Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pingyao est une ville de la province de Shanxi en Chine. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, la cité antique de Pingyao est un témoignage exceptionnel de la vie du peuple Han sous les dynasties Ming et Qing. Pingyao a eu son siècle de gloire entre 1800 et 1900, pendant lequel, elle était le centre financier du pays, le « Wall Street » chinois de l’époque. La vieille ville fortifiée a peu bougé depuis cette époque alors qu’ailleurs les guerres, les destructions, les constructions modernes ont changé la physionomie des villes. Certains présentent donc Pingyao comme une miraculée !

Lorsque nous nous y sommes rendus, nous y avons rencontré très peu d’occidentaux mais par contre beaucoup de touristes chinois car c’était la golden week d’octobre (semaine de vacances quasi nationale). Du coup, nous avons eu beaucoup de succès ! De nombreux touristes chinois venaient nous parler et nous prendre en photo ! Dommage la communication n’était pas aisée car on ne parle pas chinois et ils parlaient peu anglais. Mais quels amusements !

Nous avons dormi dans un hôtel d’État à l’extérieur de la vieille ville parmi les touristes chinois. Une sacrée expérience où on s’est sentis épiés, surveillés, observés même si l’accueil était plutôt bon passé le moment de surprise de voir une famille d’occidentaux dans l’établissement. La manager a même souhaité qu’on lui donne quelques cours de français. C’est quand elle nous a apporté son livre, que nous nous sommes rendus compte que nous étions dans un autre monde. La première leçon apprenait les formules de politesse et il fallait dire : « Bonjour camarade ! ». Ce n’était pas si facile de lui expliquer que « bonjour Madame » ou « bonjour Monsieur » était plus adapté.

Nous  y sommes restés quatre jours et nous avons pris beaucoup de plaisir à nous promener dans la cité, à visiter les maisons cossues, les banques, les musées, les expositions de photos, les temples ou simplement les artères principales bordées de boutiques.

Je ne vais pas vous énumérer les attractions, ce serait fastidieux et les guides touristiques le font bien mieux que moi. Alors s’il faut choisir trois choses que j’ai adoré dans cette ville, je vais faire un chois plus ludique et plus personnel. Le voici !

 

 

Les statues sur les remparts

Des remparts de six à dix mètres de hauteur entourent la cité sur 6,2 kilomètres. Ils ont été reconstruits en 1370 sur la base de la ville ancienne. On s’y promène et la balade est assez exceptionnelle car elle permet de faire le tour de la cité et de la découvrir d’en haut  et de voir les alentours. On y a fait beaucoup de rencontres de familles chinoises et on s’est beaucoup amusé à observer les statues très réalistes et très expressives.

 

 

Les spectacles de rue

Nous avons suivi des troupes de comédiens, de maison en maison, qui donnaient des spectacles dans les cours. Les exhibitions étaient ludiques et drôles et malgré le fait que nous ne comprenions pas la langue, elles nous ont beaucoup plu. Il faut dire que les chinois sont très expressifs et c’était aussi très divertissant pour nous d’observer les spectateurs !

 

 

 

Les clins d’œil à la France

Quand on est en Chine dans  un endroit comme celui-ci, on ne s’attend pas à trouver des détails rappelant que la langue française et la France ont eu une place importante dans le monde.

 

Bon, alors convaincus par Pingyao ?

 

 

Commenter cet article

Recherche

Suivez-moi sur Twitter