Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour voyager sans compter !

Suite à la même constatation que les hôtels ont un taux de remplissage moyen annuel inférieur à 50%, et encore plus fort que la start-up Happybreak que j'avais présenté en début d'année, Supertripper propose le premier abonnement d’hôtels illimité.

C'est une vraie alternative aux plateformes de locations entre particuliers.

Supertripper est tout nouveau (lancé le mois dernier) mais je pense que le concept est promis à un bel avenir.
 

L'hôtel en illimité avec la start-up Supertripper

Les fondateurs de la start-up Supertripper

Ils sont jeunes, créatifs et plein d'énergie :

  • Hugo Demorge (22 ans). Baigné dans le milieu hôtelier, Hugo s’est intéressé très tôt à ce domaine et souhaite proposer un service nouveau où les hôtels et les clients seront gagnants.Il s’occupe de trouver les nouveaux hôtels pour les Supertripper et surveille quotidiennement les chiffres qu’il affectionne particulièrement.

 

  • Maxime Pialat (25 ans).Il est un passionné de stratégie et voue un amour inconditionnel à la compétition. Il met en place toute la stratégie et s’occupe des relations presse.
L'hôtel en illimité avec la start-up Supertripper

Interview de Maxime Pialat

Peux-tu te présenter ?

Passionné d’entreprenariat et de nouvelles technologies depuis mon plus jeune âge, je suis également sportif et compétiteur. Ayant monté ma première société dans l’e-Commerce à 18 ans, j’ai toujours voulu faire évoluer l’économie en inventant un service qui permettrait à un plus grand nombre de s’épanouir. Supertripper va permettre cela.

Lors de mes études dans une école de commerce spécialisée dans l’immobilier, j’ai eu la chance de rencontrer Hugo mon associé qui a baigné dans l’hôtellerie (famille d’hôteliers) et partage les même valeurs que moi. Notre complémentarité est idéale pour satisfaire nos utilisateurs.

Quel voyageur es-tu ?

J’aime découvrir de nouveaux pays, redécouvrir la France ainsi que les différentes cultures, ou plutôt j’aimais car nous avons créé le service idéal pour nos abonnés et le comble est que nous n’avons pas encore le temps d’en profiter (sourire).

Comment avez-vous eu l’idée de Supertripper ?

Lors d’un voyage entre amis quand nous étions étudiant, nous souhaitions réserver un hôtel. Aucun ne correspondait à notre budget et nous avons dû nous rabattre sur un appartement de mauvaise qualité. Nous nous sommes alors mis en tête de rendre plus accessible l’hôtellerie car entre nous c’est quand même beaucoup plus plaisant qu’un appartement dans lequel vous n’avez aucun service. 

Pourquoi ce nom   Supertripper ?

Tripper signifie touriste et notre objectif est de transformer un touriste en super touriste : libre de ses déplacements, n’ayant plus la contrainte du coût. Nous offrons du bien-être grâce à un service unique ultra qualitatif. Le Supertripper ne réserve plus seulement un hôtel par besoin, il voyage sans compter.

Comment fonctionne le site?

En France, les hôtels ne sont pleins en moyenne qu’à 50%. Nous négocions avec les hôteliers des avantages sur les chambres vacantes pour nos Supertripper ce qui permet également aux hôteliers d’avoir un meilleur taux de remplissage.

Quelle est l’innovation par rapport à ce qui existe déjà ?

Aucun service ne propose actuellement un service d’abonnement d’hôtels illimité. Nous sommes très fiers d’être les premiers. Grâce à Supertripper, vous ne vous souciez jamais du prix puisque vous voyagez autant de fois que vous voulez sans jamais payer vos nuits.

Depuis combien de temps travaillez-vous sur le projet ?

Supertripper est le fruit de deux années de travail durant lesquelles nous avons fait évoluer notre modèle, notre site ainsi que notre offre d’hôtels, pour que le site offre une expérience de qualité à nos utilisateurs.

La start-up est-elle hébergée dans une couveuse d’entreprise ?

Pour le moment non, nous sommes en revanche suivis par de nombreux entrepreneurs et dirigeants d’entreprises qui nous conseillent sur le développement de notre start-up.

Qui sont les investisseurs ?

Les investisseurs actuels sont tous des investisseurs privés. Ils viennent d’horizons différents : certains sont entrepreneurs, dirigeants d’entreprise et d’autres exercent des professions libérales.

Comment envisages-tu l’évolution de Supertripper?

Nous comptons changer la façon de voyagez, ce sera donc un long travail et nous en sommes conscients. Notre but est de conquérir le cœur des Français puis celui des européens et enfin d’arriver à proposer notre service dans le monde entier. Notre objectif à terme est qu’un Supertripper puisse voyager partout dans le monde grâce à son abonnement.

Une anecdote ?

Il y a maintenant un an alors que ce n’était qu’un projet, nous démarchions des investisseurs pour créer Supertripper. L’un d’eux nous avait alors gentiment « recalé » affirmant que notre projet était impossible à réaliser. Un an après, alors que le projet voyait le jour, nous nous apercevions que sous le pseudo d’un de nos premiers abonnés se trouvait cet investisseur.

Quels sont les premiers retours des utilisateurs ?

Nous avons déjà des utilisateurs qui partent régulièrement, notamment à l’étranger grâce à notre service. Les premiers retours sont très positifs, pour tout vous dire ils ont parfois du mal à y croire au vu du prix très bas de l’abonnement par rapport au service proposé. Nous sommes très heureux d’entendre cela car pour nous la satisfaction de nos clients passe avant tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

philae 20/11/2016 19:27

merci pour l'info

Recherche

Suivez-moi sur Twitter