Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dublin, capitale au tempérament affirmé !

A Dublin, je n'ai pas fait que me balader de (belle) porte en porte en admirant les joyeuses couleurs du paysage urbain, j'ai aussi beaucoup marché pour découvrir une capitale à taille humaine très jeune, vivante, verte et attachante.

Voici une petite liste, très loin d'être exhaustive, de ce qui me semble incontournable à Dublin.

Visiter Dublin, mon top 10

Le plus vieux pub de Dublin (et les  1000 autres !)

Les pubs sont une institution en Irlande, et peut-être encore plus à Dublin où la légende dit qu'il y aurait près de mille pubs ! Je ne les ai pas compté mais j'avoue que c'est fou de croiser autant de pubs dans une ville de taille relativement modeste (un peu plus de 550 000 habitants). Les dublinois comme les touristes s'y retrouvent à toutes heures, et particulièrement en fin de journée, pour partager un verre, y manger et y regarder un match ou écouter de la musique. On y parle fort, et c'est convivial, gai et bruyant.

Les pubs font vraiment partie de la vie dublinoise, et donc des expériences incontournables quand on visite la ville. Et, je vous rassure tout de suite, on n'y boit pas que de la Guinness, ni que de la bière. Les bières irlandaises sont nombreuses comme le whisky  (plusieurs distilleries à Dublin), le gin et même le cidre. Et même sans boire d'alcool, on peut apprécier l'ambiance très sympa de ces pubs.

Je vous en recommande deux en particulier :

  • The Brazen Head (20 Bridge St Lower) car c'est paraît-il le plus vieux pub d'Irlande. Il daterait de 1198 ! On peut y écouter des concerts de musique irlandaise tous les soirs. Pensez à arriver tôt car c'est bondé.
  • The Porterhouse (16-18 Parliament Street). La carte des bières brassées à Dublin est bien longue, comme celle des whisky et autre boissons. Nous sommes allés y regarder un match de rugby  dans une ambiance survoltée. Heureusement, il y a quatre étages et en montant, on peut y dîner (presque) au calme (relatif^^).

 

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

Le quartier de Temple Bar

Ce quartier est incontournable. On y passe, y repasse en journée comme en soirée. Autant je déconseille d'y trouver un hébergement si vous avez besoin de calme pour dormir, autant je pense qu'il faut aller y expérimenter la vie nocturne et le sens de la fête de la jeunesse dublinoise. 

En journée, le quartier est pittoresque également, avec des boutiques aux devantures colorées et des bars en veux-tu en voilà. On a même pu y découvrir un petit marché très sympa le samedi matin.

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

The Famine Statues

Cet ensemble de statues en bronze, représentant des silhouettes squelettiques habillées de hayon accompagnées d'un chien tout aussi maigre, m'a bouleversé.

Il s'agit d'une oeuvre de Rowan Gillespie qui montre de façon très réaliste, les corps décharnés et l'extrême pauvreté, conséquences de la "famine de la pomme de terre" qui a duré de 1846 à 1850 suite au mildiou, une maladie de la pomme de terre, principale nourriture des irlandais. Cette famine a fait plus d'un million de morts en Irlande, et a poussé plus d'un million et demi d'irlandais à quitter le pays pour chercher une vie meilleure, dans un pays qui comptait seulement 8,5 millions d'habitants en 1841. 

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

Les Docks

C'est le bon endroit pour flâner le long le la rivière Liffey car l'aménagement est agréable. On se rappellera que c'est sur ces quais que des Millers d'irlandais ont embarqués vers les Etats-Unis pour fuir la famine.

On peut admirer la Custom House, ce long bâtiment blanc bâti en 1791 par l'architecte James Gandon pour les douanes. C'est vraiment le plus beau bâtiment administratif de Dublin. D'autres bâtiments très modernes bordent également les quais.

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

St Stephen's Green

Près de Trinity College et des grands musées dublinois, ce joli parc de 9 hectares, créé grâce à la générosité d'Arthur Guinness, est vraiment très agréable, même en hiver.

On a adoré cet homme, certainement un habitué, qui parlait à des pigeons très attentifs qui lui faisaient face sur le dossier d'un banc.

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

Trinity College

Pour croiser les fantômes d'Oscar Wilde, de Bram Stocker ou de Samuel Beckett, il faut aller faire un tour à Trinity College. D'un point de vue architectural, les bâtiments ont été copiés sur les facultés d'Oxford et de Cambridge. Fondé par Elisabeth 1er, en 1592, c'est la plus ancienne université d'Irlande.

On n'a pas pris le temps (il y avait la queue...) de visiter la très célèbre bibliothèque qui recèle de précieux manuscrits médiévaux, dont le "book of Kells".

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

Ha 'penny Bridge

Ce pont est mignonnet mais n'a rien d'exceptionnel mais son histoire est amusante. Jusqu'en 1919, il fallait payer un demi penny pour traverser le Wellington bridge, et c'est ce qui lui a donné son nom actuel.

C'est le pont qui mène directement au milieu du quartier de Temple Bar.

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

St Patrick's Cathedral

On le sait tous, Saint Patrick est LE saint patron de l'Irlande. Il est fêté chaque année bien au delà des frontières irlandaises.

La cathédrale St Patrick se trouve un peu à l'écart du centre médiéval, et aurait été construite à cet endroit car proche du puit où Saint Patrick aurait baptisé les premiers catholique. C'est la plus vaste église d'Irlande et possède un très beau parc.

Pour ceux qui aiment visiter les églises, Dublin en possède plusieurs très interessantes : Saint Audooen's, Christ Church Cathedral, Saint Werburgh's Church, Whitefriar Street Carmelite Church, Saint Mary's Pro-Cathedral... dans un périmètre assez restreint.

Visiter Dublin, mon top 10

The Spire dans O'Connell Street

O'Connell Street est la plus vaste avenue de Dublin bordée de boutiques, de grandes enseignes, de fast food, de pubs... un peu comme nos Champs Elysées. Au milieu, un mât immense (120 mètres de haut !) attire le regard. C'est The Spire (La pointe) qui est une oeuvre de Ian Ritchie installée en 2003 pour fêter l'entrée dans le XXIème siècle et le réaménagement de cette grande avenue commerçante. L'avantage c'est qu'on la répète de très loin et que son pied est l'endroit idéal pour se donner rendez-vous.

A deux pas, la Post Office présente aussi un intérêt. Outre son architecture néo-classique, on y trouve une exposition sur la rébellion nationaliste de 1916.

Visiter Dublin, mon top 10
Visiter Dublin, mon top 10

L'écureuil  géant d'Arturo Bordalo

Cette oeuvre XXL de street-art a pour particularité d'avoir été créée à partir de déchets recyclés par l'artiste pour créer un sculpture murale. Arturo Bordalo est un street artiste portugais engagé. Il dénonce la pollution et s'illustre en recyclant des déchets trouvés dans la rue pour réaliser d'immenses oeuvres représentant des animaux.

Cette réalisation, qu'on peut admirer sur un bâtiment près de la gare de Tara Street, est une commande de la ville de Dublin. Le résultat est vraiment réussi et étonnant avec un bel écureuil réaliste et craquant.

Visiter Dublin, mon top 10

Et vous, qu'est-ce que vous rajouteriez à ma petite sélection ?

Commenter cet article

Blog voyage Dublin 23/04/2019 18:26

J'adore cette ville qui compte beaucoup pour moi !

PetitDiable 05/02/2019 14:54

Ca donne envie:

Recherche

Suivez-moi sur Twitter