Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous avez vu quelques photos de notre rando dans le parc national des Cévennes, maintenant, je vous raconte notre vie de randonneurs

Tout aussi émerveillés que Stevenson par les paysages mais sans âne, nous avons traversé les Cévennes sur le GR70. Mais comme nous sommes un peu rebelles (soyons fous !), nous n'avons pas respecté le sens du voyage de l'écrivain écossais et avons décidé de faire le chemin à l'envers. A postériori, je pense que ce n'était pas la meilleure des idées car tout est fait pour aller dans l'autre sens (topo-guide qui décrit le trajet seulement dans un sens, indications sur les dénivelés...) mais c'était une belle randonnée !

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes

Nous sommes partis entre amis à 7 dont 6 randonneurs. Nous avons marché en moyenne 5 à 6 heures par jour, à un rythme tranquille en prenant le temps d'admirer les beaux points de vue. Nous avons dormi sous la tente, avons pique-niqué le midi et dîné au restaurant. Notre homme clé était celui qui ne marchait pas mais jouait le rôle très important de l'intendant en étant aux petits soins pour nous, en portant nos sacs d'une étape à l'autre, en nous préparant des pique-niques (super bons !) et en organisant nos soirées (choix d'un bon restau !) et nos hébergements. Il serait digne de travailler chez Allibert Trekking :) qui propose aussi un trek sur le chemin de Stevenson ! Car sincèrement, si vous n'avez pas comme nous un ami très sympa et non marcheur, pour s'occuper de la logistique, faire appel à un spécialiste de la rando pour toute l'intendance est très confortable.

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
  • De Saint Jean du Gard à Saint Étienne Vallée Française

Cette première étape nous a donné du fil à retordre. La première difficulté a été de trouver le départ du chemin. C'est curieux mais à Saint Jean du Gard, les habitants que nous avons rencontrés étaient assez ignorants sur la question et nous donnaient des indications assez fantaisistes. Bref, nous avons fait quelques détours (pas mal !) alors qu'il suffit de suivre la rivière pendant 3 kilomètres. Ce début est d'ailleurs assez moche car il se fait sur la route. Ensuite, on monte, on monte et on monte !!! Et il faisait très chaud au mois d'août....

Nous avons déjeuné au Col Saint Pierre qui est très bien aménagé pour pique-niquer. La suite de la rando est un peu moins physique (quoi que :)!) mais nous étions ravis d'arriver au camping et de pouvoir se baigner pour certains dans le Gardon. Enfin, moi, j'ai trouvé l'eau bien trop froide !

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
  • De Saint Etienne Ville Française à Saint Germain de Calberte

Le GR 70 monte toujours mais est bien ombragé. L'étape est assez courte mais intense et choisir de continuer, oblige à faire 15 kilomètres de plus pour trouver un camping.

Étant donné le soleil très présent, une température dépassant les 35 degrés, un pique-nique au rosé et une flemmingite aiguë post-repas, une partie de la team a choisi de faire une petite sieste et de remettre au lendemain la suite du parcours. Finalement, que c'est bon de prendre son temps et de pouvoir s'écouter :)!

Cette petite pause a permis aussi de discuter avec les randonneurs qui comme Stevenson, partent accompagnés d'un âne. Ce sont principalement des famille avec enfants qui semblaient adorer l'expérience. Ils ne suivaient pas le GR70 mais se contentaient d'y passer en faisant plutôt des boucles de 2/3 jours.Et autant Robert-LOUIS Stevenson avait martyrisé Modestine, son ânesse, autant les familles que nous avons rencontrées, prenaient soin de l'animal qui leur était confié.

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
  • De Saint Germain de Calberte à Cassagnas

C'est une étape bien ombragée avec moins de dénivelé que les étapes précédentes sur un beau chemin forestier. De magnifiques paysages se laissaient deviner à travers les arbres.

Menhir et sépulture préhistorique méritent une halte. En quittant le chemine et en descendant de quelques 100 mètres sous le menhir, on a eu une vue époustouflante sur les Cévennes !

Au col de Fontmort, nous sommes sortis du GR (détour de quelques centaines de mètres) et il y a une aire de pique-nique très confortable et bien ombragée. Il ne restait ensuite que cinq kilomètres environ pour aller à l'ancienne gare de Cassagnas, qui fait aussi gîte d'étape et camping.

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
  • De Cassagnas à Florac

La randonnée nous a semblé de plus en plus facile de jour en jour, et tout particulièrement cette portion du GR70. Il faut dire que les 8 premiers kilomètres sont vraiment sur terrain plat. En suivant l'ancienne voie de chemin de fer, on traverse même deux tunnels. Puis on bifurque sur un chemin étroit, boisé et plus escarpé où l'on marche en file indienne pendant quelques kilomètres. C'est en débouchant de ce chemin que nous avons vu les premiers éclairs avant qu'un bel orage n'éclate ! Nous ne pensions pas faire les 17 kilomètres dans la mâtinée mais sous la pluie battante, il n'a pas été question de faire une pause pique-nique. Et les cinq derniers kilomètres ont été avalés à un rythme effréné !

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
  • De Florac au Pont de Montvert

Après l'orage de la veille, le temps était très couvert et la température avait vraiment baissé (12° au Pont de Montvert alors que nous avions plus de 30° les jours précédents!). Nos chaussures de marche et une partie de nos affaires étant encore trempées de la veille, nous sommes montés en voiture ! C'était dommage mais assez agréable quand même tellement les paysages sont beaux.

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes
 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes

Dans le prochain article sur cette randonnée, je vous donnerai mes infos pratiques, conseils et bonnes adresses.

 Sur le chemin de Stevenson #2 : La traversée des Cévennes

Commenter cet article

Sylvie 26/10/2016 16:42

J'ai souvent entendu parler de ce chemin mais je ne l'ai jamais fait car pour l'instant je fais plutôt des randos à la journée... Alors c'est un peu "j'y pense puis j'oublie", car la rando sur plusieurs jours ne me tente pas vraiment. Une nuit en refuge oui, mais au delà je ne sais pas si j'aimerais... Par contre ce qui m'attire ce sont les magnifiques paysages à l'image de tes belles photos, alors peut-être que... Allez, en attendant, je file lire tes infos pratiques et autres conseils.

Sylvie 27/10/2016 14:37

Moi, j'adore les randonnées sur plusieurs jours. Le chemin de Stevenson traverse des paysages magnifiques.

Nell 09/09/2015 13:19

Génial que cette randonnée et sympathique à faire( à part l'orage qui éclate, mais bon c'est la nature) J'ai bien aimé l'âne et sa" moustiquaire" devant les yeux. Moi, à Carcassonne, j'avais bien aimé voir des chevaux ( qui tiraient une cariole ) avec une espèce de bonnet crocheté installé sur les deux oreilles et une partie du front. Beau partage

Paul Engel 09/09/2015 09:33

Cette randonnée me trotte dans la tête depuis des années, bon ok elle ne fait que trotter, mais bon ! J'ai lu le bouquin, c'est déjà pas mal non ! Dommage pour le tronçon Florac-Pont de Monvert, c'est ce qui m'avait donné le plus envie dans le bouquin de Stevenson ! J'attends la suite ! A bientôt !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter