Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Cambodge a été un coup de cœur pendant notre tour du monde.

Aujourd'hui, un article sombre présentant le musée Tuol Sleng d'où nous sommes sortis horrifiés,  révoltés et bouleversés.

 

Cambodge, un génocide

L'histoire récente de ce pays a été marquée par l'horreur d'un génocide. Il faut continuer à se souvenir des crimes du régimes Khmer rouge qui contrôla le Cambodge de 1975 à 1979.

Un musée pour ne pas oublier

Le musée du génocide Tuol Sleng situé au cœur de Phnom Penh était l'un des lycées de la capitale transformé en 1975 par les Forces de Sécurité de Pol Pot en centre de détention connu sous le nom de S21.

Au moins 12 000 prisonniers y furent détenus, torturés et exécutés. Lorsque Phnom Penh fut libéré au début 1979 par l'armée vietnamienne, seuls 7 prisonniers restaient en vie.

 

 

 

Pour en savoir plus

  • Un documentaire de TV5

 

 

Commenter cet article

F
C'est triste
Répondre
S
Merci pour vos commentaires.
Répondre
T
Etant passée sur Phnom Penh pendant mes vacances d'été, il y a 4 ans, c'était Tuol Sleng que je voulais visiter après l'Angkor Wat. Même si mes parents n'étaient pas nés et n'ont pas grandi au Cambodge, je voulais vraiment en savoir plus et effectivement, l'ambiance dans ce musée est juste... wow, j'étais dans un état total d'incompréhension, en me demandant ce qui était arrivé dans la tête de ces gens pour faire subir de tels traitements à leur propre peuple...
Répondre
U
Des pages sombres de l'histoire récente qu'il ne faut en effet pas oublier...
Répondre
M
Il est important de ne pas oublier certains moments, il faut les raconter, les écrire, les transmettre et toujours se souvenir !
Répondre
M
C'est vraiment horrible... mais il faut le garder en mémoire, pour ne pas que ça se reproduise !
Répondre
P
Le raffinement dans la cruauté, dans l'inhumain ! Insoutenable...et pourtant il faut savoir et ne pas oublier... Bonne journée bises
Répondre
S
Sans commentaire je crois... :(
Répondre
S
Effectivement il ne faut pas oublier...
Répondre

Recherche

Suivez-moi sur Twitter