Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eric Dussault est québécois. Amoureux de sa province et de la ville de Québec, il a choisi de faire partager sa passion et de faire découvrir les secrets de Québec. Il a bien voulu répondre à mes questions.

Pouvez-vous vous présenter ? J’ai 39 ans, je suis né à Québec, j’y ai vécu jusqu’à l’âge de 18 ans, par la suite j’ai quitté et retrouvé plusieurs fois ma ville natale.

Vous êtes aussi historien, professeur et journaliste ? En fait ma formation académique et mes expériences professionnelles mélangent le journalisme, la coopération internationale en Afrique de l’Ouest, l’enseignement universitaire (en journalisme et en histoire), le travail d’historien et celui de conférencier.

Pourquoi être aussi guide touristique ? Comme je suis un historien professionnel, je préfère le terme de guide historique à celui de guide touristique. Les informations transmises lors de mes balades sont le fruit des plus récentes recherches historiques, ce sont des faits, non des mythes au sujet de Québec. De plus, je ne me considère pas comme un guide touristique traditionnel, car je contourne autant que possible les lieux de visite habituels. D’ailleurs, on ne croise presque jamais les guides touristiques officiels de la ville de Québec lors de mes promenades, ce qui confirme que mon offre sort réellement des sentiers battus ! Pour répondre à votre question, l’enseignement universitaire est très précaire pour les chargés de cours comme moi, on ne sait jamais si on va enseigner d’un semestre à l’autre. J’ai donc décidé de profité de la période estivale (une période de chômage pour les professeurs) pour concrétiser un projet que j’avais en tête depuis longtemps : être guide historique. Depuis mon retour à Québec en janvier 2011, j’avais plusieurs fois guidé gratuitement des touristes rencontrés par hasard dans des lieux publics, pour le simple plaisir de leur faire découvrir la ville en compagnie d’un « local ». Mais après plus de deux ans à faire cela, je me suis dit qu’il était temps de bonifier mon offre (historiquement parlant) et d’obtenir une rémunération pour ce long travail.

Je suis allée à Québec et j’ai découvert une jolie ville, une douceur de vivre et des habitants chaleureux. Quels sont les « essentiels » à voir absolument ? Pour le savoir, il faut m’engager ! Plus sérieusement, je recommande aux touristes de ne pas se limiter à la vieille ville fortifiée. Il y a beaucoup plus que cela à voir à Québec. Les quartiers Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Sauveur, Limoilou et Montcalm valent aussi le détour. J’ai d’ailleurs développé des visites pour ces quartiers, mais je dois admettre que l’on me demande toujours la visite dans le Vieux-Québec…

Je suis déjà convaincue qu’une visite avec un amoureux de Québec est une vraie opportunité de mieux connaître et comprendre la ville. Qu’apportez-vous aux visiteurs qui vous accompagnent ? J’apporte tout d’abord le regard du « local », de l’autochtone comme on dit en France (au Québec un autochtone est un Indien, un membre des Premières nations). Je propose aux touristes, tout comme aux habitants de la ville de Québec, de la visiter avec mes yeux. Par ailleurs, je raconte des choses, je montre des choses, on passe par des chemins, qui ne sont pas connus ou très peu connus par les résidents de la ville. Les habitants de la ville qui se sont promenés avec moi m’ont tous dit ensuite : « Wow ! Je n’avais jamais vu cela, je ne savais pas que cela existait, je ne savais pas cela. » Les gens de Québec connaissent beaucoup moins leur ville qu’ils ne le croient généralement. Quant aux touristes, ils peuvent ensuite se vanter d’avoir vu autre chose que ce que les guides recommandent, ou du moins d’une façon différente. Ils apprennent des choses sur le mode de vie des gens aux XVII et XVIIIe siècles, sur l’architecture locale, etc. Je fais de l’histoire sociale et culturelle. Il y a du contenu dans mes visites, et pourtant le tout est ludique, on ne croule pas sous les informations.

Combien de temps devrait-on rester à Québec lors d’un voyage pour en avoir une vision plus complète ? On peut facilement demeurer à Québec et dans sa région immédiate pendant une semaine. En dehors de la ville qui est très belle, il y a les Chûtes Montmorency, l’Ile d’Orléans, les villages Deschambault et Grondines, la Vallée de la Jacques Cartier, etc. Trop de touristes ne font que passer quelques jours et ratent tout ce qu’il y a de beau à voir dans la région.

Est-ce que Québec est le cœur du Québec ? Y-a-t-il toujours une concurrence avec la ville de Montréal ? Québec est la capitale du Québec et Montréal sa métropole économique. Il est vrai qu’il y a toujours eu, et qu’il y a toujours, une concurrence entre les deux villes. Elles sont d’ailleurs très différentes l’une de l’autre. Depuis quelques années, depuis les célébrations qui ont entouré son 400e anniversaire (en 2008), la ville de Québec est beaucoup plus attrayante, d’ailleurs plus de Montréalais viennent s’installer à Québec actuellement que dans le passé en raison du dynamisme de la région de Québec.

Vous avez souvent voyagé et étudié en France. Quel regard portez-vous sur la France et les Français ? Mon premier séjour en France remonte au bicentenaire de la Révolution française en 1989. J’y suis allé dans le cadre d’un échange entre mon école secondaire et un lycée de Saint-Dizier en Lorraine. J’étais loin de penser alors que je passerais ensuite 5 ans de ma vie en France et que je deviendrais l’historien du quartier Saint-Germain-des-Prés! J’ai étudié à Strasbourg et à Lyon, j’ai aussi vécu 3 ans à Paris où j’ai fait mes recherches doctorales. La France est une partie de moi, je ne peux pas ne pas y retourner au moins une fois par année. Mon regard sur les Français ? Vaste question… J’aime la complexité des Français, le fait que votre culture et vos coutumes remontent loin dans le temps. J’aime surtout la place qu’occupent les loisirs dans votre vie, que l’on ne pense pas simplement à l’argent (comme en Amérique) mais aussi à la qualité de vie. Les RTT et les « ponts» en sont un bon exemple, et le fait que la France est quasiment « fermée » en août ! Et ce qui est incroyable, de mon point de vue de Québécois, c’est le fait que votre productivité demeure élevée !

Peut-on vous lire sur un blog ? Comment vous contacter ? J’ai effectivement un blogue qui sert surtout à renseigner les gens sur le contenu de mes visites, le prix de celles-ci, et lire des commentaires de personnes qui se sont baladées avec moi cet été. Il y a aussi des photos que j’ai prises de la ville et qui sont très différentes que celles que l’on retrouve dans les guides touristiques.

 

Blog : guidetouristiqueaquebec.blogspot.ca Facebook : GuideTouristiqueAQuebec

 

En lien, un article du journal Le soleil qui présente Eric Dussault et où l'on apprend que les québécoises étaient aussi paresseuses que les anglaises :) !

Commenter cet article

Martine Bélanger 04/09/2013 16:26

Bonjour, j'habite Québec et je suis retraitée. Inscrite sur un site d'échange de maisons, je n'arrive pas à faire de jumelage. Peut-être pourrions-nous discuter de cette possibilité? Si intérêt, me le faire savoir. Je demeure dans le quartier St-Sacrément, un des quartiers principaux de l'ancienne ville de Québec. Au plaisir!
martine_belanger@videotron.ca

Sylvie 16/08/2013 20:13

On sent ta pointe de nostalgie envers ce pays qui t'a beaucoup plu ! Je suis d'accord avec toi : un voyage au Québec vaut le déplacement ! Mon fils s'y installe pour 2 ans donc je vais avoir l'occasion d'y retourner !

Sylvie 16/08/2013 20:11

J'aime beaucoup ce type de visite. Eric Dussault est historien, local et passionné : l'équation idéale ! Bises

Bertille 12/08/2013 20:01

Très sympa comme interview ! Je vivais dans le quartier Montcalm et c'est vrai que c'est un coin très joli ;)
Il y a bcp d'endroits à voir à Québec, mais en étant Française (et touriste même y vivant), c'est certain que le vieux-Québec reste LA référence, et rappelle fortement la vieille Europe.
Quand on recevait de la visite, on emmenait nos petits touristes aux chutes Montmorency, à l'île d'Orléans, Lévis, Charlevoix, etc ...
Même si je n'y vis plus, je conseille toujours fortement à mes contacts d'aller faire un tour au Québec, ça vaut le déplacement.

Petitgris 12/08/2013 10:53

Voila un concept de visite que j'approuve ! Ne pas se contenter de voir mais savoir ! J'aurais aimé connaître ce guide quand je suis allée à Québec ...encore que je suis consciente d'avoir vu pas mal de choses ! Belle semaine Bises

Recherche

Suivez-moi sur Twitter