Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erine, 8 ans, et Vincent, 6 ans, ont suivi leurs parents Nelly et Laurent  sur les routes du monde pendant un an. Ils ont traversé 17 pays (Afrique du sud, Botswana, Chine, Japon, Bali, Vietnam, Cambodge, Thaïlande, Laos, Australie, Nouvelle Zélande, Tahiti, Ile de Pâques,Chili, Argentine, Bolivie, Equateur).

Sans surprise, Erine et Vincent ont tout particulièrement aimé les pays où ils ont pu approché des animaux : les koalas et les kangourous d'Australie, les lionceaux d'Afrique du Sud, les moutons de Nouvelle-Zélande... Ils ont souvent surpris leurs parents par leur capacité d'adaptation,  par leur résistance physique (longues marches) et leur joie de vivre même les jours de galère.

Nelly, leur maman, a répondu à mes questions.

  • Voyage -  Quelles ont été vos principales difficultés liées à la présence d'Erine et Vincent ?  Avez-vous des conseils à donner aux voyageurs parents ?

Honnêtement, avec le recul, je me dis que tout s'est super bien passé !!! Mieux que je n'avais espéré... Nous avons eu beaucoup de chances car nous n'avons pas eu trop de soucis de santé et c'est ça qui effraie le plus tous les parents. Pour cela, entre autres, nous avions décidé d'éviter d'aller en Inde... Nous avons croisé des familles qui ont tous été malades en Inde : pas facile à gérer.

De notre coté, Erine (8-9 ans pendant le voyage) a eu une intoxication alimentaire due à une glace mangée en dessert dans un restau français de Luang Prabang pour notre repas de Noël... Et pourtant, tout ce que nous avions mangé dans la rue avant ne nous a jamais rendu malades : comme quoi !..

Vincent (6-7 ans pendant le voyage) nous a fait peur : il a glissé sur un carrelage mouillé dans un hôtel à Iguazu (Argentine-Brésil) et est tombé sur la tête. Au bout de 10 minutes, il nous a dit qu'il ne voyait plus. Imaginez notre angoisse... Nous sommes allés à l'hôpital : Quel hôpital !!! et là on se dit : "mais qu'est-ce qu'on fait ici ???" Le médecin ne s'est même pas levé de sa chaise pour l'ausculter et finalement, nous avons géré ça tout seuls en regardant ce qu'il fallait faire sur Internet : on l'a mis au repos sous surveillance, il a dormi et s'est réveillé bien mieux. C'était surement une légère commotion cérébrale. OUF !!!

Le deuxième point qui inquiète les parents , c'est le déracinement pendant une année ou plus. De notre coté, nos enfants sont assez casaniers et ce qui leur a le plus manqué était un peu de temps pour jouer tranquillement sans forcément aller visiter quelque chose. L'école leur a manqué mais ils ont été ravis, ravis de passer un an avec Papa et Maman 24h/24, 7j/7. Le retour a d'ailleurs été assez difficile face à ce changement de rythme.

Je dirai que 12 mois, ça a été un peu long. A la fin, les enfants étaient ravis de rentrer. Je pense que 10 mois auraient été suffisants. Mais bon, plus on réduit le temps et moins on peut en faire...

Nous avons aménagé des temps de repos dans notre programme et je pense que c'est essentiel ! Ex : après l'Afrique, la Chine et le Japon, nous avons passé 2 semaines tranquilles dans une maison à Bali. Ce fût un temps de repos très apprécié pour tous. De même, après l'Asie, l'Australie et la Nouvelle Zélande, nous avons eu deux semaines sédentaires en Polynésie avant d'attaquer l'Amérique du Sud. Ces temps de pause ont aussi permis de ménager les enfants.

  • Logement - Beaucoup de familles choisissent le camping-car parce que c'est peut-être plus facile de balader sa maison. Vous avez tout testé (guesthouse, location, camping-car...). Qu'est-ce qui vous a semblé le plus pratique avec les enfants ?

Nous avons beaucoup aimé les guest houses car souvent, c'est un bon moyen de rencontrer des locaux, une ambiance plus familiale, moins superficielle. C'est là que nous gardons nos meilleurs souvenirs.

Arrivés en Australie, nous avons adoré voyager en Camping car car là, pendant 5 semaines, nous avons posé nos valises et nous avions notre maison avec nous. J'ai pu cuisiner ce que nous avions l'habitude de manger en Europe et nous avons pu coucher les enfants quand nous le voulions, où nous le voulions. De plus, l'Australie propose énormément de services pour les camping cars. On trouve des sites de camping partout, des BBQ dans les aires de repos... Les camping cars sont bien vus et les bienvenus. Rien à voir avec les emplacements entassés les uns sur les autres dans les campings français. Après 5 mois de logements différents style routard, nous avons apprécié d'avoir un mini "chez nous".

  • Transports - Comment les enfants ont-ils supporté les longues heures de voyage ? Et les transports locaux ?

Les enfants ont très bien supporté les longues heures de transport. Cela ne nous inquiétait pas vraiment car ils sont assez faciles de ce coté-là. Mais quoiqu'on en pense, je conseille à tous les parents d'équiper les enfants d'une DS !!! Cette machine nous a sauvé de prises de tête bien souvent. Nous l'avons limitée aux trajets ou longues attentes lorsque c'était nécessaire et c'était très bien comme ça.  L'occupation royale dans les trajets, c'est aussi les devoirs. Après tout, voilà un bon moyen d'occuper le temps, non ?

Vincent a tendance à être malade en voiture et là, ça s'est très bien passé. On a quelques souvenirs délicats dans un bus au Chili ou dans certains taxis qui roulent en appuyant et en relâchant l'accélérateur toutes les 20 secondes mais globalement, ça a été comparé au nombre de kilomètres que nous avons effectué.

  • Santé - Avez-vous pris des précautions particulières pour les enfants ?

A part les vaccins, les médicaments dans les bagages et l'assurance MARCO POLO, nous avons juste fait attention à ce que nous mangions. Pour autant, nous avons mangé dans la rue eu Vietnam ou au Cambodge sans soucis. Tout était cuit devant nous juste avant d'être servi, ça limite les risques.

  • Alimentation - Dans quels pays les enfants ont-ils préféré manger ?

Les enfants Lellu ne sont pas trop difficiles alors ça a été assez facile de leur faire goûter de tout. Bon, au bout de 4 mois d'Asie, ils n'ont plus voulu manger de riz... Je peux le comprendre. Nous avons essayé de manger local partout en aménageant un repas de type occidental de temps en temps. Je ne sais pas vous dire où ils ont préféré manger...

  • Ecole - Comment avez-vous vécu l'épreuve du Cned ?

Le CNED, c'est très bien fait mais c'est aussi assez lourd. Nous, nous préférons ça car nous avons suivi un cadre bien défini ce qui nous a aidé à tenir le rythme. Nous nous sommes heurtés à une autre difficulté : nous ne sommes pas enseignants ! Et c'est un métier, c'est sûr !!! Les premiers mois, nous avons manqué de patience, nous considérions qu'une leçon vue et sue était acquise... Que nenni !!!

C'est une expérience ! Personnellement, j'ai appris beaucoup sur l'éducation des enfants durant cette année.

Avec le recul, je ne regrette pas d'avoir fait le CNED. Les enfants ont repris l'école depuis 5 mois maintenant et sont tout à fait au niveau sans redoubler. Les enseignants m'ont confirmé qu'il n'y avait pas de lacunes particulières... A part peut-être, le dribble au basket et la peinture pour Vincent (6-7 ans pendant le voyage).

  • Des  conseils  aux parents qui prévoient de partir avec leurs enfants ?

Prévoyez un relai pour les courriers du CNED en France. De notre coté, c'était ma maman qui recevait les évaluations, collait les étiquettes et les renvoyait au CNED. Elle recevait aussi les corrigés, les cahiers...

Voyagez le plus léger possible !!! Nous sommes partis avec seulement deux sacs en soute de 16 kg chacun plus nos sacs à dos d'affaires perso. Mais après réception des cours du CNED, nous avons du ajouter un sac en soute supplémentaire...

Travaillez tous les jours avec vos enfants. Nous nous sommes vite rendus compte que, si un jour on travaille et le suivant non, c'est très déstabilisant pour les enfants et ils ne comprennent plus. Tout est allé mieux pour nous lorsque nous avons aménagé nos journées avec deux heures de travail tous les matins.

Vous voulez en connaître davantage sur ce voyage : http://tourdumonde.lellu.com

Commenter cet article

Voyage Nord du Perou 12/09/2015 19:49

Nous avons voyagé plusieurs fois et longtemps avec nos enfants et ils étaient toujours scolarisés à travers le CNED. Aujourd'hui cela fait la 5ème année qu'ils sont au CNED. Comme vous dites, il faut avoir de la discipline, les garçons (aujourd'hui en 6ème et 4ème), travaillent tous les jours, comme tous les autres élèves, et à n'importe quel endroit. Ils n'y voient aucun souci. On adore quand il y a des sujets en rapport avec le pays où on se trouve. Par contre, c'est un poids supplémentaire. Aujourd'hui on n'a plus besoin d'envoyer par courrier, mais tout se fait par Internet, cela est plus facile.
Sinon, les enfants s'adaptent très vite à différents environnements. Je pense que pour eux le plus important est la présence de leur parents et d'un certain rythme de vie.

Nobime 08/03/2012 09:39

J'ai apprécier vos trajet,et mon rêve c'est de faire compagnie avec une famille agréable comme la votre.

Susie Rodriguez 08/03/2012 08:23

Fantastic post, I really look forward to updates from you.

admin 29/02/2012 20:13

Bientôt deux autres articles sur la famille Lellu !!!! Merci Nelly.

Nelly LELLU 29/02/2012 14:08

Je ne dirai pas mieux, hihihih !!!
Merci Sylvie de nous donner l'occasion de partager cette expérience et de continuer à la vivre par ce biais...

Recherche

Suivez-moi sur Twitter