Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une expérience extraordinaire dans le ciel ardéchois !

Savez-vous que les frères Montgolfier sont nés en Ardèche et y ont inventé la fameuse montgolfière ?

Ça date un peu, c'était en 1782. 

Et en 2017, deux cent trente-cinq ans plus tard, je témoigne que l'expérience est toujours aussi fantastique ! 

L'Ardèche vue d'une mongolfière

Se lever tôt

Pour voler, il faut que les conditions météo soient bonnes, et ce n'est que la veille au soir que le vol en montgolfière est confirmé.

Le rendez-vous est à 5 heures du matin sur un parking à Quintenas et ça pique un peu au réveil à 4 heures, mais l'excitation est déjà là. 

Nous sommes une vingtaine de personnes. Les nacelles des montgolfières sont sur les remorques des voitures, et nous reprenons la route quelques minutes direction un grand champ qui sera le point de départ de trois ballons.

 

Apprendre la patience

La préparation est déjà toute une aventure : décharger la nacelle et les sacs, déplier la toile, sortir le ventilateur, arrimer la nacelle à la voiture.

Et maintenant, il faut gonfler le ballon !

L'opération est longue et impressionnante. La montgolfière prend lentement vit. Elle grossit puis se dresse majestueuse et magnifique.

Le ballon est immense et la nacelle paraît bien petite ! Comment va-ton tenir à 8 plus le pilote dans ce si petit espace ?

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

S'envoler

Et bien, si, on rentre tous ! Debout et serrés comme dans le bus, on a le coeur qui bat fort et une petite appréhension. Dans notre nacelle, c'était une première fois pour tout le monde. Avec nous, il y a une mamie d'au moins 80 ans qui semble aussi contente et impressionnée que moi.

Attention décollage imminent !

C'est tout en douceur que le ballon s'élève dans le ciel. On se sent rien, aucun soubresaut. 

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

Monter, descendre, monter !

Le ballon ne peut se déplacer latéralement sans l'aide du vent. Alors, on monte et on descend à la recherche des courants d'air qui nous baladent. 

Le pilote s'amuse et nous fait toucher la cime des arbres avant de remonter toujours plus haut. 

Nous sommes montés à 2000 mètres quand même !

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

Contempler, savourer 

Les sensations sont douces, bien loin des manèges des parcs d'attractions. Les mouvements sont lents et amples.

Curieusement, moi qui ait peur du vide, je n'ai eu aucune sensation de vertige, aucune peur. Seule l'une d'entre nous, n'étaient pas très rassurée.

L'heure passée dans le ciel ardéchois est passée très (trop) vite. On ne s'ennuie pas une seconde.

On savoure le silence (entrecoupé des bruits des gaz pour réchauffer l'air et diriger le ballon), on en prend plein les yeux, on admire les panoramas exceptionnels, on mitraille ces paysages avec nos appareils photos pour emmagasiner des souvenirs.

 

L'Ardèche vue d'une mongolfière

Adorer 

J'ai vraiment adoré cette expérience dans les airs.

C'est difficile de décrire toutes les émotions que procurent ce vol : l'impression que le temps s'écoule plus lentement, l'étonnement de voler comme un oiseau, l'admiration devant ces paysages somptueux, l'excitation de se rapprocher du soleil :-)...

 

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

Redescendre sur terre

C'est ce que j'appréhendais le plus. Sur le web, j'avais vu des arrivées plus rocambolesques les unes que les autres.

Avant de décoller, nous avions fait quelques exercices pour apprendre à nous positionner si l'atterrissage se révélait un peu rude. 

La montgolfière ne se manie pas latéralement donc le pilote ne peut pas prévoir exactement où il va atterrir. Au sol, son assistant le suit et vient le guider et l'aider dans les derniers instants.

Nous nous sommes finalement posés en douceur dans un champs sans aucun problème.

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

Ranger

Il faut descendre de son petit nuage pour dégonfler le ballon et replier rapidement la toile. C'est immense et plutôt lourd, donc c'est mieux d'être nombreux.

Le rangement prend un peu de temps et se solde par un joyeux apéro croissants à la saveur ardéchoise. Et Il n'est que 9 heures du matin !!!

 

L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière
L'Ardèche vue d'une mongolfière

Avoir juste envie d'y retourner !

Merci à montgolfieres-cie.com pour cette aventure dont je me souviendrais longtemps.

Qui a déjà vécu cette expérience ? 

Commenter cet article

Anne 09/08/2017 15:43

Oh là là, une sensation que j'aimerais vraiment découvrir! C'est si joli!

Recherche

Suivez-moi sur Twitter