Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Bretagne à Delhi !

Ca fait un moment que je ne vous avais pas présenté des expatriés du bout du monde au parcours de vie atypique.

Voici l'interview de Véronique qui habite Gurgaon, dans la Banlieue de Delhi.

Véronique

Véronique

Peux-tu te présenter ?

Je suis Véronique Kergosien, 48 ans, Bretonne de Port-Louis ( Siège de la Compagnie des Indes, et non c'est pas une blague !!! ) , accessoirement française, foncièrement européenne, fondamentalement citoyenne du Monde, petite poussière de l'Univers, et Narayana Swamy de mariage.

Que dire de plus ? Parcours académique.... vécu 7 ans en Polynésie Française, de l'age de 5 à 12ans... Expérience fondatrice... Adolescence dans mon bled du fin fond de la Bretagne, regardée comme "le Cube de Tahiti douche",

Bonne élève, la tare du village, un an d'avance, bac à 17ans. Fort heureusement soutenue par mon père "Tu vis pour toi, tu étudies pour toi, pas pour les autres, offre-toi les chances par tes études"..... Système éducatif français obsolète qui ne me permet pas de faire mes études de tourisme !!! Je fais donc par dépit un DUT De Biologie Appliquée - Industries Agro-Alimentaires...soit disant à passerelle vers la restauration = que néni!!!  

Accessoirement Sauveteur en Mer à la SNSM, puis Sapeurs-Pompiers d'Ile et Vilaine, en plus des activités pro...

Bref, un passage à l'atelier pilote du Sphérosyl ( récupération de la protéine sur résine) , chez "Meule d'or", le fromage "Si je t'attrape, je te mords", au bout de 13 mois, à à peine 20 ans, c'est la révélation "Je sors de là , ou je meurs". Démission, et nouveau Labo, nouveaux Défis qui durera 10 ans....rencontre avec des patrons hors normes, suis toujours en contact avec l'un d'entre-eux, à la retraite depuis peu et qui voyage en Inde par mes soins, Dr Dudouyt Jean.

Mais la passion du Voyage a toujours été présente, et mes moyens le permettant... Voyage sur Voyage.


C'est au cours de l'un d'eux, au Sri Lanka, que ma voie se profile, le guide francophone ne parle pas français, il récite, j'assume donc l'interprétation durant 10 jours, de retour, l'Agence me propose de devenir "Tour-Leader" pendant mes congés perso.... je sillonne donc avec la responsabilité de petits groupes , 2 à 3 fois par an, l'Asie, et un jour, je me retrouve en Inde, en plein mois de Mai.... Raghu, mon futur mari, est le Directeur de l'Agence, il est à l'aéroport avec la pancarte.... au cours du voyage... je tombe dans les pommes à Khajuraho ( prémonitoire !!! Les Temples érotiques ) ..... Raghu me "récupère"....mais j'ai coutume de dire que notre rencontre fut à l'aéroport et qu'il est maintenant Interdit d'Aéroport !!! Il pourrait tomber amoureuse d'une autre Voyageuse....


Pour le reste, apprentissage sur le terrain, enfin, oui et non.... mes expériences sont à contribution tous les jours... et j'apprends tous les jours.
 

Raghu

Raghu

Depuis quand de temps habites-tu l'Inde et quel a été ton parcours pour t’y installer? 

21 Sept 2001.... Arrivée à Delhi.

Pourquoi ? Parce qu'un associé français indélicat nous a mis sur la paille, que la justice française a suivi son cours faussement, et que pour échapper aux interdits, il nous fallait un refuge pour se reconstruire. Raghu m'a dit un jour "tu viens en Inde et on recommence tout, ou on divorce", les enfants ont 3 et 4 ans , comment leur expliquer à l'adolescence que j'ai choisi le divorce par peur.

Donc nous quittons la France, 70 Km de bagages + 2 enfants de 3 et 4 ans. La guerre, l'après 11 Sept...il faut trouver la force, le courage, la ténacité, mais aussi l'amour.

Nous sommes des épaves à la dérive, mais on s'accroche, nous nous reconstruisons...Travail, enfants, couple....et nous poursuivons notre associé jusqu'en Cassation qui nous donnera gain de cause et les indemnités financières qui vont avec. Après c'est du provisoire, qui devient permanent...  
 

Etait-ce ta 1ère expatriation ?

Oui et non, comme raconté précédemment, j'ai vécu en Polynésie Française très jeune, ce n'est pas véritablement une Expatriation car c'est la France, mais c'est définitivement 7 années hors Métropole qui ont certainement forgé mon caractère, et surtout le retour difficile qui s'en est suivi...
 

Peux-tu nous parler de tes activités de tourisme ?

Maître mot = EXPERIENCE, nous offrons des expériences car nous avons l'expérience. Nos clients sont divers et variés, des agents de Voyages, des équipes de télévision ( Faut Pas Réver, Echappées Belles, Arte ) , nous ne travaillons pas avec des TO, par choix, nous souhaitons être au plus proche du voyageur, car nos expériences sont hors du tourisme de masse.

Mon site en cours de développement  : indexperience.fr

Véronique, expat et professionnelle du tourisme en Inde
Véronique, expat et professionnelle du tourisme en Inde

Quels sont les + de l'Inde pour un voyageur et les incontournables à visiter (pas facile c'est si vaste !)? 

Ce n'est pas facile, c'est IMPOSSIBLE. Il y a DES Indes, des voyages, des destinations, raison pour laquelle nous privilégions le Voyage personnalisé et individualisé. L'incontournable de l'un ne le sera pas pour autrui.  Exemple caricaturale mais bien présent = J'ai déja eu des voyageurs refusant catégoriquement d'aller au Taj Mahal
 

Véronique, expat et professionnelle du tourisme en Inde

Et pour y vivre : Les avantages de ta vie en Inde/les inconvénients ?

Les avantages de ma vie en Inde :

  • J'ai pu offrir des opportunités d'Etudes Sup à mes enfants que je n'aurai jamais imaginé possible, l'un fait ses études à Hong Kong ( il vient de finir un périple au Japon pour une Compétition de Robotics, et sera au Canada en 2018 ) , le second est en Angleterre, ils sont quadrilingues.

Les inconvénients :

  1. Le manque d'infrastructure
  2. Cette sensation de bordel omniprésent 
  3. La gastronomie  
  4. Les loisirs

Qu’est-ce qui te manque de la France ?

  1. La gastronomie,
  2. les infrastructures,
  3. les lois, droits et devoir de chacun,
  4. les loisirs
     

Ton regard sur la France et les français

La France, je l'adore, je suis devenue foncièrement patriote, attachée.... aux valeurs de la France.
Pour les Français, c'est assez contradictoire, mais je les définis en 2 groupes :

  • il y a les francais "râleurs", ils ne savent pas apprécier ce qu'ils ont, certains voyagent, et si nous pouvions établir une liste noire des mauvais voyageurs, certains méritent le Label, c'est une honte de les rencontrer, l'image de la France en prend un coup...
  • il y a les français "voyageurs", ils savent apprécier ce qu'ils ont, certains sont "voyageurs' sans quitter la France, c'est un état d'esprit, une curiosité de l'autre, l'optimiste, le content, le curieux.... et lorsque nous les rencontrons, c'est un vrai bonheur, travailler pour eux, est un plaisir, car ils savent apprécier ce que nous leur proposons.
     

Note de Sylvie : Véronique sera en France en septembre. On peut la rencontrer au salon DirecTravel les 22, 23 et 24 septembre à Paris.

Commenter cet article

barouding 19/09/2017 10:47

Bonjour,

Je viens de tomber sur votre blog. Les articles sont tous très intéressants et les photos sont magnifiques!

Authentik Vietnam 12/09/2017 06:35

Bel article :)
J'envisage de visiter l'Inde dans quelques mois. Merci de ce partage!

Angeline 05/09/2017 16:04

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

gezi rehberi 05/09/2017 15:55

Vavv. C'est un endroit très beau. Si je gagne de l'argent, je veux y voir.

Julie 05/09/2017 10:31

Je viens de découvrir ce blog. Que les photos sont belles et surtout la présentation générale du blog. Il donne vraiment envie d’être découvert.

René 02/09/2017 14:28

Ton blog est super intéressant. Merci pour tous tes articles. J'ai pu avoir un aperçu de l'Inde pour y avoir passé 6 mois à la découverte du nord au sud. J'en garde un excellent souvenir. Peut être un jour y retournai-je ? voici un petit article de mon blog : http://voyagesdunsenior.over-blog.com/2017/03/khajuraho-madhia-pradesh.html

Blog voyage luxe 01/09/2017 19:52

Je ne sais même pas comment elle a réussi à s' habituer à ce bruit permanent. Bravo... Dans tous les cas !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter