Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils voyagent autrement. Ils ont des idéaux, des valeurs, des envies et suivent leur chemin avec curiosité, éthique et bonne humeur. J'adore leur blog  A la croisée des chemins  qui est riche, très dense, et très très bien écrit. A lire absolument.

 

 

Claire et Guillaume, trentenaires, sont partis 16 mois  sur les routes du monde à la rencontre des hommes, en Afrique, en Amérique du sud et en Asie du sud-est.

 

Ils ont pris leur temps en voyageant en cargo, se sont arrêtés souvent le temps d'aider des associations locales.

Ils répondent à mes questions.

Est-ce que vous pouvez vous présenter ? Après plusieurs années d'expériences professionnelles à Paris, nous avons eu envie de faire un break pour aller découvrir la vie ailleurs. Ce voyage autour du monde est un projet qui nous tenait à cœur depuis plusieurs années. Alors qu'il n'était au départ qu'un rêve inatteignable et un peu fou, nous avons eu le déclic qu'il était possible au contact d'autres voyageurs au long cours, lors de nos diverses escapades autour du globe. Pourquoi on aime voyager, les raisons paraissent toujours un peu bateau, ce sont pourtant notre curiosité, notre soif de découverte et notre ouverture à l'autre qui ont guidé nos pas ces derniers mois. Nous étions aussi très enthousiastes à l'idée de  nous réapproprier le temps ainsi que d'expérimenter une immense liberté d'action (dans la limite de certains contextes géopolitiques). Comme nous avons apprécié ces deux luxes !

 

Vous présentiez votre projet comme un voyage initiatique d'entrée dans la vie d'adulte. Avez-vous  atteint votre objectif ? De part la richesse des expériences que nous avons vécues, ce voyage a forcément été initiatique. Je ne sais pas s'il nous a aidé à entrer dans la vie d'adulte, mais nous avons beaucoup appris à nous connaître individuellement pendant ce voyage, ce qui nous aidera indéniablement pour le reste de notre vie. Notre couple a aussi survécu à ce voyage, nous nous sommes même rapprochés. Nous avons appris que l'on pouvait compter l'un sur l'autre, ce qui est plus qu'important lorsqu'on envisage de fonder une famille... Enfin, ce voyage nous a fait prendre conscience de l'universalité des besoins humains et de certaines valeurs qui unit l'immense majorité des êtres humains (fonder une famille, travailler, être généreux, hospitalier, croire, etc.), ce qui nous conforte dans nos envies respectives.

Dans quel pays auriez-vous aimé vous arrêter plus longtemps ? Il est difficile de le dire, sans doute un peu dans chacun d'entre eux. Cependant, alors que nous étions habitués à avoir tout le temps nécessaire pour visiter un pays, nous avons connu un petit sentiment de frustration en visitant la Chine et la Russie où le visa touristique pour un ressortissant français n'est que de 30 jours.

 

Pendant votre voyage, qu'est-ce qui vous a manqué de la France ? Rien, seulement le fait de ne pas être là quand ça comptait pour nos proches. Et un peu le fromage quand même.

Vous êtes maintenant de retour. Quel est votre état d'esprit ? Nous sommes d'abord très content d'être de retour en France, de revoir tout le monde, de faire connaissance avec les petits nouveaux, de se sédentariser un peu pour le moment et d'affronter de nouveaux défis. Notre état d'esprit est assez combatif, nous sommes satisfaits de notre expérience et le fait d'avoir mener ce projet personnel de A à Z nous donne une certaine confiance en nous. Nous espérons aussi pouvoir conserver le recul que nous avons su acquérir sur nos « tracas » quotidiens lorsque à côté de nous, des enfants ou des adultes travaillaient d'arrache-pieds pour seulement un repas par jour.

 

Quel regard portez-vous sur la France et les français ? Je ne pense pas que notre regard sur la France ait changé. Nous avons peut-être plus conscience des privilèges que nous avons, nous, les habitants des pays du Nord. Nous nous sommes concrètement rendus compte que notre système économique mondial était producteur d'inégalités de développement très fort. Maintenant, nous ne savons pas encore trop bien quoi faire avec ces constats. Pour autant, notre retour à Paris nous a aussi renvoyé aux difficultés que rencontrent certains Français. Contrairement à ce qu'on peut appréhender dans les pays du Sud, il est dur de lutter contre la pauvreté car le secteur informel est très peu présent dans les pays du Nord. Enfin, nous avons de nouveau ressenti les tensions sociales, qui existent traditionnellement dans toutes les zones du monde densément peuplées. Nous les avions oublié du fait que presque partout où nous nous trouvions, nous faisions l'objet d'une certaine curiosité. Aujourd'hui, si j'essaie d'entrer en contact avec mon voisin dans le métro, on risque fort de me trouver bizarre.

Quels sont vos projets ? A court terme, nous souhaiterions mettre à jour notre site internet pour ne pas oublier nos expériences et continuer, jusqu'à la fin, à partager notre ressenti avec nos lecteurs. Puis, pourquoi pas essayer de monter des conférences, des expositions voire des publications ! A moyen terme, nous aimerions pouvoir partir à nouveau sur des séjours au long cours, sans avoir à tout plaquer à chaque fois !

Vous voulez en savoir plus :

 

 

 

 

Commenter cet article

A la croisée des chemins 09/07/2012 20:08

Merci beaucoup Sylvie de nous avoir accueilli pendant ces trois jours sur ton site ! Ce fut un plaisir que de répondre à tes questions ! A bientôt ! Claire et Guillaume

Sylvie 09/07/2012 16:24

Merci à tous pour vos commentaires ! Allez jeter un coup d’œil sur leur blog qui est vraiment sympa !
@Petitgris : quelle chance la retraite, alors ! Mais est-ce qu'on aura la chance de tous en profiter !
@Greyce : essaie de convaincre ton mari, il peut y prendre goût !

LadyMilonguera 09/07/2012 15:22

Un très beau témoignage !

chanone 09/07/2012 12:59

très bel article encore merci !! <3

2 Farangs en Thaïlande 09/07/2012 10:06

Magnifique expérience, qui va sans doute faire des émules !

Greyce 09/07/2012 09:53

super article! J'aimerais bien faire un tour du monde aussi, mais mon mari , contrairement à , n'est pas très "voyageur"! bisous

Soma 09/07/2012 09:51

Voyager est une telle richesse & une ouverture sur les autres, que j'adore lire ces témoignages !

Petitgris 09/07/2012 08:52

Ils ne pouvaient rêver mieux que cette expérience pour entrer dans la vie d'adulte. Moi c'est le contraire. J'ai fait ma vie et désire aller voir comment ça se passe aux quatre coins du globe...J'ai dû attendre la retraite car l'Etat ne m'aurait jamais permis de faire un break et pour l'Hom encore moins. belle journée Bises

Recherche

Suivez-moi sur Twitter