Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau témoignage suite à mon billet sur le retour d'un tour du monde (ici) ...

Chrystelle, Vincent, et leurs enfants Adam et Niels viennent de rentrer en France après un an de voyage itinérant autour du monde. Ils nous font partager leurs sentiments au retour de voyage.

 

"2 mois plus tard, nous sommes là en France depuis le 22 mars. Alors voilà que lorsqu’on rentre d’un tour du monde d’un an, on rentre à date anniversaire. Et pour nous (les adultes) ce n’est pas tout à fait comme pour les enfants. Très contents de retrouver nos proches (amis, famille), nous avons déjà très envie de repartir, revoir, un an plus tard ce que nous avons déjà rencontré sur la route. Envie de revoir notre famille sénégalaise… et cette curieuse impression que chaque jour deviendra une date anniversaire donnant envie de revoir quelqu’un. Le seul confort vraiment salutaire que nous apprécions est le lit (le nôtre) et la salle de bain propre, très propre. Pour le reste nous ressentons une sensation de trop de tout (même les vêtements) pas vraiment envie de perdre du temps à réfléchir aux tenues que nous allons mettre. La sensation que rien n’a changé quasiment est présente très rapidement, la morosité ambiante aussi. Le temps gris de région parisienne a été très vite présent et finalement ce n’est pas ce qui a semblé peser le plus. Par contre, un manque de décalage, de dynamisme, d’envie, notamment en période électorale. L’envie de repartir, oui plus que jamais. La sensation que tout est cher en France, très cher. Dilemme du rachat d’une voiture lorsqu’on rentre à sec. Visite des concessionnaire, voir 4 billets TDM lorsqu’on regarde une voiture. Des enfants qui retournent sous influence de leurs copains et reviennent avec des gros mots, des formules type : « C’est trop la honte ! » à l’opposé de ce que nous avons vécu pendant un an. Mais ils veulent repartir, seulement s’ils peuvent emmener les copains. Reprendre le boulot c’est préférer le moment des transports en commun pendant la journée ; se laisser porter par le RER et lui demander pendant quelques minutes de vous faire voyager. Un peu moins de 2 mois après le retour, on sent qu’il va falloir encore du temps pour s’acclimater, pour supporter de vivre les fenêtres fermées dans des pièces qui semblent manquer d’air (tout ça parce qu’on a vécu dehors pendant un an). On sent qu’il va encore se passer beaucoup de choses en notre for intérieur. On sent que nous sommes encore en décalage. On sent que nous n’avons plus les mêmes références lorsque nous discutons avec les gens. On a déjà envie de revoir les voyageurs rentrés. Mais on ne sait toujours pas quoi répondre lorsqu’on nous dit : « Ah vous êtes rentrés ! C’était bien ? » Voilà une réponse brouillon. Promis Sylvie, nous te ferons un retour régulier. Peut être que ça va s’arranger, comme pour tout le monde" ;)

Découvrez les aventures de Chrystelle, Vincent, Adan et Niels, et les magnifiques photos du voyage sur le blog École autour du monde

Ils recherchent un producteur pour monter un film documentaire sur la vie quotidienne à l'école au Sénégal, Bénin, Argentine, Australie, Laos. (Voir ici)

Commenter cet article

Sylvie, Enfin moi 21/05/2012 23:57

Une autre façon de voyager
Bonne soirée

Sylvie 19/05/2012 22:07

Pas faciles les retours !

Lucie 17/05/2012 21:11

J'imagine que la readaptation ne doit pas etre evidente! Ca fait un sacre changement...Merci pour l'article! :)

Recherche

Suivez-moi sur Twitter