Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est une hôtesse de l’air blonde qui revient de son travail. Ses copines lui demandent : - Alors, t’étais où ? - Pas très loin. En Suisse. - Ah ! Et comment étaient les Helvètes ? - Euh… Helvètes quel drôle de mot ! La blonde se demande ce que ça peut bien vouloir dire et regarde dans le dico : ‘Helvètes : habitants de la Suisse.’ Un mois plus tard, elle rentre chez elle et ses copines lui demandent : - Alors, cette fois, t’étais où ? - En Grèce. C’était superbe ! - Et comment étaient les Hellènes ? - Euh… Encore un mot bizarre ! Elle regarde dans le dico : ‘Hellènes : habitants de la Grèce.’ Un mois plus tard, à son retour, ses copines lui demandent : - C’était bien ton voyage ? - Génial, j’étais en Egypte ! - Ouah ! Et comment étaient les pyramides ? - Oh ! Ne m’en parlez pas ! Tous des cons !

 

Les passagers d’un vol à rabais sont assis à leur place et attendent les pilotes. Soudain, deux hommes entrent dans l’avion, en uniformes de pilote, et ils portent des lunettes noires. L’un d’eux est accompagné d’un chien d’aveugle et l’autre tâte son chemin à l’aide d’une canne blanche.

Ils avancent dans l’allée, entrent dans la cabine de pilotage et referment la porte. Plusieurs passagers rient nerveusement et tous se regardent avec une expression allant de la surprise à la peur ou au scepticisme; certains cherchent les cameras cachées. Quelques instants plus tard, les moteurs de l’avion s’allument et l’avion prend de la vitesse sur la piste. Il va de plus en plus vite et ne semble jamais devoir décoller. Les passagers regardent par les hublots et réalisent que l’avion se dirige tout droit vers le lac qui se trouve en bout de piste. L’avion roule maintenant très vite sur la piste et plusieurs voyageurs réalisent qu’ils ne décolleront jamais et qu’ils vont tous plonger dans le lac.

Les cris des passagers apeurés remplissent alors l’avion, mais à ce moment, l’avion décolle tout doucement, sans problème. Les passagers se remettent alors de leurs émotions, rient, se sentant stupides d’avoir été roulés par cette mauvaise plaisanterie.

Quelques minutes plus tard, l’incident est oublié. Dans la cabine de pilotage, le pilote tâte le tableau de bord, trouve le bouton du pilote automatique et le met en fonction. Il dit ensuite au copilote :

- Tu sais ce qui me fait peur ? – Non, répond l’autre. – Un de ces jours, ils vont crier trop tard et on va tous se tuer !…

 

 

Un touriste en visite en Israël veut faire un tour de bateau sur le lac de Tibériade. Le responsable lui annonce le prix : - C’est deux mille piastres ! Le touriste est indigné : - Quoi ! Deux mille piastres juste pour ça ? - Mais, monsieur, c’est le lac que Jésus a traversé à pied ! - Pas étonnant, avec des tarifs pareils !

 

 

Un pêcheur explique à un touriste belge : – Vous savez, hier il y a eu une tempête et le port en a souffert. La jetée a été entièrement détruite par un raz-de-marée. – Ah ben ça c’est désolant, une fois. Jamais je n’aurais cru qu’un rat puisse faire autant de dégâts.

 

C’est l’histoire d’un Allemand qui visite la France et qui s’arrête à coté de deux types qui attendent le bus. Il demande: - Entschuldigung, bitte, sprechen Sie Deutsch ? Les deux Français le regardent en silence. L’Allemand: - Spreekt u misschien Nederlands ? Les deux Français ne bougent pas… L’Allemand essaye alors: - Sorry, do you speak English ? Les deux autres continuent à le regarder. L’Allemand: - Parlare Italiano ? Pas de réponse. L’Allemand: - Habla usted Espanol ? Toujours rien. L’Allemand hoche alors la tête d’un air dégouté et s’en va. Le premier Français dit alors à l’autre: - Tu ne crois pas qu’on devrait quand même apprendre une langue étrangère ? L’autre lui répond: - Pourquoi ? Ce type en connaissait cinq et ça ne lui a servi à rien !

 

Un touriste à Amsterdam ne trouve pas le moyen de traverser le canal pour rentrer chez lui. Après une heure, il voit enfin quelqu’un sur l’autre rive, une blonde… Le touriste lui demande en criant : – OYEEEEE !!! COMMENT ON FAIT POUR PASSER DE L’AUTRE COTEEEE ???!!! La blonde lui répond : – MAIS VOUS ETES DEJA DE L’AUTRE COTEEEE !!!!

 

C’est l’histoire d’un français en vacances en Louisiane aux USA. Il entre dans un magasin de chaussures. Il voulait à tout prix s’acheter une paire de chaussures fait en peau de crocodile pendant son séjour. Comme le prix  est élevé, notre homme essaie de marchander. Ce dernier étant intransigeant, il répond au vendeur : - Oubliez-ça ! J’vais m’en chasser une paire, je ferai ainsi des économies !! Notre français part d’un pas décidé vers les marécages, à la recherche de sa proie. Pendant ce temps le vendeur ayant terminé sa journée de travail se rendait chez-lui…. En passant devant un marécage, il voit notre homme dans l’eau jusqu’à la taille, armé d’un fusil. Sur la rive il y a 6 crocodiles morts bien alignés sur la terre ferme. À ce moment, il voit dans l’eau s’approcher du français un énorme crocodile de 5 ou 6 pieds. Bang! Le français l’abat, de peine et de misère, il le traîne sur la terre ferme, le retourne sur le dos et s’écrie: - Merde ! un autre qui n’a pas de chaussures !

Commenter cet article

Recherche

Suivez-moi sur Twitter