Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En Nouvelle Zélande

La famille Lellu (article précédent) après un tour du monde s'est installée à Barcelone. Pas si facile !

Vous veniez de faire un tour du monde, vous aviez certainement eu envie de vous installer dans bon nombre de pays. Pourquoi l'Espagne ? En fait, ce n'est pas franchement lié au tour du monde. Nous avions déjà décidé d'aller tester la vie à Barcelone avant le voyage. En fait, comme nous étions tous les deux à un tournant de nos carrières en même temps, nous avons décidé de partir vivre à Barcelone et puis, nous nous sommes dits : "et si, avant de partir, nous faisions un tour du monde ?" En fait, Laurent a pas mal de connaissances liées à son travail qui sont parties vivre à Barcelone il y a 5 à 8 ans et qui sont ravies. Le soleil, la mer, la ville culturelle et la montagne au même endroit : le Paradis non ? Barcelone c'est aussi un moyen pour nous d'apprendre une langue étrangère aux enfants et d'ouvrir leurs esprits... Personnellement, je suis assez déçue. Je pense que c'est aussi un effet post tour du monde mais durant le premier trimestre, j'ai eu beaucoup de mal à m'habituer aux bruits de la ville, à la circulation, à la pollution, à la vie dans un "petit" appartement. Pourtant, il y a nombre de belles locations à Barcelone.Durant le voyage, nous avons été plus habitués à la vie en campagne ou plus proche de la nature. Je me rends compte avec le recul que nous n'avons pas passé beaucoup de temps dans les grandes villes et que j'ai apprécié ça.

Combien de temps avez-vous muri votre décision de quitter la Belgique ? Je pense que l'idée trottait dans la tête de Laurent depuis un moment mais nous avons pris cette décision deux ans avant le voyage soit 3 ans avant le déménagement. C'est finalement 6 mois avant la fin del'année scolaire du déménagement que nous nous sommes dits que nous pourrions en profiter pour partir un an en voyage avant de partir en Espagne.

 

Aviez-vous souvent déménagé ? Aviez-vous déjà vécu dans un autre pays ? Au départ, nous sommes français. Originaire de Tours, nous avons vécu à Paris, puis j'ai vécu à Cambrai et Laurent à Paris pour le travail. Puis nous nous sommes installés dans l'Oise près de Beauvais, toujours pour le travail. C'est en 2005 que nous avons déménagé à Bruxelles, ville que nous avons beaucoup appréciée. Et maintenant l'Espagne. Ça parait beaucoup de déménagements pour certains et très peu pour d'autres. J'avoue que maintenant après le voyage et l'expérience de Barcelone, j'aspire à nous trouver un endroit qui nous plaise bien, où nous puissions travailler tous les deux et surtout où nous allons rester un peu plus longtemps : au moins 5-6 ans : un peu de stabilité quoi !!!

Avez-vous changé de voie professionnelle ? Laurent continue à travailler comme consultant pour le groupe qui a racheté sa boîte. Il travaille à distance sur Internet avec des entreprises belges et françaises. Moi, j'étais ingénieure agro-alimentaire et aussi maintenant diététicienne. J'essaye de développer très doucement mon activité en  diététique ici mais la barrière de la langue est importante. Aussi, pour l'instant, je travaille mon espagnol, je profite de Barcelone et de temps en temps, je fais quelques consultations auprès de françaises ou des interventions éducatives dans le lycée français de Barcelone.

Comment vous intégrez-vous dans votre nouvelle communauté ? Y-a-t-il une grosse communauté francophone ? On compte 40 000 français à Barcelone et sa région. Il y a de quoi faire !!! Nous avons effectivement rencontré beaucoup de français très sympathiques ici qui nous ont aussi aidé à nous installer : trouver un médecin, un dentiste, où faire ses courses, où faire du sport.... Il y a une très grande entraide entre "expatriés" et c'est appréciable. Mais nous restons aussi un peu trop dans un réseau de français, nous utilisons donc très peu l'espagnol... Heureusement, nous rencontrons quelques espagnols mais c'est plus anecdotique.

 

Les enfants vont au lycée français, parlent-ils espagnol aussi ? Les enfants vont au lycée français de Barcelone. Ils débutent en espagnol et ont 6 heures d'espagnol par semaine au lycée dans des petits groupes de 8 élèves. Ils font beaucoup de progrès mais pratiquent peu l'espagnol, je trouve. Naturellement, ils se rapprochent à l'école des élèves parlant français et non espagnol. A la maison, nous parlons français. Ca n'a rien à voir avec les stages d'immersion totale à l'étranger que nous faisions lorsque nous étions étudiants. Ils ont quand même cours de judo et de natation en .... catalan... Et oui ! à Barcelone, on parle catalan et Erine et Vincent (qui ont une dérogation cette année) apprendront le catalan au lycée français dès l'année prochaine. Si l'enseignement se faisait en espagnol ici, nous ne les aurions pas mis au lycée français. Mais comme, l'enseignement se fait en catalan, langue qui nous parait extrêmement locale, nous avons décidé de les mettre au lycée français. De plus, le français est une langue tellement difficile que nous préférons qu'ils l'apprennent correctement à l'école.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle vie ? (la météo peut-être!!!!) La météo, c'est sûr !!! Barcelone est une ville très très riche culturellement. Je suis ravie de passer du temps ici pour découvrir ses musées, ses quartiers, ses monuments, son histoire...

 

Qu'est-ce qui vous manque de la Belgique ? Les amis, c'est sûr !!! Les enfants parlent souvent de Bruxelles et  rêvent d'y retourner. Nous pensons qu'ils idéalisent un peu trop notre vie là-bas. Le travail et les contacts professionnels me manquent beaucoup. Le réseau que j'avais petit à petit construit à Bruxelles me manque et il est beaucoup plus difficile à construire ici en Espagne alors que je ne maîtrise pas l'espagnol et encore moins le catalan. Durant nos retours en France, nous faisons le plein de certaines courses : des produits français que l'on ne trouve pas ici. Nous allons au cinéma et effectivement systématiquement à la librairie. Les catalans sont assez froids contrairement aux belges, très sympathiques. Et je regrette aussi la qualité et les loyers des logements de Bruxelles. Les prix des loyers et la qualité des logements à Barcelone restent déconcertants voir aberrants.

Leurs blogs : sur leur périple autour du monde, sur les magnifiques photos de Laurent

Commenter cet article

Chenet 03/05/2013 14:57

Bonjour,

Je cherche des témoignages d'expats car je voudrais créer un site d'export de produits alimentaires français en Europe. Je sais que la vie peut être super à l'étranger mais qu'on ressent souvent un petit manque...

Et en fait j'aurais besoin d'avis mais je peine à trouver des expats en Europe pour répondre à mon questionnaire...

Je vous le laisse, si tu veux bien prendre deux minutes ce serait vraiment sympa !

http://enquete.campus-igs-toulouse.fr/profs/pdtsfrancais/index.htm

Merci d'avance.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter