Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le charme insolite d'une île de la Mer Intérieure du Japon

C'est un des temps forts de mon voyage au Japon. J'ai adoré l'ambiance de cette petite île insolite située dans la mer intérieure de Seto.

Elle a subi un essor incroyable grâce à Soichiro Fututake, le président de la société Benesse, qui eu le projet ambitieux, dans les années 1980, d'en faire une capitale de l'Art contemporain. Grâce au célèbre architecte Tadao Ando qui a créé plusieurs musées, grâce au projet de réhabilitation et transformation de maisons abandonnées "Art House Project", grâce au Festival Triennale de Setouchi et surtout grâce à l'ambiance sereine et la beauté de l'île, Naoshima a réussi sa transformation et connaît une célébrité méritée.

Je ne peux vous montrer que les oeuvres extérieures car les photos sont interdites dans tous les musées et dans les maisons "projets".

Oeuvre de Yayoi Kusama

Oeuvre de Yayoi Kusama

Des oeuvres dispersées dans l'île

J'ai adoré ce concept des sculptures installées en extérieur. Loin des musées, on peut les toucher, entrer à l'intérieur, s'asseoir dessus, les photographier librement sous tous les angles avec souvent la mer ou la campagne en toile de fond. Cette expérience est vraiment loin de celle beaucoup plus contemplative, silencieuse et très "scolaire" en intérieur.

Oeuvre de Sou Fujimoto - 2015
Oeuvre de Sou Fujimoto - 2015

Oeuvre de Sou Fujimoto - 2015

Oeuvre de Yayoi Kusama

Oeuvre de Yayoi Kusama

Oeuvre de Nicky Saint Phalle

Oeuvre de Nicky Saint Phalle

J'aurai bien testé ces bains publics au look étrange (diificile de ne pas remarquer ce bâtiment décoré par l'artiste Otake Shinro) mais je n'ai pas eu le temps;

Bains publics oeuvre de Otake Shinro

Bains publics oeuvre de Otake Shinro

L'affiche des bains publics (non, je ne suis pas entrée chez les hommes !)

L'affiche des bains publics (non, je ne suis pas entrée chez les hommes !)

Des musées ambitieux

J'ai visité le musée Chichu conçu par Tadao Ando. Le bâtiment conçu presque sous terre est déjà une oeuvre d'Art en lui même. Il a trois salles très différentes dont une où sont présentées des tableaux de Claude Monet.

J'ai également exploré quelques maisons de l"Art House Project" qui regroupe des vieilles maisons transformées en oeuvres d'Art par des artistes contemporains. C'est assez surprenant.

Je ne peux partager ces visites car il est interdit de prendre des photos.

Naoshima, paradis de l'Art Contemporain
Sanctuaire Go'o réhabilité par Hiroshi Sugimoto

Sanctuaire Go'o réhabilité par Hiroshi Sugimoto

Mon avis

Les oeuvres sont accessibles même pour ceux qui ne sont pas férus d'Art moderne. Beaucoup d'installations sont même ludiques et peuvent plaire aux enfants, donc il ne faut pas hésiter à y aller en famille.
Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous (une drôle de poubelle !), il y a des détails amusants absolument partout.

Naoshima, paradis de l'Art Contemporain
Naoshima, paradis de l'Art Contemporain

Les panoramas exceptionnels, et la douceur qui se dégagent des paysages et de la mer rendent cette escapade insulaire vraiment très agréable, surtout si le beau temps est au rendez-vous.

Naoshima, paradis de l'Art Contemporain
Naoshima, paradis de l'Art Contemporain

Informations pratiques

L'île de Naoshima se trouve dans la préfecture de Kagawa.

Pour m'y rendre depuis Tokyo, j'ai pris un vol intérieur jusqu'à Takamatsu (1h20 de vol) où j'ai dormi (je vous en parlerai bientôt car il y a beaucoup de choses à voir dans cette ville). Du port de Takamatsu, il suffit de prendre un ferry jusqu'au port de Miyanoura sur l'île de Naoshima (environ 40 minutes de navigation).

Pour se déplacer sur l'île, l'idéal est de louer un vélo (plusieurs loueurs sont sur le port) ou bien d'utiliser les lignes de bus (gratuites pendant la Triennale de Setouchi)  qu'on trouve dès la sortie du ferry.

Il faut compter une bonne journée (ou même deux dans l'idéal) pour visiter l'ile, ses musées, repérer les sculptures éparpillées un peu partout et profiter de l'ambiance sereine, des beaux paysages et des plages.

Attention les musées sont fermés les lundis.

Naoshima, paradis de l'Art Contemporain

Edit : Suite au message ci-dessous de David, j'ai découvert son blog et je vous mets le lien vers ses articles concernant Naoshima. Il fourmille d'informations sur cette île.

Commenter cet article

voyage Nord du Pérou 29/11/2016 18:12

Nous ne connaissons pas encore cet endroit. Lors d'un de nos voyages au Japon, nous étions descendus jusque Miyajima. Merci pour la découverte. Philippe

Sylvie 30/11/2016 14:12

Lors d'un autre voyage au Japon, nous étions aussi allés à Miyajima après un arrêt à Hiroshima. C'est très différent. On avait bien aimé aussi.

Béné 24/11/2016 01:55

J'avais toujours pensé à y retourner (j'y étais allée un lundi donc tout était fermé), surtout pour la citrouille mais on en a une à Fukuoka donc finalement ça ne fait plus partie de mes projets :D

Sylvie 24/11/2016 07:53

Ah ah, si vous avez aussi une citrouille, c'est bon, alors :) ! C'est dommage d'y être aller un lundi. Si tu y retournes, vas-y pendant la Triennale de Setouchi, ça doit vraiment valoir la visite !

Tim - Faimdevoyages 23/11/2016 16:57

Wahou ! Le Japon est vraiment un pays fascinant. On a hâte de le decouvrir un jour :)
Merci pour ces belles photos !

Sylvie 24/11/2016 07:53

Merci. Oui, la culture japonaise est fascinante !

David 23/11/2016 02:55

Content que la visite vous a plu.

Deux petites précisions, en ce qui concerne y emmener des enfants, il faut quand même qu'ils soient assez grands et/ou obéissants. Si en extérieur, c'est effectivement très ludique (et là, tous les enfants devraient y trouver leur bonheur) à l'intérieur des musées, c'est une autre histoire car y courir ou être bruyant peut poser quelques problèmes.
Certaines autres îles de la région (avez-vous eu la chance d'en visiter) sont préférables si vos enfants sont petits et/ou très actifs.

Un autre précision : les bus ne sont gratuits que pendant la Triennale de Setouchi. :-)

Il me tarde de lire ce que vous avez découvert à Takamatsu.

Sylvie 24/11/2016 07:50

Merci pour ces précisions. Je vais modifier mon texte sur la gratuité des bus.
Pour les enfants, j'ai trouvé que les musées et maisons-projets étaient assez accessibles (car très insolites pour éveiller leur curiosité), mais c'est vrai qu'ils faut qu'ils soient calmes (mais comme les visites peuvent être rapides, c'est possible). Oui, j'ai eu la chance de découvrir d'autres îles (Teshima, Shodoshima) dont je vais parler dans la suite de mes posts.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter