Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pouvez-vous vous présenter ?

Alors, nous c'est Marion et Laurie. Deux amies qui se sont rencontrées sur le banc d'une école d'art appliqués à Lyon, il y a 3 ans. On a 25 et 26 ans, et on est toutes les deux graphistes.

Quelles étaient vos motivations pour partir voyager ?

Une fois notre diplôme en poche, on avait envie de prendre un peu de temps pour nous pour découvrir le monde, avant de se lancer dans la vie « active ». Nos motivations étaient très simples : partir à l'aventure, voir de nouveaux paysages, découvrir de nouvelles cultures... avec en plus de ça, l'envie d'un voyage « utile ».

Parlez-nous de votre voyage entre Delhi et Katmandou ?

Nous avons passé 3 jours en Inde à visiter le triangle d'Or (New Delhi, Agra et Jaipur) pour rejoindre ensuite Katmandou où nous avons séjourner pendant un mois, le temps de notre mission en tant que volontaires dans une école à Patan. Nous avons choisi de prendre le bus pour aller de New Delhi à Katmandou. Nous savions que ça serait long, mais pas à ce point ! C'était tout un périple. 46H de bus (au lieu des 24 prévues), nous étions les seules occidentales et seulement deux personnes parlaient anglais. Le bus s'arrêtait toutes les demi-heures, nous ne savions même pas pourquoi. Les routes sont très accidentées (surtout les cols, la nuit en plein déluge!) et le passage à la frontière fut délicat. Heureusement, nous avons rencontré Manoz et sa femme Sakun qui ont pris soin de nous durant ce voyage et qui nous expliquaient ce qu'il se passait. Ce trajet en bus reste un moment inoubliable, pour les paysages, les rencontres..., nous voulions de l'aventure, nous en avons eu !

Pourquoi avoir choisi ces destinations ?

Nous voulions un dépaysement complet, et ces destinations semblaient y correspondre, de par leur réputation, tant au niveau de la différence de culture, de la manière de vivre, de la mentalité des gens ou encore des paysages. Les montagnes de l'Himalaya nous faisaient rêver également. Nous avions un budget assez restreint aussi.

 

Vous avez été volontaires dans une école au Népal ? Quel était votre rôle ? Qu’avez-vous appris ?

Le projet était de donner des cours de loisirs créatifs aux enfants mais nous avons du revoir notre « programme » dès notre arrivée à cause du manque de moyens principalement. Notre rôle a été de faire découvrir notre culture tout en faisant des petits travaux créatifs. La plupart des enfants n'avaient jamais vu de carte du monde et découvraient la France. Ils étaient tous très curieux, nous posaient plein de questions... Ils étaient très attachants. Sur le chemin de l'école, tous les matins, nous pouvions entendre des « hello teachers ! » depuis les balcons et les fenêtres des maisons ! Nous n'avions aucune formation ni réelle expérience avec les enfants, nous avons donc beaucoup appris, mais c'était plutôt facile car les enfants étaient très curieux et demandeurs d'apprendre.

Et comment avez-vous vécu le retour ?

Il nous a fallu un temps d'adaptation ! Après deux mois de vie « à la népalaise », c'est à dire pas d'eau courante potable, de l'électricité seulement quelques heures par jour, nous avons apprécié le retour à notre confort. Nous avons été surprises de re-découvrir des rues si propres, si calmes, si rangées... Le bruit et le « bazar » ambiant d'Inde et du Népal nous ont manqué. Et puis les gens là-bas sont si gentils, si accueillants...

Ce voyage a-t-il modifié votre regard sur le monde ?

Oui, totalement. C'est toujours fou aujourd'hui de se dire qu'il existe des endroits dans le monde comme ici en France et des endroits si différents à des milliers de kilomètres. Ça fait beaucoup relativiser sur nos vies d’occidentale aussi.

Comment continuez-vous à entretenir des liens avec le Népal ?

Et bien grâce à 60 jours avec Ganesh ! C'est un projet d'édition solidaire retraçant à travers des photographies et des anecdotes, notre voyage en Inde et au Népal. Les bénéfices des ventes des livres iront à l'association Ekkö voyage, qui développe des actions solidaires en particulier auprès des enfants des rues, en Inde et au Népal en travaillant à la construction de maisons d'accueil et en s'occupant de leur scolarisation. C'est grâce au contact de cette association que nous avons été volontaires à l'école de Patan. On entretient régulièrement des contacts avec Suraj et Karna, nos 2 guides, Manoz et sa femme et Rajani, une enseignante de l'école, grâce à facebook !

Comment peut-on vous aider ?

En faisant un don sur notre kisskissbankbank à cette adresse : http://www.kisskissbankbank.com/60-jours-avec-ganesh--61 ou en simplement en parlant de notre projet. Nous avons aussi un facebook  si vous voulez partager notre page.

 

Avez-vous d’autres projets de voyage ?

Ce n'est pas l'envie qui nous manque ! Nous espérons bien entendu repartir à l'aventure, mais rien de concret pour le moment.

Où peut-on suivre l’avancée de votre projet ?

Sur notre facebook, nous essayons d'animer la page tous les jours et via notre kisskissbankbank.

Commenter cet article

Marion Laurie 08/10/2013 14:27

Merci ! :)

Xtinette 02/10/2013 20:04

Un beau projet !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter