Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Globshop met en relation des personnes qui souhaitent acheter des produits étrangers et des voyageurs qui acceptent de leur rapporter les produits.

La plateforme lancée en janvier dernier (après une période de test en bêta en 2014), a été pensée pour que chacun puisse trouver facilement le produit qu’il cherche, ainsi que son prix de vente dans le pays d’origine. Si on cherche désespérément un produit de l’autre bout du monde, ou si on souhaite économiser de l’argent en achetant un produit à l’étranger, Globshop est fait pour nous.

Les voyageurs membres de la communauté Globshop, peuvent gagner de l’argent au cours de leurs voyages en rapportant les commandes des acheteurs. Pratique pour réduire ses frais de voyage ! Tout ce qu’ils ont à faire est de s’inscrire gratuitement et de renseigner leur planning de voyages.

Start-up Voyage : Globshop

Les deux fondateurs, Nikolas Jenan (responsable de la communication, du marketing et du développement commercial) et Damien Brochot (responsable opérationnel et stratégique) sont deux jeunes ingénieurs passés respectivement par l’ESCP et HEC. Ils sont avant tout deux amis passionnés par le voyage et l’économie collaborative.

Start-up Voyage : Globshop

Interview de Nikolas Jenan

Peux-tu te présenter ?

J’ai un parcours un peu original puisque je suis diplômé d’une école d’ingénieur en génie civil. J’ai été formé pour calculer des charges d’exploitation et construire des ponts, rien à voir avec ce que je fais aujourd’hui ! Disons que je me suis vite rendu compte que ce n’était pas fait pour moi, et je me suis donc tourné vers l’entrepreneuriat en passant d’abord par un mastère en école de commerce à la suite duquel j’ai lancé Globshop.

Quel voyageur es-tu ?

Un voyageur spontané. J’ai tendance à ne jamais préparer suffisamment mes voyages, à improviser au dernier moment, ce qui m’a valu quelques galères, mais aussi les meilleures surprises ! Je ne suis pas de ceux qui lisent le guide du routard deux mois à l’avance, ou qui préparent toutes les étapes d’un road trip sur papier. Pour des personnes qui aiment l’organisation, voyager avec moi peut être un peu stressant…

Comment as-tu (ou avez-vous) eu l’idée de Globshop ?

En discutant avec mon ancien colocataire qui revenait de 6 mois en Australie et qui ne trouvait pas de Vegemite à Paris. Je me suis rendu compte que c’était un problème rencontré par de nombreuses personnes, notamment les expatriés qui ne retrouvent pas localement tous les produits de leurs pays. Et comme je m’intéressais déjà beaucoup aux modèles collaboratifs, ça a fait tilt.

Pourquoi ce nom Globshop?

C’est une contraction de global shopping, qui veut dire shopping international en anglais. Et parmi les voyageurs à qui nous faisons appel, beaucoup sont des globe-trotters que nous missionnons pour faire le shopping des acheteurs : ce sont donc des globshoppers !

Comment fonctionne le site?

Les acheteurs commandent les produits qu’ils souhaitent gratuitement sur la plateforme, soit en les trouvant grâce à notre moteur de recherche qui référence déjà les principaux produits alimentaires, hi-tech, cosmétiques et culturels dans 7 pays (France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Allemagne, Brésil, Canada), soit en les ajoutant eux-mêmes à la base de données de Globshop.

Dès que le trajet d’un voyageur correspond à une commande en cours, nous lui proposons de la rapporter. L’acheteur n’a alors plus qu’à payer sa commande en ligne et attendre tranquillement que le voyageur vienne la lui remettre. L’argent est gardé en sécurité sur la plateforme jusqu’à l’arrivée du voyageur, et lui est reversé une fois que la livraison est validée.

Start-up Voyage : Globshop
Start-up Voyage : Globshop
Start-up Voyage : Globshop

Quelle est l’innovation par rapport à ce qui existe déjà ?

C’est une innovation de service : la plateforme permet à ses utilisateurs de se procurer n’importe quel produit partout dans le monde. Et pour les voyageurs, c’est un super moyen pour amortir simplement les frais de son voyage : les récompenses varient entre 10 et 50€ par commande transportée, et rien n’empêche d’en accepter plusieurs, à condition bien sûr de respecter les réglementations douanières.

Start-up Voyage : Globshop

Depuis combien de temps travailles-tu sur le projet ?

J’ai eu l’idée il y a deux ans et nous avons commencé à travailler dessus avec Damien il y a un an et demi. Nous avons aujourd’hui un troisième associé développeur, Mengwei, qui nous a rejoint en août 2014.

La start-up est-elle hébergée dans une couveuse d’entreprise ?

Pas pour le moment mais nous venons justement de présenter une candidature pour le Welcome City Lab, l’incubateur parisien dédié au tourisme.

Qui sont les investisseurs ?

Globshop fonctionne uniquement en fonds propres pour le moment. Damien et moi sommes les seuls investisseurs.

Comment envisages-tu l’évolution de Globshop?

L’objectif pour 2015 est de développer notre communauté de voyageurs afin de pouvoir répondre encore plus rapidement aux demandes des acheteurs. Nous travaillons également beaucoup sur le référencement des produits, et nous allons bientôt ajouter d’autres pays à notre moteur de recherche pour que nos utilisateurs puissent trouver plus facilement les produits qu’ils souhaitent. Nous prévoyons ensuite une levée de fonds fin 2015, afin de poursuivre notre croissance et d’accroître notre visibilité à l’international.

Quels sont les premiers retours des utilisateurs ?

Ils sont très bons ! Surtout depuis la mise en ligne de la nouvelle version. Le processus de commande et de mise en relation est simple et limpide, ce qui crée une vraie atmosphère de confiance au sein de la communauté. Et nous avons pleins d’idées en tête pour rendre l’expérience de nos utilisateurs encore meilleure.

Commenter cet article

vacances île Maurice 02/03/2015 08:20

Un concept innovant, je vais faire un tour pour voir si ça marche vraiment.

Planete3w 01/03/2015 13:44

Sympa comme concept, je vais de ce pas regarder leur site.

Daily about Clo 27/02/2015 15:04

Ah la vegemite, quelle horreur !! ;)
Sinon le concept semble vraiment sympa. Moi j'aimerai plus retrouver des TimTam au caramel :))

Sylvie 02/03/2015 16:38

C'est vrai, je n'aime pas non plus la vegemite :)! Mais tu peux trouver des Tim Tam aussi, je pense (je ne connais pas, c'est bon ?!).

Delphine 27/02/2015 10:34

L'idée est excellente !
Je vais jeter un coup d’œil sur leur site ^^

Recherche

Suivez-moi sur Twitter