Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Surbooking : notre hantise

De nombreuses compagnies aériennes pratiquent le surbooking, c'est à dire vendent plus de billets qu'il n'y a de places dans l'avion. Statistiquement, 20% des passagers ne se présentant pas à l'embarquement, avec les sur-réservations le vol est complet.

Le surbooking est une pratique courante et les projections statistiques ne sont pas toujours fiables. Certains se voient donc refuser l'embarquement. En Europe, depuis 2005,  la commission européenne a mis en place des mesures de protection pour les passagers malchanceux (ou pas !) : principalement des compensations financières.

En savoir plus : un article du Lonely Planet , sur le site du Ministère des Transports

 

  • Surbooking : Une chance aussi

Partis en famille en Egypte pour les vacances de février, Liliane accompagnée de son compagnon, de ses enfants,  et de sa maman n'en revient toujours pas de la chance qu'ils ont eu !

Après une semaine très sympathique à Hurghada, il était temps de repartir. En car, direction l'aéroport, ils apprennent que l'avion est surbooké et que tout le monde ne pourra pas prendre place pour un retour en France.

Il manque 6 places. Liliane et sa famille représentent 6 personnes. Quelle coïncidence ! Et quelle chance ! On leur propose de rester une semaine de plus tous frais compris dans cet hôtel-club et de repartir le dimanche suivant. Un 1/4 d'heure pour se décider.

Ce sont les vacances scolaires, pas de problème pour les enfants. Ca coince un peu pour le travail. Et bien tant pis pour le travail.... une telle opportunité ne se présente pas souvent. C'est décidé, ce sera OUI !

Et les voilà repartis pour une semaine de soleil, de plongées, de bonheur.....à l’œil !!!! Et s'est ajouté une compensation financière de 150 euros par personne ! Bref, de l'argent à dépenser en excursions, plongées et loisirs en tout genre !

L'explication : Peu de surcoût pour l'organisateur  de les faire partir sur le prochain vol, la semaine suivante, qui ne volait pas à plein et de les accueillir en pension complète une semaine de plus.  L'hôtel n'était pas complet, étant donné les problèmes politiques du moment en Egypte. Nourrir une famille de plus n'allait pas changer la taille des buffets... Et de surcroit, cette famille allait consommer des loisirs. Bref, un bon plan pour tout le monde.

Et vous, avez-vous déjà eu une telle opportunité ?

Commenter cet article

Recherche

Suivez-moi sur Twitter