Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oslo - Norvege

Peux-tu te présenter ? Je m’appelle Nicolas, j’ai 22 ans et suis originaire de Perpignan, où je suis en ce moment en transit, dans l’attente de très bientôt pouvoir retourner en terre scandinave, je l’espère ! Je poursuis actuellement mes études d’ingénierie, mais en parallèle, j’ai également étudié le Suédois et le Norvégien, et je me prépare à l’apprentissage de nouvelles langues scandinaves (Islandais…) !

Dans quel pays es-tu allé pour tes études ou ton stage étudiant ? Pour quelle durée ? Il y a trois ans de cela, je suis parti étudier à Stockholm, en Suède, où je suis resté deux ans. Puis j’ai déménagé pour la capitale norvégienne d’Oslo, déjà pleinement conquis par la qualité de vie scandinave, dans l’optique d’y poursuivre mes études et apprendre le norvégien.

Stockholm - Suede

Erasmus ou non ? Ma première année à l’université de Stockholm était dans le cadre du programme Erasmus, oui. L’année d’après, je suis retourné en Suède comme étudiant « free-mover », c'est-à-dire, par mes propres moyens.

Pour quelles études ? Mon année Erasmus était dans le cadre de ma licence en «Sciences Physiques et Technologies de l'Ingénieur», mais je suis resté pour étudier le suédois de manière approfondie.

Stockholm - Suede

Maîtrisais-tu déjà la langue du pays ? Tout juste quelques mots ou phrases très basiques, que j’avais appris juste avant mon départ. Mais je suis arrivé en Suède un mois entier avant la rentrée pour essayer de m’immerger culturellement et apprendre autant de suédois que possible, sachant que je n’avais jamais été en Suède auparavant. Le problème, de taille, étant que tous les cours de niveau licence étaient donnés dans la langue du pays, et pas en anglais !

Quelles difficultés as-tu rencontré ? Aucun accord d’échange Erasmus n’avait été signé avec la faculté de Sciences de mon université de départ (Celle de Perpignan), pour les étudiants de niveau licence. Principalement parce qu’il semble qu’extrêmement peu d’entre nous optaient pour un semestre ou bien une année d’échange. En effet, dans ma promotion, nous étions seulement 2 sur plus d’une centaine à faire ce choix ! Mais malgré cela, et grâce à l’aide précieuse et dévouée de la coordinatrice Erasmus de ma faculté, j’ai réussi à obtenir un accord d’échange avec la faculté de Physique de l’université de Stockholm, au tout dernier moment avant la clôture des inscriptions !

Stocksund, Suède

Es-tu satisfait de la qualité des cours ou du stage ? Les premiers temps ont été particulièrement compliqués me concernant, à cause de la barrière de la langue, même si j’ai pu compter sur un petit peu de support de la part de mes professeurs. Mais la chose était prévu, et le challenge, accepté. J’ai donc appris le Suédois de manière intensive, essentiellement moi-même, mais aussi grâce aux cours de langue proposés aux étudiants internationaux par l’université d’accueil. Comprendre le contenu des cours étant mon but initial, ma motivation pour apprendre le Suédois s’en est retrouvée décuplée, et après deux mois de cours seulement, je pouvais déjà commencer à apprécier de la qualité des cours, qui laissaient nettement plus de place au travail personnel, ce qui n’était pas pour me déplaire. Globalement, j’en suis très satisfait, hormis ceux de mon professeur d’analyse mathématique, qui se contentait d’écrire des calculs interminables et incompréhensibles au tableau, avant de s’interrompre et quitter la salle à la sonnerie de fin de cours, sans même prendre le temps de répondre aux questions, en général très nombreuses… À la fois comique et désespérant !

Comment as-tu financé ce séjour ? Pour ma première année, en Erasmus : Avec l’aide d’un prêt étudiant pris auprès de ma banque, combinée avec mon allocation Erasmus et un peu d’aide de mes parents. Pour ma deuxième année, en free-mover : En travaillant comme «au-pair» pour une famille franco-suédoise ! Mais aussi à l’aide de sous gagnés en donnant des cours particuliers et à l’aide de petits boulots étudiants.

Fjord d'Oslo - Norvege

Quel type de logement as-tu trouvé ? Un appartement-étudiant la première année, une maisonnette mise à disposition par ma famille d’accueil, la deuxième.

Qu’est-ce que ça t’a apporté ? Tout d’abord, un fort enrichissement culturel et une plus grande ouverture d’esprit, en particulier grâce à des rencontres de gens de tous horizons riches d’enseignements. J’en suis également ressorti plus autonome et responsable, puisque cela restera aussi ma première expérience de vie indépendante, hors du foyer parental.

Gardes-tu des amis internationaux rencontrés pendant cette expérience ? Oui, en Suède comme en Norvège! On communique encore très régulièrement, par l’intermédiaire des réseaux sociaux, et on se voit encore relativement souvent, étant donné que j’ai fait le choix de poursuivre mon expatriation en Scandinavie.

Recommandes-tu de tenter cette expérience d’expatriation ? Pourquoi ? Oui, sans hésiter ! La découverte en profondeur d’un pays passe par une immersion totale. De cette façon, on se retrouve imprégné de sa culture, de sa langue, et ce en plusieurs étapes d’un parcours dont on ressort fortement muri, plus ouvert d’esprit, et avec une prise de recul nécessaire à la meilleure compréhension de son propre pays.

Est-ce ça t’a donné envie de voyager, ou de t’expatrier ? Où ? Cette expérience a aussi fait naître en moi une véritable passion pour la culture scandinave, ce qui m’a poussé à poursuivre mes études en Scandinavie. Jusqu’à présent, j’ai vécu et étudié à Stockholm (Suède) ainsi qu’à Oslo (Norvège), où j’ai à chaque fois appris la langue du pays. Mais je compte bien ne pas m’arrêter là ! Bergen en Norvège, Göteborg (Suède), et même l’Islande figurent tout en haut de ma liste pour le choix d’une nouvelle destination, mais je n’ai pas encore fait mon choix !

Nicolas à Visby - Gotland, Suede

Peut-on lire ton parcours sur un blog ? Bien sûr ! Vous pouvez me suivre  sur iskandinavien.info. Sur ce blog, je partage mon expérience de la vie scandinave à travers des articles traitant de divers aspects culturels, historiques, linguistiques et mêmes politiques, en rapport avec mon quotidien et l’actualité Scandinave.

Commenter cet article

Nicolas 12/11/2013 22:53

Merci de même, c'était avec grand plaisir ! Et moi, ton super site, qui est une véritable mine à infos !

Sylvie 12/11/2013 22:43

Merci Nicolas pour cet itw ! Je suivrai la suite de ton parcours :) !

Sylvie 12/11/2013 22:42

Merci Paulette pour ton commentaire et je prends en compte ta participation. Bon voyage. Bises

Cindy 10/11/2013 20:17

Ah mais je ne me gene pas! :D J'y pars, mais en dehors de mes études du coup. ^_^

Nicolas 10/11/2013 15:06

En effet ! Une drogue dure pour laquelle je ne souhaite pas le moins du monde me faire sevrer ! Merci beaucoup pour vos encouragements ! :)
Nicolas

Nicolas 10/11/2013 14:27

Bonjour, il n'est jamais trop tard pour partir à la découverte du monde ! :)

Cindy 10/11/2013 13:32

Qu'est ce que je regrette qu'on ne m'ait pas informée de l'existence de programmes comme celui-ci lorsque je faisais mes études... :(

Petitgris 10/11/2013 08:31

Attention, danger : goûter à la vie scandinave peut entraîner une addiction ! De tous les pays visités c'est chez eux que j'aimerais vivre...alors je comprends Nicolas ! Mais bon courage à lui pour apprendre l'islandais ! :D
Bon dimanche Sylvie Bises
Je pars demain...j'ai programmé " à la claire fontaine " pour le 1er décembre à 07h . Le lien de l'article programmé me paraît bizarre !!!
http://lesvoyagesetmoi.over-blog.com/preview/9688a69d40d994e358e0bb9cb8e599139082c9d2

Recherche

Suivez-moi sur Twitter