Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tatiana_Romain_Vadrouille_et_Tambouille_Slope_Point_NZ

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Tatiana et Romain, les auteurs du blog Vadrouille et Tambouille Durables (vadrouille-et-tambouille.com). Nous avons respectivement 27 et 26 ans et travaillions, avant notre départ, dans le développement durable.

  • Originaire de la Creuse, Tatiana a étudié le développement durable et la communication (notamment au Québec) avant de devenir chargée de projet en environnement dans le secteur des déchets. Avant de s’engager dans ce tour du monde d’expériences durables et d’aventures culinaires, Tatiana a pas mal voyagé notamment aux États-Unis, où elle était jeune fille au pair, en Angleterre, où elle servait des cappuccinos, et en Europe.
  • Romain vient du Pas-de-Calais. Diplômé en énergies renouvelables, écologie industrielle et éco-conception, il a intégré un bureau d’étude en éco-conception spécialisé dans la réalisation d’analyses du cycle de vie (ACV). Ses études l’ont également mené en Slovénie où il a travaillé sur l’énergie solaire. Cette expérience slovène lui a donné l’occasion de visiter l’Europe centrale et les Balkans.

Ensemble, nous avons déjà pas mal voyagé avec des escapades multiples en France et en Europe (Amsterdam, Barcelone, Cracovie, Berlin, etc.), mais nous avons surtout passé une année Down Under. En Australie, nous avons appris à faire du vin (un comble pour des Français) et visité cet immense pays-continent (23 000 km dans un petit break en un peu plus de 4 mois). Cette année a été pour nous l’occasion de découvrir la culture australienne et les magnifiques paysages de ce pays totalement différents d’un État à l’autre. Nous avons aussi profité d’être en Océanie pour parcourir la Nouvelle-Zélande du Nord au Sud. Au-delà des voyages, Tatiana adore cuisiner et revisiter des plats traditionnels en version végétalisée, en bonne végétarienne qu’elle est. Elle aime aussi donner une seconde vie aux objets ou détourner leur utilisation. De son côté, Romain aime découvrir la photographie et partager un bon moment avec ses amis autour de jeux de société. Nous avons tous les deux quitté notre travail respectif pour prendre 2 ans de nos vies pour partir à la découverte du monde.

Russie - Olkhon Russie - Olkhon

Quelles sont vos motivations pour partir faire le tour du monde ?

Grandes ! Nous avons été piqués par la mouche du voyage, et, lorsque nous sommes installés quelque part, nous ne pensons qu’à notre prochaine destination. Suite à notre année en Australie, nous nous étions promis de repartir en périple pour une longue période avant nos 30 ans. Lorsque nous avons rejoint l’association Aventure du bout du monde (ABM), nos discussions ne tournaient plus qu’autour du voyage. Il fallait partir ! En même temps, nous souhaitons poursuivre notre propre expérience professionnelle dans le développement durable. Comment ? En allant à la découverte de projets en lien avec ce domaine qu’ils aient une portée sociale, environnementale et/ou économique. Rencontrer des personnes menant ce type d’initiatives va nous permettre de nous forger notre propre vision du développement durable à l’échelle mondiale (et non pas simplement une vision occidentale du concept), mais également nous donner les clés pour mieux appréhender enjeux socio-environnementaux de nos sociétés.

Lettonie Lettonie

Vous avez un thème de voyage ? Pourquoi ?

Nous travaillons tous les deux dans les secteurs de l’environnement et du développement durable. Lorsque nous voyageons, notre regard se pose naturellement sur des problématiques en lien avec notre domaine d’activité. Il nous paraissait donc normal d’en faire part sur notre blog au même titre que nous tenons un journal de bord « de voyage ». Puis, cette envie de partager nos découvertes durables a grandi dans nos esprits et nous avons décidé de structurer notre blog autour de cela. C’est ainsi que nous avons choisi d’aller à la rencontre des porteurs de projets durables et de présenter ces projets sur notre blog. Cela a pour but de vulgariser certains concepts mais également de sensibiliser nos lecteurs au développement durable. En effet, selon nous, le développement durable ne se cantonne pas à la seule vision occidentale de ce concept et nous souhaitons mettre en avant des initiatives d’autres pays afin de voir que cela est possible et de manière différente quel que soit l’endroit sur la planète ! Notre objectif, au-delà de faire voyager nos lecteurs, est donc d’accroître leur intérêt et leur connaissance des thématiques environnementales et durables … et pourquoi pas leur donner envie de s’investir dans leur communauté.

Slovénie Slovénie

Quel est votre itinéraire? Pourquoi ce choix ?

Qui dit tour du monde … dit itinéraire. Nous avons débuté notre voyage vers l’Est, par la route … Nous sommes parti fin mai 2014 de France en voiture pour rejoindre la Lettonie. Notre périple nous a déjà menés en Corse, en Italie, en Slovénie, en Hongrie, en Slovaquie, en Pologne, en Lituanie, en Lettonie (où nous avons cédé notre voiture), en Estonie et en Russie. Dans quelques heures, nous franchirons la frontière mongole pour passer au moins 4 semaines à parcourir les steppes de ce pays qui nous intrigue. Ensuite, nous continuerons notre aventure en Chine (si l’administration chinoise le veut bien) et au Népal (nous espérons toujours par la route). Ensuite, nous devrions voler vers l’Asie du Sud-Est et explorer la Thaïlande, le Laos, le Vietnam et le Cambodge avant de nous rendre pour plusieurs mois au Japon. Après un bref passage en France en mai prochain (2015), nous reprendrons la route vers l’Islande, l’Amérique du Nord et du Sud. Nous préférons ne pas annoncer trop de destinations pour notre deuxième année de voyage car c’est encore loin dans nos esprits ! Notre itinéraire a fortement été influencé par le fait que nous souhaitions prendre le moins possible l’avion. Au fil de nos discussions, de nos recherches, de nos lectures et de nos échanges avec d’autres voyageurs, nous avons dressé une liste d’endroits où nous voulions aller. Ensuite, nous avons pris une carte et relié ces endroits entre eux ! Voilà comment notre itinéraire s’est construit ! Bien sûr, les tracasseries administratives, les tensions géopolitiques et les saisons ont, elles aussi, influencé notre itinéraire. Voici les grandes étapes qui nous permis de construire notre feuille de route :

  • Aller en Russie et voyager sur la route du Transsibérien
  • Rencontrer des peuples nomades dans les steppes mongoles
  • Randonner dans l’immensité de l’Himalaya
  • Retourner en Thaïlande et explorer un peu mieux ce pays et sa cuisine
  • Découvrir la culture japonaise
  • Traverser les États-Unis d’Est en Ouest et camper dans les parcs nationaux
  • Fumer un cigare à la Havane
  • Observer un coucher de soleil dans les Andes

Quels moyens de transport utilisez-vous ?

Notre objectif est de limiter au maximum nos déplacements aériens. Pour le moment, nous avons parcouru plus de 11 000 km par la route, que ce soit en voiture, en bus ou en train … et un peu à pied !. Nous sommes en train de nous renseigner pour rejoindre le Népal depuis la Chine par voies terrestres ainsi que le Japon depuis l’Asie du Sud-Est par la mer. Nous savons d’ores et déjà que nous volerons entre le Népal et la Thaïlande, entre le Japon et la France et entre la France et l’Amérique du Nord. Toutefois, notre itinéraire n’étant pas figé et comme nous n’avons pas d’impératif de temps, il se peut que notre feuille de route soit bouleversée si nous trouvons des solutions intéressantes à notre problème aérien ! Aussi, nous nous essayerons sûrement au stop, notamment au Japon.

Quels hébergements choisissez-vous ?

En Europe, nous dormions dans notre voiture (que nous avions aménagé) ainsi qu’en auberge de jeunesse et parfois chez des personnes qui nous invitaient. Depuis la Russie, nous dormons principalement en auberge de jeunesse, parfois à l’hôtel (quand nous obtenons des réductions) et nous faisons du couchsurfing. Nous utilisons les plateformes couchsurfing et bewelcome pour trouver des hôtes dans les pays que nous traversons.

Italie - Cinque Terre Italie - Cinque Terre

Alors, vous avez fait des découvertes culinaires ?

Hooooo oui ! La dernière en date est la Kartochka russe, un beignet fourré à la pomme de terre. Tatiana a une préférence pour la Kartochka non frite qui s’apparente à un pain au lait fourré à la pomme de terre. Cette viennoiserie salée existe aussi au chou et aux oignons. Un délice. Lorsque nous avons la chance d’être hébergés par des locaux, nous découvrons un peu plus leur cuisine et c’est pour nous l’occasion d’apprendre à concocter de bons petits plats. C’est ainsi que nous avons appris, entre autres, à faire du sirop de sureau, des gnocchi et des pierogi. Sinon, nous sommes agréablement surpris par le nombre d’options végétariennes disponibles dans les cantines et les restaurants, partout, même en Russie ! Quel est votre budget prévisionnel ? Pour l’instant, vous le respectez ? D’après nos recherches et nos expériences de voyage précédentes, nous avons estimé notre budget à environ 53 500 euros pour deux pour deux ans, soit environ 36 euros par jour et par personne tout compris. Pour le moment, nous nous y tenons même si nous avions prévu un budget serré pour l’Europe et la Russie (parmi nos destinations les plus chères de notre voyage avec le Japon et les États-Unis). Nous arrivons même « à faire quelques économies » qui vont nous permettre de financer des excursions un peu plus onéreuses que nous ne pensions pas pouvoir faire.

Quelles étaient vos inquiétudes ? Et celles de vos proches ?

De notre côté, nous n’avions pas d’inquiétudes particulières. Nous étions très excités à l’idée d’enfin réaliser ce rêve. Les seules questions qui peuvent nous tarauder sont de savoir si nous allons rentrer un jour en France et si oui, ce que nous allons y faire. Mais nous avons encore pas mal de temps pour envisager le retour, ça ne fait que 3 mois que nous sommes sur la route ! Nos proches quant à eux s’inquiètent surtout de savoir si nous sommes et allons toujours être en sécurité.

Quelles sont vos attentes ?

Découvrir le monde, rencontrer un maximum de personnes, sortir de notre zone de confort et partager notre aventure avec le plus grand nombre ! Nous aimerions aussi, à notre retour, organiser des expositions présentant notre voyage et les projets que nous avons découverts.

Cimalp_SK_Hautes_Tatras_mont_Slavkovský (3)

Pensez-vous reprendre tranquillement le fil de vos vies au retour ?

Pourquoi reprendre le fil de nos vies ? Nous le suivons aujourd’hui même ! Mais, par « reprendre tranquillement le fil de nos vies », vous entendez surement, retourner dans une routine type « métro-boulot-dodo » ? Certainement pas, mais rien n’est jamais certain à 100 %. Nous savons pertinemment que nous ne serons plus les mêmes qu’avant notre départ et c’est aussi le but de ce voyage. Reprendre une activité, il faudra bien dans tous les cas, mais nous espérons trouver un emploi dans lequel nous nous épanouirons au quotidien et qui nous laissera assez de temps libre pour nos envies de voyage. Après nous ne sommes pas fermés à l’idée de poursuivre cette aventure après ces deux ans, qui sait …

Votre blog :

Dans ce carnet de voyage 2.0, en plus de partager notre périple, nous aborderons des questions relatives à un développement que nous pensons plus durable. Au fil de nos articles, nous espérons faire découvrir à nos lecteurs des problématiques environnementales, des initiatives innovantes, des projets avec une certaine originalité et nous mettrons à l’honneur les personnes que nous rencontrerons en route. Bien sûr, Vadrouille et Tambouille Durables porterait très mal son nom sans un volet «petits plats pour grands gourmands». Ce tour du monde sera donc l’occasion pour nous de présenter la cuisine du monde et d’en proposer des variantes végétales. Vadrouille-et-Tambouille.com c’est donc un moyen de suivre notre découverte du monde, de rencontrer des porteurs de projets durables et de donner envie à nos lecteurs de se mettre aux fourneaux et de savourer des plats exotiques … végétariens !

Commenter cet article

Petitgris 04/08/2014 09:19

En voilà deux qui vont au bout de leur rêve et ils ont bien raison ! Bonne route à eux ! :) Belle semaine Sylvie bises

Recherche

Suivez-moi sur Twitter