Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passion Amérique, l'histoire d'une expatriation à Orlando en Floride

Après de nombreux voyages aux USA, Rudy a eu la chance de vivre à Orlando, en Floride. Il nous en parle.

Peux-tu te présenter ?

Bien sûr, je m’appelle Rudy, j’ai 25 ans, j’habite à Perpignan et je suis passionné des USA depuis que je suis tout petit! Ça me vient de mon père qui est un fan immense d’Elvis et des années 50 américaines :)
Je travaille dans le marketing internet, et je suis aussi passionné de Graphisme.
Niveau hobbies et loisirs, j’écoute de la Country Music depuis que j’ai environ 10 ans (bien que je n’aime pas du tout danser, et la représentation de cette musique en France), j’adore le cinéma et les séries TV :)

Combien de temps as-tu habité ce pays ?

J’ai vécu 15 mois à Orlando, en Floride, où je travaillais en tant que serveur dans le restaurant Les Chefs de France (Groupe Paul Bocuse) à Walt Disney World. J’ai eu la chance de pouvoir profiter de la météo exceptionnelle de la Floride pendant plus d’un an, dans un cadre privilégié puisque je vivais dans des résidences de haut standing tenues par Disney.

1ère expatriation ?

Première expatriation, en effet. Avant cette expérience, j’avais déjà voyagé aux USA environ 6 ou 7 fois, mais toujours pour des périodes assez courtes (de 2 semaines à 1 mois). C’est la première fois que je partais pendant si longtemps, seul, pour vivre une vie différente que celle que j’avais en France

Parlais-tu déjà anglais couramment ?

Oui, je parlais déjà couramment anglais quand je suis parti travailler à Orlando. Bon, je vais avouer que je n’ai pas appris grâce à notre excellente éducation nationale (ironie inside) mais plutôt par un travail personnel qui a commencé quand je voulais lire le 4ème Tome d’Harry Potter qui n’était pas encore sorti en France… J’avais le livre en anglais, et le dico pour traduire mot à mot… C’est comme ça que j’ai vraiment progressé, puis ensuite en traduisant les paroles de mes chansons préférées, puis les séries! Bien sûr, c’est en étant sur le territoire américain que j’ai le plus progressé!

Passion Amérique, l'histoire d'une expatriation à Orlando en Floride

Tes activités sur place ?

Le climat de la Floride permet de te sentir en vacances toute l’année… Même avec près de 65h de boulot certaines semaines, le soleil te permet de faire une multitude de choses... Déjà, je passais une grande partie de mes journées de repos dans les parcs Disney. Forcément, n’ayant pas à payer les entrées, j’ai appris à connaitre par coeur tous les parcs et leurs secrets. De plus, vivant à 5 minutes d’un immense centre commercial avec des magasins d’usines, le shopping faisait partie intégrante de ma vie.
Je profitais aussi de mes jours de repos pour visiter le pays et rejoindre ma copine, Cassandra, qui vivait elle à Washington D.C. Durant ces 15 mois, j’ai pu en profiter pour visiter la capitale américaine, mais aussi New York, Philadelphie, Los Angeles, Las Vegas ou encore San Francisco pour ne citer qu’eux…
Je ne parle pas des activités purement américaines telles que jouer au baseball dans des cages, faire ses courses à Walmart à 2h du matin ou prendre une boisson chez Starbucks tous les jours… The American Way Of Life!

Qu’est-ce qui t’as manqué de la France ?

Ma famille et mes amis… je suis parti en étant extrêmement heureux de quitter la France, un pays que j’avais appris à détester et dans lequel je ne me retrouvais plus. Ça a été un déchirement de quitter les gens que j’aime, bien sûr, et au fur et à mesure du temps, d’autres choses typiquement françaises m’ont manqué, alors que je ne l’aurai jamais imaginé… Le journal de Jean-Pierre Pernault à 13h, aller faire son marché à pied le matin, les petits apéro barbecue/rosé au bord de la piscine dans le sud… Ce genre de petites choses du quotidien qu’on ne retrouve plus aux USA pour différentes raisons :)

Les avantages de ta vie dans ce pays /les inconvénients :

Les avantages sont multiples, et seraient trop longs à lister ici, mais on peut déjà citer la liberté… Tout parait possible aux USA, tout est ouvert en permanence, et il n’y a rien que tu ne puisses faire si tu es motivé. Tu veux aller faire tes courses à 3h du matin? Tu peux juste aller au supermarché du coin, et c’est possible… Tu veux aller dépenser 300$ en vêtement un dimanche après-midi pluvieux? C’est possible…

Pareil, au niveau culture, quand on est américanisé comme moi (Musique Country, séries US, etc.), tout parait beaucoup plus simple pour assister à des concerts, etc.
De plus, les Américains sont des gens extrêmement joyeux et aimables. Nous sommes toujours bien accueillis, avec le sourire, et le service est une chose super importante aux USA, c’est un avantage non négligeable quand on connait la morosité française…
Je pourrais aussi citer le plaisir de rouler sur les grandes routes en voiture automatique, ou aussi la possibilité de manger tout type de nourriture, quand on le souhaite…
Au niveau des inconvénients, je n’en vois pas forcément… Même le système de santé m’a paru de qualité, car je n’ai jamais rien eu à payer quand j’ai été malade (et on venait me chercher chez moi en taxi privé, même pour un rhume), pareil pour un ami hospitalisé pendant 2 semaines… Ça m’a surpris, puisqu’en France nous sommes habitués aux documentaires de propagande servant à diaboliser les USA…

Passion Amérique, l'histoire d'une expatriation à Orlando en Floride

Comment s’est passé ton retour en France ?

Mon retour en France a été mitigé, entre la joie de revoir mes proches, et la tristesse d’avoir quitté ce pays que j’aime tant… Il a été assez dur de se réadapter au mode de vie français, j’ai pris un certain nombre de revers dans les commerces en étant trop poli ou aimable, comme je l’avais appris aux USA, mais j’ai retrouvé du travail au bout de quelques semaines, ce qui m’a permis d’accélérer le processus.
Je rêve encore des USA toutes les nuits et j’ai certains réflexes qui reviennent me hanter parfois, mais je le vis beaucoup mieux qu’à mon retour. Ça fait maintenant 1 an que je suis rentré.

Tu rêverais de vivre où maintenant ?

Aux USA bien sûr, dans le Tennessee ou en Floride. Le Canada m’attire beaucoup aussi, et je compte faire une demande de résidence permanente québécoise d’ici quelques mois. J’ai aussi participé à la loterie pour la carte verte US, seul véritable moyen pour pouvoir immigrer aux USA sans passer par le mariage :)

Ton regard sur la France et les français a-t-il changé ?

Non, pas vraiment… La douce euphorie que j’ai eu à retrouver la France et les choses qui me manquaient lorsque j’étais en Floride a assez vite disparu, et je possède toujours cette image triste de mon pays natal… C’est triste, car je reste persuadé que la France est un magnifique pays, et qu’avec un peu d’effort, on pourrait accomplir de grandes choses. Mais la morosité économique n’explique pas tout, et je pense que les Français se sont enfermés dans un négativisme trop profond et une fermeture d’esprit incroyable… J’espère que les choses changeront un jour, mais d’ici là, je pense être parti depuis bien longtemps…

Passion Amérique, l'histoire d'une expatriation à Orlando en Floride

Peut-on te suivre sur un blog ?

Oui on peut :) j’ai ouvert le site www.passionamerique.com en novembre 2014, et bien que je ne parle pas de moi sur le site, ou très peu, j’écris énormément sur les États-Unis, j’explique le mode de vie, je parle de villes, et d’itinéraires, et de choses à faire…
Par ce site, je veux donner envie aux gens d’aimer ce pays, et à ceux qui y sont déjà allé, d’y retourner… La page Facebook "Blogpassionamerique" fonctionne aussi très bien et j’y propose un contenu différent avec environ 4 publications par jour où je fais énormément intervenir les fans de la page, etc.

Commenter cet article

Esther 06/02/2015 07:44

J'ai moi aussi déposé une candidature pour la green card pour deux ans et j'espère que ça va marché, je ne compte pas m'y installé mais ça va me facilité les allés et venu sans soucis

Mathilde 04/02/2015 17:19

Merci pour ce témoignage, qui me semble tout de même un peu naïf sur le monde merveilleux des Etats-Unis...
C'est dommage de ne pas aller plus loin que les clichés : travailler 65 h et aller au Walmart à 3 heures du matin ? Je ne sais pas si les Américains même seraient heureux de ce lifestyle.

Rudy Passionamérique 04/02/2015 17:28

Bien entendu, ce que je décris comme une bonne expérience (faire ses courses n'importe quand, travailler beaucoup, etc.), c'est une bonne expérience pour un Français qui n'a jamais connu ça auparavant. Je suis sûr que quelques années de plus à ce rythme, et j'aurai eu un discours différent :)
Mais cet interview me demandait de parler de ce que j'ai ressenti pendant mon aventure, et j'ai été honnête, mais je ne suis pas forcément naïf sur les USA, je suis conscient des points négatifs :)

Petitgris 03/02/2015 11:59

Comme je le comprends ! :) Et me montrer un ciel si bleu alors que la neige s'accroche chez nous :( Je veux repartir à Miami!!! Bon mardi Sylvie Bises

Recherche

Suivez-moi sur Twitter