Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maïder (du blog Il était une Faim que j’apprécie beaucoup) a accepté d’être interviewée et  de nous parler de ses études en Irlande.

Peux-tu te présenter ? Je m’appelle Maïder, j’ai 23 ans et je suis originaire du Pays basque. Je vis actuellement sur Bordeaux et je travaille dans le e-commerce et le web-marketing. J’ai créé mon blog Il Était une Faim pour parler des mes voyages autour de thèmes que j’aime : la cuisine, le street-art, la photo, les rencontres…toujours avec le sourire !

Dans quel pays es-tu allé(e) pour tes études ou ton stage étudiant ? Pour quelle durée ? En septembre 2010, je suis partie étudier durant une année universitaire complète en Irlande dans la University College of Dublin.

Erasmus ou non ? Oui via le programme Erasmus.

Pour quelles études ? Pour un Master 1 en marketing et e-Business dans la Quinn School of Business de l’UCD.

Maîtrisais-tu déjà la langue du pays ? Maîtriser peut-être pas mais je me débrouillais bien car j’avais travaillé deux étés sur Londres pour améliorer mon anglais, qui, à la base n’était pas top !

Quelles difficultés as-tu rencontrées ? Dans mon cas, cela a été un vrai parcours du combattant et j’ai été gâtée au niveau des démarches administratives et de son absurdité… Difficultés pour trouver des informations sur le fonctionnement Erasmus, comprendre les modalités pour candidater, se renseigner sur les universités partenaires et surtout apprendre à 2 mois du départ que je ne pouvais plus partir ! En fait, mon dossier n’avait pas été transmis à la scolarité du master français et sans inscription, l’échange universitaire ne pouvait pas se faire… Pour toute aide du service Erasmus, je recevrai un « Bonne chance » mais heureusement tout est rentré dans l’ordre à force de batailler !

 

 

Es-tu satisfait(e) de la qualité des cours ou du stage ? Oui les cours et les enseignants étaient de qualité avec en prime un bâtiment et du matériel tout neuf. Mais, on ne va pas se mentir, Erasmus on ne le fait pas vraiment pour les études ! J’ai eu de la chance car j’ai pu choisir une bonne université mais pour les moins bien classés, le niveau des cours est parfois très limite.

Comment as-tu financé ce séjour ? La bourse Erasmus n’était pas suffisante alors j’ai complété le financement grâce aux économies faites entre jobs étudiants et emplois saisonniers. D’ailleurs cela me permet de rebondir sur le système de bourse Erasmus qui est vraiment mal fichu : il ne tient pas compte du coût de la vie des différents pays. Par exemple, une amie touchait le même montant alors qu’elle étudiait en Pologne…

Quel type de logement as-tu trouvé ? J’ai vécu en colocation avec 5 autres étudiants (3  Irlandais et 2 Internationaux) dans les résidences universitaires du campus. Un bon moyen de faciliter les rencontres, s’intégrer rapidement et découvrir la vie sur un campus anglo-saxon qui est très différent du système français.

 

 

Qu’est-ce que ça t’a apporté ? Certainement de l’autonomie, plus de confiance en moi et plus important de l’empathie et même de l’humilité. Lorsque l’on arrive, on ne maîtrise rien ou pas grand chose. Il faut donc apprendre à aller vers l’autre et demander de l’aide. Plus qu’une expérience, c’est une aventure dont je garde de superbes souvenirs !

Gardes-tu des amis internationaux rencontrés pendant cette expérience ? Oui je suis toujours en contact avec la majorité d’entre eux, il est très facile de prendre des nouvelles des uns et autres ou se parler via Skype. J’ai d’ailleurs rendu visite à mes amis de Singapour durant mon trip en Asie !

Au départ, on est tous un peu paumé alors il y a beaucoup de solidarité et d’entraide qui se créent naturellement entre les étudiants internationaux. Et puis, du fait de l’éloignement, on a besoin de se créer son cocon et son cercle d’amis alors des liens amicaux spéciaux se tissent très rapidement.

Recommanderais-tu de tenter cette expérience  ? Pourquoi ? Quels conseils ? Oui, plutôt deux fois qu’une ! Il n’y a rien de plus enrichissant et formateur que de partir seul et se confronter à un environnement étranger.

Je focalise beaucoup sur l’aspect humain mais découvrir une autre manière d’enseigner et d’apprendre est une autre raison de se lancer surtout pour ceux qui en ont marre du système français trop strict et théorique. Et quel plaisir d’avoir des enseignants accessibles et encourageant le dialogue et l’échange !

C’est une vraie opportunité et une chance à saisir si l’on en a l’occasion alors mon seul conseil c’est de foncer !

 

 

Est-ce ça t’a donné envie de voyager, ou de t’expatrier ? Où ? 6 mois après mon retour de Dublin, je partais pour 7 mois de voyage alors je crois bien que oui ! J’ai toujours eu des envies d’ailleurs et c’est ce qui avait motivé ma candidature pour le programme Erasmus. Le fait de vivre à l’étranger, dans un environnement international a été un vrai déclic pour concrétiser mon projet de tour du monde !

Peut-on lire ton parcours sur un blog ? Non mais du coup je me dis qu’il faudra que je revienne sur mon expérience Erasmus à l’occasion…d’autant que j’ai pas mal vadrouillé en Irlande !

En attendant, vous pouvez lire les récits et photos de mon « Trip AsiaticoLatino », un voyage entre Asie du Sud-est et Amérique Latine sur Made by Maïder. (Edit : Le blog initial Il était une faim est devenu Made by Maïder)

Commenter cet article

Isa tout simplement ... 02/12/2012 12:56

Belle interview et beau parcours , qui me font regretter bien des choses ...

Recherche

Suivez-moi sur Twitter