Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous présente Onecub, qui n'est pas à proprement parler une start-up de voyage, mais qui va intéresser les nombreux voyageurs un peu geek, qui, comme moi, aiment bien les bilans chiffrés de leurs voyages. Les chiffres de mon tour du monde, par exemple, m'impressionnent encore.

Start-up : Onecub

Le concept :

Onecub se présente comme le tableau de bord de notre vie numérique. Onecub génère des données et des statistiques personnelles en organisant le grand nombre d'informations de notre vie en ligne.

Pour nos voyages, Onecub nous propose des statistiques comme la distance parcourue par mode de transport et l’empreinte carbone de ces trajets.

Start-up : Onecub

Les fondateurs :

La startup lancée en septembre 2015 (novembre 2015 pour les statistiques de voyage) a été créée par :

  • Olivier Dion, président, 32 ans, ingénieur télécom. Il s'occupe des aspects commerciaux, financiers et administratifs de l’entreprise.
  • Audrey Eyraud, directrice technique, 31 ans, ingénieur informatique. Audrey pilote les développements (équipe de 5 personnes).

Interview de Olivier Dion

Peux-tu te présenter ?

Je suis un entrepreneur de 32 ans. Après une fin d’études à l’étranger (Chine) et quelques années passées dans le monde des grandes entreprises, j’ai souhaité tenter une autre aventure. L’entreprenariat est une forme d’aventure intérieure qui me convient parfaitement, apprendre à se connaître en avançant vers l’inconnu en permanence, c’est aussi voyager.

En Chine devant un panda endormi

En Chine devant un panda endormi

Quel voyageur es-tu ?

J’aime tout autant le trekking urbain que les randos en pleine nature. Les voyages qui m’ont le plus marqué sont cependant ceux qui avaient un but précis, autre que le tourisme comme les études (Chine), le travail (US), un projet humanitaire (Maroc) ou simplement visiter un ami. Il est plus facile de s’immerger quand on a un contexte.

Comment as-tu eu l’idée de Onecub ?

J’ai travaillé quelques années pour de grandes entreprises qui collectent une grande quantité d’informations sur leurs clients. Dans le même temps nous, clients ou usagers de services, consommons de plus en plus en ligne (je ne connais plus grand monde qui achète ses billets de train au guichet) et générons donc de plus en plus de données qui profitent aux entreprises, mais pas aux particuliers. J’ai souhaité créer un outil pour restituer leurs données personnelles aux individus

Pourquoi ce nom Onecub?

Un cube de données est un ensemble de données. Nous avons ajouté One pour représenter le fait que nous centralisons les données. Nous avons malheureusement perdu le « e » en route, le nom de domaine onecube.com était déjà pris ;)

Comment fonctionne le site et quel est son intérêt pour les voyageurs ?

On ouvre un compte, on synchronise une boîte mail et Onecub crée le tableau de bord tout seul. Onecub permet de centraliser ses infos voyages et bénéficier de statistiques sur ses voyages.

Voici l'exemple de mes propres statistiques transport Onecub réalisées automatiquement à partir des trajets retrouvés dans ma boite mail. Tous les trajets ne sont pas encore reconnus, mais il y en a un déjà un certain nombre et je vois qu’avec 24 020 km je fais déjà parti des plus importants voyageurs Onecub.

Statistiques Voyage 2015 d'Olivier Dion

Statistiques Voyage 2015 d'Olivier Dion

Quelle est l’innovation par rapport à ce qui existe déjà ?

Onecub centralise les informations de l’utilisateur. Ses informations ne sont plus éparpillées dans différentes applications ou perdues dans sa boîte mail.

Pour le calcul des statistiques, il existe par exemple des outils qui calculent le bilan carbone des voyages mais l’internaute doit saisir à la main tous ses trajets. Onecub retrouve automatiquement les trajets passés dans les emails et reste synchronisé pour les trajets futurs, aucun effort n’est demandé à l’utilisateur.

Depuis combien de temps travailles-tu sur le projet ?

Le projet a vraiment pris forme en 2014 mais je travaillais déjà sur des prototypes auparavant. La start-up est hébergée dans une couveuse d’entreprise. Notre accélérateur d’entreprises s’appelle Tektos. Nos investisseurs sont SNCF Développement, BPI et l’agglomération de Calais où nous disposons d’un centre de développement.

Comment envisages-tu l’évolution de Onecub ?

Nous souhaitons à l’avenir explorer plus de domaines à partir des données des emails : santé, emploi, immobilier, domotique et bien d’autres. Nous souhaitons aussi proposer plus de fonctionnalités à nos utilisateurs à partir de ces données.

Une anecdote

J’ai traversé la moitié de la planète pour voir un panda Chinois. Malheureusement le panda est un gros dormeur et, malgré un sitting prolongé devant son enclos, j’ai n’ai jamais pu voir autre chose que l’arrière train du panda. Voir la photo ci-dessus.

Quels sont les premiers retours des utilisateurs ?

Les premiers retours sont très encourageants. Certains ont peur de synchroniser leur emails, d’autres attendent plus de fonctionnalités ou plus de données, mais nous avons engagé un véritable échange avec nos premiers utilisateurs, qui nous aident à progresser.

Commenter cet article

Recherche

Suivez-moi sur Twitter