont peu visitées, histoire de jouer les Robinson sur une île de 30 km² !
  • Soni voulait allez aux Etats Unis, nous ferons un court passage en Californie de Los Angeles à Las Vegas.
  • Nous finirons par le Mexique, pour voir les temples Mayas, avec une boucle par le Guatemala et le Belize.

Quels moyens de transport utilisez-vous ?

Nous utilisons les transports locaux en Asie, trains, bateaux, bus, car leurs coûts sont très abordables. En contre partie, c'est souvent très fatiguant. On voyage parfois à 20 dans les transports prévus pour 10 personnes. Les temps de trajet sont souvent longs soit parce que les routes sont mauvaises ou parce que l'on fait le ramassage des personnes et des marchandises par la même occasion ! Sans compter l'état de certains véhicules, les sièges cassés, et les pannes qui vous laissent en plan quelques heures. Mais cela fait parti du voyage ! C'est l'occasion de rencontrer les gens , de voir comment ils vivent et comment s'organise la vie du pays. En Australie et Nouvelle Zélande, nous avons loué des camping cars. Aux États Unis, nous ne savons pas encore si nous aurons une voiture ou un van, et au Mexique, nous voyagerons aussi par bus.

Quels hébergements choisissez-vous ?

Des logements bons marchés, petits hôtels ou guesthouses. Nous prenons une seule chambre pour quatre, pour limiter les frais. Nous sommes souvent à l'étroit et nos chambres ne font pas rêver mais c'est un poste coûteux et si on veut tenir dans la durée, tout est compté ! Nous avons tout de même hâte d'avoir un camping car, petite maison roulante, pour ne pas avoir a faire et défaire notre sac tous les 3 jours !

Quel est votre budget ? Le réel ressemble-t-il au prévisionnel ?

Nous nous sommes fixés un budget mensuel par pays. Nous essayons de tenir un budget de 50 à 60€ par jour. Globalement on se tient à notre objectif mais au quotidien il faut faire attention. Un voyage en sac à dos veut aussi dire que vous avez constamment la main dans le porte monnaie : pour déjeuner, dîner, goûter, boire etc...Il faut donc être attentif chaque jour, à tous les repas, et ne pas céder à toutes les tentations qu'offrent tous ces marchés fabuleux ! Il faut aussi inclure les nécessités du quotidien, les achats de vêtements, chaussures…Pour l'instant, nous tenons notre budget, nous verrons bien pour la suite. Le budget est un poste qui pose beaucoup de questions sur les risques pour l'avenir et sur la faisabilité du voyage une fois sur place. De notre côté, nous avons la chance d'être propriétaire, et nous savons que nous avons un toit en rentrant. Dany a bénéficié d'une année sabbatique, il pourra donc reprendre son travail au retour. Pour ma part, je devrais trouver un nouveau job. Si vers la fin du voyage nous n'avons plus assez d'argent, nous rentrerons plus tôt, c'est aussi simple !

Comment financez-vous cette année sabbatique autour du monde ?

Nous avons eu la chance d'avoir eu un coup de main de nos parents pour l'acquisition de notre maison. Ensuite, Dany est en excellent bricoleur, et nous l'avons entièrement refaite par nous même sans faire appel aux banques et aux artisans, une économie considérable pour une maison à peine habitable. Ensuite, nous vivons simplement, peu de resto, pas d'abonnement TV ou autre, peu de high-tech et jeux vidéo, on jardine, on cuisine...des petits riens du quotidien qui nous ont permis de d'économiser cet argent.

C'est un investissement pour notre avenir et celui de nos enfants d'une certaine manière, mais les retombées sont non quantifiables !

Sautez le pas, vivez votre rêve ! nous dit la famille Caster partie faire le tour du monde

Quelles étaient vos inquiétudes avant le départ? Et celles de vos proches ?

Mes principales angoisses étaient celles liées aux enfants. La déscolarisation d'une part, est-ce que cela était vraiment bien pour eux ?! Ensuite, si sur place il leur arrivait quelque chose ? Et si l'aventure ne leur plaisait pas ? Et puis les faire quitter leurs amis et tout leur petit univers qu'ils aiment : l'école, le sport, la musique, la famille et les copains. C'est un choix difficile et très culpabilisant qui m'a fait passer un nombre de nuits blanches incalculable!

Pour les proches, ce n'est pas évident, car c'est un choix difficile à comprendre surtout en ces temps de crise et d'insécurité un peu partout dans le monde ! Pour nos parents, cela a dû être dur, surtout de voir partir leurs petits enfants. Mais je pense qu'ils avaient confiance en nous et en la faisabilité de notre voyage. Globalement, même si nous n'avons pas été entendus par tous, nous avons la chance d'avoir eu énormément de soutien. La création de notre site internet et Skype ont réduit la distance; Ce sont des véritables ponts entre la famille, les amis en France, et nous.

Le voyage ressemble-t-il à ce que vous aviez rêvé ?

Oui, certainement même au-delà de nos rêves.

Il y a tous ces monuments et sites historiques fabuleux que l'on imagine et que l'on a prévu de voir. Mais il y a toutes ces rencontres de voyageurs de partout dans le monde avec qui vous partagez quelques heures ou quelques jours. Tous ces paysages fabuleux, la nature tellement belle, les rivières, les villages et les campagnes. Les îles, les montagnes ou sillonnent les rivières, la mer, les fleuves, les couchés de soleil. Et puis les sourires et la chaleur humaine qu'on ne peut ressentir qu'une fois sur place et qui nourrissent votre voyage.

Et l’école ?

Et oui, l'école... On est pas tous les jours en vacances ! Nous avons choisi de faire l'instruction en famille, ce qui veut dire déscolariser nos enfants et faire les cours par nous même. Le Cned ne nous semblait pas une solution adaptée pour notre mode de voyage. Dix kilos de leçons par enfants et la contrainte de renvoyer régulièrement les évaluations avec des connexions internet aléatoires, nous ont vite découragé. Donc au début, pas facile d'endosser la tenue de prof, et on ne sait pas par quel bout commencer. Puis, petit à petit, on prend le rythme et c'est parti ! Mais c'est tout de même la partie contraignante du voyage. Nous travaillons en moyenne 1H00 à 1H30 par jour, tous les jours (évidement pas de week-end ou de vacances, sauf le jour de Noël !). C'est un marché avec les enfants, ils savent qu'ils doivent travailler si ils ne veulent pas redoubler, alors chacun y met du sien.

Quelles sont vos attentes ?

Pour l'instant nous vivons au jour le jour. Ce que l'on attend, ce sont de belles rencontres et de beaux paysages. Il faut parfois se laisser faire et écouter son instinct. Laisser de côté sa méfiance et ses a priori. Sortir grandis de cette aventure et plus ouverts sur le monde qui nous entoure.

Pensez-vous reprendre tranquillement le fil de vos vies au retour ?

Est-ce possible ? je ne sais pas ! Je pense que d'une certaine manière nous aurons un peu changé au retour et que nos attentes ne seront plus les mêmes. Nous aimerions trouver un travail un peu plus en adéquation avec nous même, l'avenir nous le dira ! Cependant je reste lucide sur les nécessités de notre quotidien et notre mode de vie à l'européenne, et si le cours de la vie reprenait le même rythme, nous saurions nous réadapter. Je suis de nature optimiste et je sais que nous retrouverons le bon équilibre !

Que diriez-vous à des familles qui veulent partir en voyage au long cours?

C'est un choix difficile qui demande beaucoup de courage et de conviction. Vous devez avoir une famille très unie car elle sera forcément mise à l'épreuve car ce n'est pas toujours facile de vivre 24h sur 24 ensemble... Mais une fois en route, vous aurez de tels moments de bonheur, de partage, de découverte et de dépaysement que cela vaut bien une telle prise de risque et tous ces sacrifices !

Sautez le pas, et vivez vos rêves….

Votre blog :

famillecasterautourdumonde.fr

Commenter cet article

Julie 12/06/2015 22:35

Très bien dit

Rimbault 07/05/2015 11:06

Superbe expérience, et que d'enrichissements pour tous 4.Profitez bien de tout cela. ,Je viens de voir votre site,belles photos et commentaires .Bonne fin de voyage

excursion marrakech 29/01/2015 09:48

très bon bon continuation
C'est un projet magnifique !

Esther 29/01/2015 07:45

Une question à cette famille : Si c'était à refaire, vous seriez partie plutôt, plus jeunes je veux dire, par rapport aux enfants aussi ?
Sinon je suis curieuse de visiter votre site et y découvrir toutes les photos de vos voyages
Bravo et bon vent

fedora 28/01/2015 09:03

C'est un projet magnifique ! je suis admirative devant le fait de sauter le pas ! Surtout avec les enfants !! mais que d'expériences pour eux !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter