Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hong Kong

Où habites-tu ?

J’habite à Singapour depuis peu avec mon copain anglais (rencontre à Hong-Kong – il faut suivre…) et nos deux chats, Charlie et Camilla !

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Lucile, j’ai 27 ans, et je viens de Picardie. La « fièvre » de l’expatriation m’a touchée à 16 ans ! En temps normal je travaille dans le marketing mais je suis actuellement à la recherche d’un poste à Singap, en espérant trouver bientôt.

Depuis quand et pour combien de temps habites-tu ce pays ?

Cela fait 52 jours aujourd’hui ! Ce qui n’est pas encore énorme en soit. Mon copain a un contrat de deux ans donc on compte y rester au moins deux ans. Cinq ans maximum je pense.

Little India - Singapour

1ère expatriation ?

Non, c’est la 3eme « officielle ». Tout a commencé à 16 ans quand je suis partie 3 mois en Ontario dans le cadre d’un programme AFS : je passe un trimestre dans une famille canadienne qui a une ado de mon âge, je vais au lycée avec elle etc. et ensuite elle vient passer un trimestre en France, dans mon lycée. Et c’est à la fin de mes trois mois en Ontario, quand je me suis dit que je serais bien restée un an, que j’ai compris que je repartirais ! Donc vraiment, c’est grâce à mes parents qui m’ont un peu poussée à faire cela que j’ai attrapé la fièvre du voyage. Merci mille fois – même si ils ont un peu tendance à regretter maintenant, entre moi à Singapour, mon petit frère au Vietnam et ma sœur qui cherche aussi à finir ses études hors de France… Ensuite à 20 ans j’ai fait le programme Erasmus avec ma fac : je suis partie étudier six mois à Rome. C’était meraviglioso ! De superbes souvenirs. Je serais bien restée un an mais ce n’était pas possible.

Rome

A 23 ans, après un stage de 5 mois à Cologne, en Allemagne, je suis confortablement installée a regarder Zone Interdite, ces Français qui partent à l’étranger. Ils parlent notamment de ceux qui ont tenté Hong-Kong. Je suis fascinée, je re-regarde le reportage en boucle sur Internet, je prends des notes, c’est décidé : j’irais la bas. Un an et 3000€ d’économies plus tard, je refuse gentiment le renouvellement de mon contrat en CDI et je décolle pour Hong-Kong, ou je trouve un travail dans mes cordes en un mois. Je pense à la base y rester juste un an, mais je tombe amoureuse de cette ville et au final j’y suis restée plus de deux ans et demi. J’en suis partie le cœur brise en Janvier 2013 pour rejoindre mon copain en Nouvelle-Zélande...

Kaikoura - NZ

…A Christchurch, ou nous sommes restés un an. J’appréhendais énormément car elle a été détruite il y a trois ans par un gros tremblement de terre. Passer de 7 millions d’habitants, une ville toujours en mouvement, la foule, la chaleur, les immeubles, a une ville en ruine de 300.000 habitants, le choc. Vu qu’ils sont occupés à reconstruire la ville, il n’y a pas de postes en Marketing, donc un peu l’impression d’être en train de « gâcher » ma carrière. Heureusement, nous nous faisons un bon groupe d’amis, nous voyageons beaucoup, j’apprends l’espagnol, bref, je ne me laisse pas abattre. Octobre 2013, mon copain postule à une offre pour Singapour, et tout s’enchaine très vite : le 26 Novembre, nous partons de Christchurch après 10 beaux mois, retour en Asie ! J’en suis ravie bien que la NZ et son caractère si tranquille me manque un peu. Et il y avait cette cote découverte qui me manque aussi : toutes les semaines, des rues rouvraient à la circulation, de nouveaux cafés s’inauguraient…

Quelle langue parles-tu ici ?

Anglais à 100% ! Peut-être que j’apprendrais le mandarin ou la Malais plus tard, sait-on jamais!

Tes activités ?

Je continue l’espagnol en autodidacte, j’aime me balader a l’inconnu dans les différents quartiers de la ville, je fais de la pâtisserie, parfois « expérimentale » (un petit cupcake au chewing gum ?), je blogue, je vais a la piscine, je rêve de tous les voyages que l’on pourra s’offrir une fois que j’aurais trouvé du travail…

Qu’est-ce qui te manque de la France ?

Les supermarchés français ! C’est bête mais ce sont mes préfères. Pour les produits qu’on ne trouve qu’en France ou presque bien sûr (fromage, compote, pates a tartes toutes faite, lait ribot…) mais aussi tous les produits novateurs et funky et leurs packaging frais et colores (Michel & Augustin, Sodebo, Orangina, Bourjois…) Je sais que ça peut paraitre bizarre et difficile à expliquer, mais c’est toujours un plaisir d’aller au supermarché pendant mes vacances en France, et en repartir chargée d’Orangina à la fraise, de Petit Marseillais a la tomate cerise, d’Arlequins aux fruits exotiques, de pizza au kebab… Une vraie victime du marketing made in France ! Et en dehors de ca… les amis et la famille, of course :)

Wanaka - NZ

Si tu as des enfants, comment se passe leur scolarisation ?

Pas d’enfants pour l’instant (les chats ça compte ?) mais nous nous sommes dit que, si nous commençons à en avoir alors que nous sommes toujours à l’étranger, nous les mettrions dans des écoles locales.

Les avantages de ta vie dans ce pays /les inconvénients :

Avantages : Une moyenne de 26 degrés a l’année ! Une ville verte, dynamique, pas trop oppressante malgré sa population de millions sur 716km2. Et puis l’Anglais est la langue officielle donc c’est facile. Les Singapouriens sont aimables, et Singapour est à quelques heures à peine de destinations qui font rêver ; Bali, Angkor Wat, plages thaïlandaises… Inconvénients : un marché de l’emploi qui se ferme doucement mais surement aux étrangers donc une recherche de travail qui va me prendre pas mal de temps je pense, et les loyers très chers. Et le taux moyen d’humidité de 70% à l’année, vous savez, ce qui vous donne l’impression de vous liquéfier des que vous mettez un pied dehors !

Tu rêverais de vivre où ?

Californie, sans hésiter ! J’ai toujours voulu visiter San Francisco et j’en ai eu la mini-occasion lors d’une escale impromptue de 8 heures cet été. Coup de foudre ! Reste plus qu’à convaincre mon copain (qui, en plus, vu son travail, aurait ses chances la bas). Mais sachant que l’on « finira » dans tous les cas à Londres, le boyfriend étant anglais et un peu chauvin, c’est non-négociable, ce qui me va : ce n’est qu’à 4h porte à porte de chez ma famille en Picardie.

Victoria Park - HK

Ton regard sur la France et les français :

Ca dépend vraiment des jours et de l’actualité. Certains jours quand quelqu’un que je rencontrerais me parlera de ses vacances en France qu’il a adore, je me sentirais fière d’être Française et de venir d’un pays multiculturel aux milles paysages, et qui a tellement à offrir. Mais par exemple, quand mes amis néo-zélandais me demandaient pourquoi il y avait autant de manifestations contre le mariage gay alors qu’il est passé comme une lettre à la poste en NZ, en quelques jours c’était voté et appliqué, je me sentais un peu… mal à l’aise. Ou quand on me dit que les Français sont parfois mal polis ou un peu froids… j’ai tendance à approuver, moi-même ne semblant pas particulièrement chaleureuse au premier abord (mais j’y travaille). J’ai de la chance d’être Française lorsqu’il s’agit de l’éducation gratuite pour tous ou la sécurité sociale. On s’en plaint souvent, mais on se rend compte de la chance que l’on a quand on voyage, et quand on va chez le médecin pour un rhume et qu’on en sort délesté de 80€. Ou quand on a la chance de n’avoir aucun emprunt-études qui se rappelle à notre bon souvenir tous les mois. Mes frais de scolarité à la fac ont couté 12 fois moins cher que ceux de mon copain, qui a aussi fait la fac mais en Angleterre, et qui rembourse tous les mois depuis trois ans et pour encore sept ans.

Peut-on te suivre sur un blog ?

Oui ! Depuis Mars 2013, je tiens le blog Cheesecakes and Travels – deux de mes choses favorites au monde, qui parle de mes voyages, mais aussi de ma vie (chômeuse en NZ, premières impressions de Singapour) et des recettes pour garder la ligne (cheesecake au Nutella, etc.).

Commenter cet article

Voyage au Tibet 05/02/2014 15:08

Chouette interview !
Je suis toujours fascinée par les gens qui parcourent le monde. Alors c'est p-e parce que je suis assez casanière, je ne sais pas.
En tous cas, Lucile, tu as fait de bien jolis pays, et surtout tu as eu les opportunités de les faire ! Je trouve ça génial :)
P-e aurai-je moi aussi ces opportunités un jour et alors je partirai à l'aventure. Qui sait ?! :)
Merci pour cet article !
Caroline

Jean-Charles 23/01/2014 21:43

Une vie certainement intéressante, j'ai oublié de voyager pour mille raisons, bonnes et moins bonnes et je le regrette. Alors j'aime lire, regarder, voir où les autres sont allés, ce qu'ils partagent et je voyage dans ma tête. Merci pour cette interview sympa.

Sylvie 22/01/2014 16:05

Merci à toi Lucile :) ! Il faut te suivre attentivement car tu bouges vite !

Cécile 22/01/2014 15:39

Oui j'ai vécu à Singap de janvier à août, et déjà en janvier, j'en pouvais plus hahaha :-)
Et effectivement, l'été, c'est tendu ! Mais cela dépend des gens, j'avais des amis qui adoraient ça. En tout cas, profites, ce sont de jolies expériences que ces expatriations !

Lucie 22/01/2014 11:48

Je m'envole dans quelques jours pour la Nlle-Zélande ;) Je vais suivre ton blog avec intérêt. Bon courage pour la suite !

Lucile Jane 22/01/2014 03:21

Merci Lucie. Lance-toi, je ne connais personne qui l'ait un jour regretté :)

Lucile Jane 22/01/2014 03:19

Ah oui ? Pour l'instant ca va, mais tout le monde me dit que le mois de Juin va etre affreux. Donc on verra... mais j'avoue que je ne suis pas rassurée !! :)

Lucile Jane 22/01/2014 03:17

Merci Pinpirina c'est trop gentil !!

Lucile Jane 22/01/2014 03:16

Merci Marion, a tres vite sur Hellocoton :)

Lucile Jane 22/01/2014 03:13

Merci Petitgris, je croise les doigts :)

Recherche

Suivez-moi sur Twitter