Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'hiver, la meilleure période pour visiter la cité des Doges

Pour la troisième fois, nous revenons à Venise, nous perdre dans le labyrinthe de ces ruelles, le nez en l'air, en admirant à chaque pas ce musée à ciel ouvert et en savourant son silence. Nous étions déjà venus en février (mais jamais pendant le carnaval), et aux premiers beaux jours du mois de mai. 

Cette année, l'opportunité d'un vol à petit prix, nous a permis de revenir passer un grand week-end en amoureux dans la cité des Doges. L'avantage de revenir dans une ville où l'on a déjà visité les incontournables, c'est vraiment de se sentir libre de ne rien prévoir, de se laisser guider par nos  envies au gré de nos balades.

Venise en hiver

"En hiver, Venise est comme un théâtre abandonné. La pièce est terminée, mais les échos restent." Arbit Blatas

Venise en hiver

Quand le sur-tourisme est une fake news !

Mais où sont les hordes de touristes qu'on nous présente dans tous les articles de presse ? C'est ce qu'on s'est dit, en ce début décembre, en arrivant à Venise et en flânant tranquillement pour redécouvrir la ville. On a bien croisé quelques groupes, et remarqué un certain nombre d'asiatiques en goguette (avec souvent une perche à selfies au bout du bras) mais rien qui ressemble à un envahissement de la cité. 

En ce début décembre, le célèbre pont du Rialto, et ses échoppes était accessibles sans bousculade. On pouvait prendre le temps de s'y arrêter pour admirer la vue sur le Grand Canal, et observer le balais des bateaux-taxis, vaporettos et gondoles qui se croisaient.

Pont du Rialto
Pont du Rialto
Pont du Rialto

Pont du Rialto

On ferait presque mentir Syvain Tesson !

"Venise digère la foule par l’intestin de ses ruelles et la recrache sur les places." Sylvain Tesson

Même la place Saint Marc n'est pas envahie. Il y a bien des touristes mais on ne se marche pas sur les pieds, et c'est tant mieux. D'ailleurs, vous saviez que l'entrée de la Basilique San Marco est gratuite ? Mais il faudra acheter des billets pour une visite incluant les trésors et la terrasse. Alors qu'à certaines périodes, un billet coupe-file est hautement recommandé pour y entrer, en décembre, nous n'avons même pas fait la queue.

Place saint Marc
Place saint Marc
Place saint Marc

Place saint Marc

Les 400 et quelques gondoliers (dont une femmes) sont à pied d'oeuvre et attendent le chaland. C'est certainement le moment d'en profiter sans avoir peur des embouteillages dans les canaux.

En décembre, on trouve aussi sans problème des places assises dans les vaporettos, ces bus sur l'eau et je vous conseille la ligne 1, celle qui de la Piazza Roma jusqu'au Lido, traverse tout Venise par le Grand Canal d'où on peut admirer tous les magnifiques palais.

Venise en hiver

"Venise, voyez-vous, est bien plus qu'une ville. Comment dire ? Une espèce de songe posé sur l'eau. Un songe fait de pieux, de pierres, de briques." Michèle Teysseyre

Venise en hiver
Venise en hiver

C'est vraiment la saison idéale pour profiter des musées, et des diverses attractions de Venise. Nous aurions pu profiter de cette basse saison pour programmer des visites et des entrées dans les palais vénitiens :

  • au Palais des Doges
  • au palais Grassi
  • à l'église Santa Maria della Salute
  • au Ca' Pesaro
  • au Ca' d'Oro
  • ou redécouvrir la collection Guggenheim...

Il y a tellement de lieux à explorer et d'expériences à faire dans la cités des eaux qu'une quatrième (même cinquième...) escapade doit être envisagée car cette fois-ci nous avons préféré flâner et nous perdre souvent avec le plaisir de dénicher encore et encore de jolies places.

Pont des Soupirs

Pont des Soupirs

Burano, pour nous tous seuls (ou presque)

Des circuits touristiques classiques, nous avons quand même choisi de retourner à Burano avec un peu d'appréhension tant les voyageurs-photographes adorent cette île si photogénique de la lagune vénitienne.

Burano, ce village de pêcheurs aux maisons peintes de couleurs vives, devenu en quelques années une destination hautement instagrammable, a également été une très bonne surprise, une surprise sans touristes !

En ce dimanche matin, nous avons surtout croisé des habitants de l'île et c'était un plaisir de circuler tranquillement et de s'enthousiasmer devant tant de façades colorées.

 

Burano
Burano
Burano

Burano

Alors convaincu ?

Dépêchez-vous d'aller à Venise avant que la haute saison redémarre avec le célèbre carnaval de février !

Avant de recevoir les commentaires de tous ceux qui viendront témoigner que Venise est bien victime de surtourisme, je tiens à leur dire que je les crois (et que ça m'attriste) mais il se trouve juste que ce n'était pas le cas lorsque j'y suis allée au début de ce mois.

Commenter cet article

Blog voyage 26/04/2020 17:12

J'avais adoré mon séjour à Venise... Très belle ville !

PetitDiable 17/12/2019 08:52

pour l'avoir visitée en été et en hiver je suis d'accord avec toi, en hiver c'est 1000 fois mieux!

Recherche

Suivez-moi sur Twitter