Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'automne au Québec, les érables prennent une jolie couleur, et les nuances de rouges envahissent les paysages ! Vous avez lu mon article précédent et admirer les 20 photos de paysages d'automne dans le parc de la Mauricie ?

Le Québec a une forte attractivité pour les jeunes (et moins jeunes) européens et c'est la saison où Montréal accueille de nombreux émigrants venus pour leurs études, ou pour travailler.

Ce livre, Guide de Survie des Européens à Montréal, n'est pas une nouveauté mais plutôt un classique des guides Ulysse (c'est déjà la 3ème édition !) que devraient lire tous ceux qui partent vivre au Québec pour quelques mois ou plus longtemps, mais aussi les voyageurs qui veulent en savoir plus sur la vie quotidienne dans cette grande métropole canadienne. Ce guide plein d'humour, m'a fait bien rire, et c'est pourquoi j'avais envie de vous le présenter.

Montréal en automne (crédit photo : Alexandra)

Montréal en automne (crédit photo : Alexandra)

L'auteur, Hubert Mansion, semble un personnage multi-facettes et intéressant (ex-avocat de stars, conférencier, écrivain, blogueur...), c'était aussi un des chanteurs du groupe belge des années 80, Léopold Nord et Vous (je me souviens de la chanson "C'est l'amour"). Il a beaucoup d'humour et se définit comme un authentique survivant européen au Québec.

Le guide est structuré en 45 thèmes qui permettent d'aborder tous les aspects de la vie quotidienne des plus pratiques (logement, taxes, téléphone, banque...) aux plus subjectifs (les québecoises, faire le ménage, se faire des amis, psychologie des québécois...). Le lexique de traduction québecois-français n'est pas oublié et peut être très utile !

Je ne résiste pas à vous mettre quelques traductions de québécois en français :

  • tuque = bonnet
  • bibitte = insecte
  • foirer = faire la fête
  • dispendieux = cher
  • babettes = slip, culotte, caleçon
  • baveux = insolent
  • "Y mouille à sioux" = fichtre, quelle pluie diluvienne
  • "tranquillement, pas vite " = peu à peu
  • "fait frette en titi" = on se les gèle
  • "être chaud" = être saoul
  • "adresse civique" = numéro de maison
Le guide de survie des européens à Montréal

Chaque chapitre démarre par l'expérience du "fraîchement débarqué" et est suivi par une leçon de survie (ou mode d'emploi) pour mieux appréhender cet aspect de la vie à Montréal. Avec beaucoup d'humour, l'auteur pointe nos différences de culture avec nos cousins québécois et donne les clés et les codes pour se comprendre. C'est vraiment drôle et efficace !

Ce n'est pas seulement un livre humoristique, c'est aussi un guide bien documenté. Comme dans tous guides, on y trouve bien-sûr toutes les informations pratico-pratiques, et les bonnes adresses.

Bref, je vous le conseille !

Commenter cet article

Max 20/10/2015 22:07

Corrections:

foirer ne veut pas dire faire la fête (enfin, jamais entendu celà).

Y mouille à siaux, pas à sioux.

bobettes et non pas babettes

Sylvie 21/10/2015 06:11

Merci pour ces précisions, Max.

Petitgris 17/10/2015 13:52

Déjà le titre prête à sourire ! :) J'ai pu tester le parler québécois...il est parfois déroutant pour nous ! Sauf "magasiner" : là je n'ai eu aucun mal lol Bon week end Bises

PetitDiable 17/10/2015 13:21

marrant! Je suis allée à Montréal au printemps, il y a longtemps, et c'était bien froid et humide! Pourtant j'ai adoré. J'ai appris plein de mots! ^^

Recherche

Suivez-moi sur Twitter