Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmet-on le goût des voyages à ses enfants ? Vaste question à laquelle je ne suis pas certaine de savoir répondre de manière très objective. D'ailleurs, j'ai plusieurs enfants et devenus adultes, ils ne réagiront probablement pas de la même façon à l'éducation qu'ils ont reçue.

Je vais m'appuyer sur l'exemple d'Arthur, mon fils aîné qui a 22 ans, toutes ses dents (sauf les dents de sagesse :) !) et de nombreux voyages à son actif, pour essayer de démontrer que nous transmettons cette envie de connaître le monde à nos enfants.

En Australie - Crédit photo : Alexandra

Transmission par le mode de vie : les voyages en famille

Pas si facile de voyager avec 4 enfants ! Nous avions trouvé la solution des échanges de maison lorsqu'ils étaient petits. Donc, Arthur a toujours connu des voyages à l'étranger. Quand on voyage de cette façon, on évolue dans la vie locale comme les habitants, et nos enfants côtoyaient les enfants du quartier. Je me souviens d'Arthur en Irlande qui jouait avec un petit Dean. Ils ne parlaient ni l'un ni l'autre la même langue, mais jouaient très bien ensemble et semblaient se comprendre.

Transmission par l'apprentissage des langues étrangères

Dès la 5ème, il est parti apprendre l'anglais avec un organisme de séjours linguistiques  comme esl.ch/fr. Ce qui est très amusant, c'est que pendant ce voyage, il a sympathisé avec le jeune voisin de sa famille d'accueil anglaise, Guy, avec qui il a continué à correspondre. Tant et si bien, que les années suivantes, nous avons fait des échanges avec cette famille. Nous avons reçu Guy et même son frère Jack, et Arthur est allé chez eux.

Plus tard, Arthur s'est mis à l'allemand alors qu'il ne l'apprenait pas en cours (pour l'amour d'une jolie autrichienne :) !). En plus de l'Autriche, nous avons organisé un échange en Allemagne avec Léonie une jeune allemande. Ils ont profité des petites vacances qui ne tombent pas aux mêmes dates pour aller chacun dans le lycée de l'autre voir comment se passait la scolarité.

En cours, il a aussi étudié l'italien. A 17 ans, il a beaucoup aimé prendre des cours d'italien avec ESL à Rome, et découvrir la vie festive de la ville en même temps que la langue. De très bons souvenirs, je crois.

Après le bac, il a pris une année sabbatique (enfin, hors parcours scolaire !) pour partir comme Au pair aux États-Unis : une très riche expérience humaine au delà de l'aspect linguistique.

Puis, jeune étudiant, il a commencé l'apprentissage du chinois. Et c'est bien plus compliqué que les langues européennes !

 

Transmission par l'éducation : Les études à l'étranger

Après une année au États-Unis, Arthur avait envie de repartir découvrir le monde ! C'est dans le cadre de ses études qu'il se trouve cette année en Australie. Il y étudie, y travaille (la vie y est horriblement chère mais on y trouve assez facilement des petits boulots) et y voyage.

Son prochain projet, c'est le Canada. Il a fait acte de candidature dans 4 universités québécoises pour la rentrée prochaine et a déjà reçu un accord. Il faut savoir que les français ont la chance de payer les mêmes frais de scolarité que les québécois dans les universités, et c'est très inférieur aux tarifs des autres étudiants étrangers.

 

Le virus est transmis : les voyages touristiques

Très jeune, Arthur était indépendant, curieux et débrouillard. A 15 ans, déjà, il était parti camper en Espagne (en scooter !) avec des amis et sans notre autorisation de passer la frontière.

Quand il est rentré de San Francisco,  nous sommes partis faire un tour du monde en famille avec sa sœur et son frère. Il ne pouvait pas nous suivre car il intégrait une école et avait déjà reporté son entrée pour partir aux États-Unis . Alors, avec deux amis, il a organisé un tour d'Europe étendu à certains pays de l'est (9 pays, je crois et moins de 1000 euros chacun !) pendant l'été.

En quittant l'Australie, et avant de rentrer en France en juillet (et de repartir au Canada :)!), il a déjà prévu un petit périple en Asie car une escale en Asie ne lui coûtera guère plus cher qu'un retour direct, et ce serait bête de ne pas s'y arrêter !

Bref, à 22 ans, il s'est déjà baladé dans une bonne vingtaine de pays en parfait backpacker et n'est pas près de s'arrêter de voyager ! Je parie même qu'il démarrera sa vie professionnelle à l'étranger. Heureusement qu'il y a Skype car il nous manque parfois !

C'était un article bien plus personnel qu'habituellement même s'il est sponsorisé : un petit message de fierté, un coucou et un message d'amour :) à mon grand garçon, s'il me lit !

Et vous, vos enfants, ils aiment voyager ?

Edit  du 11 avril 2013 :

Ah ah ! Je viens de lire un e-mail de mon fils suite à cet article et ça me fait bien rire :) ! Coucou maman, Je viens de voir ton article, est-ce que tu as remarqué que sur la photo que tu utilisais j'étais en train de faire pipi :p. Et pour les pays ou j'ai été, le tour d'Europe c'était 15 et j'ai voyagé dans plus de 26 pays, enfin c'est pas grave, bisous. Arthur

Commenter cet article

Sylvie 17/04/2013 14:06

Quelle est la part de l'inné et celle de l'acquis ? Pas si sûr que les méthodes d'éducation soient toujours si efficaces ! Mais c'est une autre histoire :)

Sylvie 17/04/2013 14:04

La photo de ta maman m'a bien fait rire :)

cyrille, le praticien du bilinguisme 16/04/2013 22:38

Tout à fait. Pour l'instant, elles sont dans l'ombre mais elles n'ont pas moins de talent, puisque ce n'est pas une question de talent mais de méthode au cours de l'enfance :-)

Haydée@Travelplugin 16/04/2013 22:13

Indirectement je pense que oui ! Déjà mon père est née au Maroc, il n'est arrivé en France qu'à l'âge de 18 ans, il est d'origine française-espagnol. Ma mère est Irlandaise, est arrivée à Paris à l'âge de 24 ans. Donc on peut déjà dire que je suis née de parents étrangers (d'ailleurs c'est une différence que j'ai beaucoup ressenti enfant). Ensuite ils ont voyagé à Abidjan pendant 4 ans, ma mère en Allemagne quelques années et je passe les voyages moins long. A force d'entendre leurs histoire, c'est évident, je pense que j'étais amenée à ça. L'exemple fait toujours beaucoup. Le côté polyglotte c'est également grâce à eux, enfin pour l'anglais !
Merci pour le compliment sur l'article.

Sylvie 16/04/2013 22:09

Oh, tu verras, ça passe (trop) vite ! Tes bébés auront sûrement aussi des envies de voyage :)

Sylvie 16/04/2013 22:07

C'est gentil Marion. Je crois aussi qu'il fait ses choix propres et qu'il a l'air heureux :) tout ce qu'on veut, quoi !

Sylvie 16/04/2013 22:02

Sympa ton article, merci !
Donc tu penses aussi que tu as le goût des voyages grâce à tes parents ?

Sylvie 16/04/2013 22:00

Sympas tes voyages cette année !
Un grand plaisir de faire pipi là certainement et la photographe, Alexandra, a dû bien rigolé aussi en voyant que j'ai choisi cette photo !

Sylvie 16/04/2013 21:58

Pas facile pour certaines maman de les laisser partir, je comprends ! Nous, on a confiance en lui et on l'a plutôt encouragé, c'est vrai. Bises

Sylvie 16/04/2013 21:53

C'est génial ! Tu dois être fier d'elles aussi !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter