Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'aime toujours autant suivre les familles qui partent faire un tour dans le monde ! Nostalgie, peut-être :) ! Les PYM partent dans 50 jours. C'est long et court à la fois. Entre impatience de prendre la route et stress de ne pas être prêts, Prisca a pris le temps de nous en dire plus sur cette belle aventure.

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes les PYM pour Prisca (34 ans), Yannick (35 ans) et Maëwenn (4 ans). Nous sommes une famille de globe-trotters. Nous voyageons depuis tout-petit : le papa de Yannick est un chef de cabine à la retraite et mon papa est retraité de la Marine Nationale. Les voyages dans de lointaines destinations ne nous sont pas inconnus et nous a poursuivi pendant nos études : Etats-Unis, Espagne, Canada, Australie, Thaïlande, Nouvelle-Calédonie… Même Maëwenn traversait déjà l’Atlantique avant d’être née !!!  Aujourd’hui nous sommes installés en Picardie pour des raisons professionnelles mais avons toujours une pensée ailleurs.

Quelles sont vos motivations pour partir faire le tour du monde ?

Nous aimons voyager et avons ressenti une certaine « frustration » au retour de nos vacances l’année dernière. Lors d’une discussion (autour d’un Ricard, élément important - Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) un soir d’été avec un collègue de Yannick, celui-ci nous dit : « Rien ne nous empêche de partir en tour du monde ! » (une de ses envies aussi). A chaque objection de notre part, il avait une réponse. Donc au final, pourquoi ne pas partir ? Avec le recul d’une journée, d’une semaine, de quelques mois, nous nous disons que c’est une idée qui a dû être semée il y a (très) longtemps, qui a germé et qui aujourd’hui ne demande qu’à se concrétiser. Cela nous permettra aussi de faire une pause dans nos vies professionnelles (nos emplois nous prennent beaucoup de temps et nous passons plus de temps au travail qu’à la maison), réfléchir à « l’après » et profiter de notre vie de famille.

Quel est l’itinéraire prévu ? Pourquoi ce choix ?

Nous avons construit notre itinéraire autour de nos envies (même si elles sont différentes et qu’un seul tour du monde ne sera pas suffisant) et en donnant un intérêt aussi pour Maëwenn. Notre itinéraire sera donc :

  • l’Afrique du Sud : nous combinerons le Park Kruger pour les animaux et un road-trip entre Johannesbourg et Le Cap en passant par la côte (Lesotho, Port Elisabeth, Hermanus jusqu’au Cap). La première partie est plus pour nos âmes d’enfants, l’autre est plus « sérieuse ».
  • l’Asie : le Japon, la Thaïlande en tant que volontaire dans un camp d’éléphant, puis un road-trip entre le Vietnam et le Cambodge. Nous aurons quelques jours d’étapes sur Singapour et Hong-Kong.
  • l’Océanie : l’Australie pour y passer Noël et Jour de l’An à Sydney, puis un road-trip entre Perth et Broome. Puis la Nouvelle-Zélande en road-trip. Pour ces 2 pays, nous avons loué un van. J’avoue, secrètement, que j’aimerais assister à un match de rugby, pourquoi pas d’une équipe nationale…
  • les Amériques : Hawaii, Las Vegas et son désert, le Chili et l’île de Pâques, l’Argentine entre Mendoza, Ushuaia, Buenos Aires, Salta et Iguazu pour finir au Brésil.

Quels moyens de transport allez-vous utiliser ?

Nous allons utiliser l’avion pour les grands trajets inter-continents et entre quelques longues destinations. Nous avons loué voiture et van pour l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Le reste se fera en bus, en train, en taxi… Nous verrons ! Ce sera la surprise et l’aventure !

Quels types de logement avez-vous prévu ?

Nous privilégierons les auberges de jeunesse car le budget est limité (il faut y penser). Ce sera de l’improvisation dans la plupart des destinations. Nous avons réservé un appartement à Sydney puisque nous y serons entre Noël et Jour de l’An puisque nous serons en période de vacances et des fêtes de fin d’année. Soyons prudents ! Pour certains trajets, nous envisageons le bus ou train de nuit pour « gagner du temps », ou tout au moins « ne pas en perdre ».

Quel est votre budget prévisionnel ? Comment financez-vous cette année sabbatique autour du monde ?

Notre budget prévisionnel est de 45 000 € pour nous 3, tout compris (vols, hébergements,…) pour les 9 mois de voyage. Le financement s’est fait sur nos économies.

Quelles sont vos inquiétudes ? Et celles de vos proches ?

Nous n’avons pas de grosses inquiétudes. Nous nous posons quelques questions : est-ce que Maëwenn va bien vivre le voyage ? Est-ce que la nostalgie ne sera pas plus forte que notre envie de continuer ? Le thème de notre mariage était le voyage, nous sommes en vadrouille tous les ans pour un grand voyage en vacances, nous rêvons d’une expatriation… Bref, partir à l’étranger n’a étonné personne. Les interrogations de nos proches étaient plus « matérielles » : comment allez-vous faire pour le boulot ? Et comment allez-vous financer ? Et comment ferez-vous au retour pour retrouver un emploi ?… A notre grand étonnement, pas trop de questions sur la vie tourdemondiste. Nous avons eu quelques questions autour de Maëwenn : comment ça se passe pour l’école ? Et la santé ? Et le confort ?…

Et l’école ?

Maëwenn étant en maternelle, l’école n’est pas obligatoire. Nous devons signaler sa déscolarisation car elle est entrée dans le système scolaire. Nous avons prévenu la directrice de l’école et la maîtresse. J’ai prise rendez-vous avec cette dernière pour qu’elle me donne les « incontournables » du programme. Maëwenn va « rater » sa moyenne section. Nous devrons donc travailler : le graphisme pour aller vers l’écriture, la reconnaissance des lettres, l’écriture de son prénom et les « mathématiques » avec du comptage et le travail autour de groupe de 3-4 auxquels on ajoute ou on enlève. L’avantage, c’est que ça peut se travailler partout : lecture des lettres sur des panneaux d’affichage, comptage des voitures, animaux ou autres… Ce voyage va aussi apporter une ouverture sur le monde et une découverte d’autres cultures, pas forcément abordées à l’école. Et peut-être un peu de travail sur l’anglais pour tout le monde ?

Quelles sont vos attentes ?

Nous ne nous fixons pas d’attentes pour ne pas être déçus. Nous voulons découvrir et être surpris tout au long du séjour. Nous allons nous laisser porter !!!!

Pensez-vous reprendre tranquillement le fil de vos vies à votre retour ?

Le retour me fait peur. Un peu moins à Yannick. Le rythme va être différent entre le voyage et la vie professionnelle. Nous rentrons en juin et reprenons en juillet, histoire de retrouver un pied-à-terre, un rythme de vie quotidienne et de vie professionnelle. L’avantage est pour Maëwenn qui aura plus de temps pour retrouver son rythme avant l’école.

Votre blog :

Un aperçu de nos précédents voyages depuis notre mariage, des préparatifs de notre tour du monde et de notre aventure autour du monde : pymautourdumonde.fr

Commenter cet article

Prisca 26/06/2014 10:29

Merci Claire-Line ! Au plaisir de vous compter parmi nos compagnons de voyage, même à distance !

Claire-Line 25/06/2014 12:15

Une chouette famille dont je compte bien suivre cette belle aventure de 9 mois. Merci pour la découverte.
Claire-Line :-)

Prisca 24/06/2014 13:01

Merci beaucoup ! Nous aimons voyager et nous ne concevions pas de garder nos aventures pour nous. Un tour du monde se vit mais se partage aussi ! N'hésitez pas à nous suivre ;-) Prisca

Sylvain 15/06/2014 17:43

Sacré volonté et quelle passion pour l'aventure qui se dégage de cette famille!
Bon courage à tous les trois, d'autant plus que le programme est alléchant.

J'ai lu beaucoup de bonnes choses sur l'Afrique du sud dans cet article et rien que pour ça, le projet fait saliver déjà!

Bref, de supers souvenirs en perspective tant pour l'enfant que les parents. Un bien beau projet que vous nous présentez là en tout cas.

Merci pour ce bon moment de lecture.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter