Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Continuer à voyager malgré tout

Bientôt deux semaines de confinement et l'envie de reprendre le chemin de l'écriture revient peu à peu, et l'envie d'aller voir ailleurs aussi (même si l'herbe n'y est pas plus verte).

Cette période "hors du temps" nous oblige, c'est vrai, à prendre du recul, à prendre conscience, si ce n'était déjà fait, de la fragilité de la vie humaine. Notre planète est petite finalement et la mondialisation, en nous ouvrant en grand les portes du voyage, de la découverte, a accentué les risques de propagation rapide d'épidémies.

Notre vision du voyage va probablement connaître quelques changements. Je ne suis pas encore capable de me projeter et de me faire une opinion précise sur le tourisme de demain.

Mais je sais que l'introspection, le voyage intérieur ne me suffit déjà plus, même si malgré la peur, l'anxiété ambiante croissante, j'ai découvert aussi un certain plaisir dans cet enfermement. Routine différente, douceur du foyer, un peu moins de travail, cette pause n'est pas si désagréable pour moi. Mais peut-être que je n'ai pas assez d'imagination, que ma vie intérieure n'est pas suffisamment riche, que ma spiritualité est en berne... Je ne sais pas mais j'en ai un peu marre du virtuel et j'ai besoin de me nourrir de rencontres, de différences culturelles, de paysages pour avoir l'impression de vivre. 

Je suis une éternelle optimiste et comme la vie est courte, je me tourne déjà vers demain.

Demain, c'est certain, je repartirai en voyage !

 

Mon prochain voyage se fera en train et en Europe

Se concentrer sur l'après Covid19

Il y aura certainement un avant et un après le Covid19. Cette crise sanitaire mondiale laissera des traces et c'est tant mieux.

Mais la mémoire, même collective, est courte et je suis certaine que le temps de l'oubli viendra plus vite qu'on ne l'imagine. On oubliera la peur de la maladie, la peur de mourir, et comme lorsqu'on tombe de vélo, on remontera en selle bien vite.

Par contre, j'espère qu'on reprendra la route avec un peu plus de jugeote et de respect pour notre planète. On fera également attention aux risques sanitaires pour nous et on n'en fera pas courir aux autres.

Nous sommes de nouveau conscient que la santé est notre bien le plus précieux. On l'oubliait.

 

Munich

Munich

Se projeter : un voyage en train en Europe Centrale

Finalement le vrai luxe, c'est d'être en bonne santé et d'avoir du temps ! Si en plus, on a quelques moyens financiers, c'est encore mieux, mais on s'est bien rendu compte que ce n'est pas suffisant.

Personnellement, j'ai déjà eu la chance d'aller très loin, et mes envies du moment sont plus responsables : un voyage plus lent, en prenant du temps, en favorisant les rencontres et en utilisant les services locaux.

Quand cette pandémie se sera éteinte et que les frontières se seront ré-ouvertes, voilà ce dont j'ai envie  : un périple en train en Europe Centrale au départ de Munich en Allemagne, avec des escales en Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, et Slovénie pour revoir des villes que j'aime et en découvrir de nouvelles.

J'ai choisi Munich comme ville de départ car mon fils y habite, que j'aime beaucoup la capitale de la Bavière, et que c'est assez central pour permettre de faire un périple agréable et des durées de trajet raisonnables.

Pour simplifier mes recherches, me rendre compte des distances et comparer les prix,  j'utilise le comparateur de transports Omio. Il est bien pratique, car il compare les trajets en avion, train et bus.

Ce périple, je l'imagine en train, sur un mois en été (si ça pouvait être possible cet été, quel bonheur !), en prenant le temps de m'arrêter quelques jours à chaque escale, sans acheter mes billets à l'avance pour me permettre de prolonger ou de raccourcir chaque séjour sur place suivant les rencontres, les coups de coeur ou même les déceptions possibles.

  • Munich-Salzbourg ne prend qu' 1 heure 40 minutes environ en train. J'ai connu Salzbourg en hiver et je m'étais promis d'y retourner aux beaux jours pour savourer l'animation musicale en extérieur.
  • De Salzbourg à Vienne, il faut compter 2 heures 30 minutes en train. La capitale autrichienne est un de mes grands coups de coeur, et il y a tant à voir. 
  • De Vienne à Bratislava, j'envisage de prendre un bateau sur le Danube. C'est assez rapide puisque ça prend moins d'une heure et demie pour se rendre dans la capitale slovaque que j'aimerais découvrir.
  • De Bratislava à Budapest, le trajet est de 2 heures 30 en train. Visiter la plus belle ville d'Europe centrale et découvrir les fameux bains thermaux hongrois me trotte dans la tête depuis un moment déjà.
  • De Budapest à Zagreb, c'est un peu plus long car il faut compter 5 heures et demie de train pour rejoindre la capitale croate. Il paraît que cette belle ville à taille humaine vaut vraiment le détour.
  • De Zagreb à Lujbljana, le trajet est de 2 heures 20.
  • De Ljubljana à Graz, je pense faire une dernière étape en Autriche à Graz (ça se fait en 3 heures 30), un pays qui m'attire autant par sa nature préservée que par sa culture.
  • Puis je repartirai de Graz pour rejoindre Munich en 6 heures de train, y faire une halte de quelques jours en famille avant de repartir à Toulouse.

Pour ceux qui ont déjà effectué en partie ou en totalité ce voyage, avez-vous des conseils à me donner ?

 

Mon prochain voyage se fera en train et en Europe

Continuer à découvrir le monde

A ceux qui vont me demander : "mais pourquoi, penses-tu déjà à repartir en voyage ?", je réponds que j'ai besoin de me projeter vers un avenir plus radieux et que je veux croire que le tourisme a encore des beaux jours devant lui.

Je fais partie d'une génération entre deux mondes. Mes grand-parents ont très peu bougé. Mes parents ne se déplaçaient pas aussi facilement et ne voyageaient pas autant que j'ai pu le faire car les vols coûtaient chers, et les jours de congés étaient moins nombreux.

J'ai connu les frontières en Europe, le temps d'attente aux passages des douanes terrestres, puis l'ouverture de l'espace Schengen, la naissance des échanges Erasmus, la baisse des prix de l'aérien... et l'avènement du tourisme de masse.

Mes enfants, au contraire, ont eu la chance de beaucoup bouger et considèrent le monde comme leur terrain de jeu : les frontières, ils s'en fichent, ils sont citoyens du monde, et vont aller vivre où ils auront du travail et se sentiront bien. Un de mes fils vit à l'étranger depuis un moment déjà et n'envisage pas de revenir dans son pays de naissance.

Traverser le monde n'a jamais été plus simple. Et je doute qu'on revienne en arrière.

Même si le monde se dé-mondialise, même si on revient à un mode de vie plus simple, à une consommation plus locale et plus raisonnée (je suis cent pour cent pour, et c'est d'ailleurs le voyage qui m'a appris à déconsommer), je ne crois pas que notre envie d'explorer le monde s'évanouisse.

Le tourisme va devoir s'adapter, se transformer mais voyager continuera à nous faire rêver, à nous ouvrir à d'autres cultures, à nous permettre de découvrir des endroits extraordinaires .

Moi, je dis : vive la vie, vive le voyage responsable et durable !

Et vous, envisagez-vous déjà de continuer à voyager ?

 

Commenter cet article

Zion 18/09/2020 12:30

J'ai fais le tour de l'europe en train il y a 2 ans ! C'etait incroyable

Malicyel 30/04/2020 16:11

En somme, une belle escapade teamsansvoiture, j'ai hâte de voir ça !

Sylvie 03/05/2020 10:24

Oui, c'est ça une escapade #teamsansvoiture qui risque peut-être d'être repoussée de quelques mois !

argone 27/04/2020 14:31

je crois que les vacances de cet été 2020 se passeront en France ... reste à choisir la région, à moins qu'on ne puisse pas tellement se déplacer dans le pays ... merci pour tes idées de voyage en Europe en tous cas !

Sylvie 03/05/2020 10:23

Plus le temps passe, plus j'ai l'impression que mon voyage en train devra être repoussé un peu dans le temps ! Mais j'adore la France aussi, et si je dois rester dans ma région (l'Occitanie), j'aurai de quoi faire aussi. Ta région est pas mal non plus !

Blog voyage 26/04/2020 17:18

Si seulement il pouvait y avoir un réel changement... Mais j'en doute réellement...

Sabrina 08/04/2020 21:59

C'est drôle j'ai retrouvé un ancien, très ancien hors série de Géo (2003) qui évoque les plus beaux voyages en trains. Ce rêve que nous faisions avec Ugo (petit et fana de locomotives) nous est revenu en pleine figure.
En ce me concerne, je crois que nous reprendrons petit à petit, en douceur. Une chose est certaine, depuis cette pandémie, nous avons déjà changé. Bise Sylvie, à bientôt.

Sylvie 09/04/2020 06:29

Les longs voyages en train m'évoquent une sorte de voyage confiné, sécurisant où tu rêves aussi en regardant les paysages défiler. Bref, le voyage parfait en sortant de cette période difficile. Et particulièrement en ce moment, j'ai besoin de projets. Bon confinement dans votre maison dans les orties (y'en a plus des orties maintenant^^). Bises

Bernie 05/04/2020 16:15

Le jour d'après...
une question qui m'interroge aussi, je continuerai à voyager, sans doute avec un regard différent.
Prendre l'Orient Express a été un rêve que je n'ai pas su réaliser.

Sylvie 09/04/2020 06:24

Ah l'Orient Express ! Je comprends ce rêve.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter