Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mathieu a longtemps rêvé de traverser le monde. Il est parti en stop vivre son rêve et explorer les lieux délaissés, les sous-sols et les toits des villes. Sur son blog, il pose son regard sur le patrimoine industriel, historique et naturel et nous fait aussi partager ses rencontres.

Stop et exploration urbaine : le voyage de Mathieu

Peux-tu te présenter ?

Je suis Mathieu et j'ai 25 ans. Je suis originaire de la Lorraine, mais j'ai vécu aussi du côté de Strasbourg et de Paris. Avant de partir, j'étais community manager dans le secteur des jeux vidéo. J'ai eu l'occasion de beaucoup voyager en Europe (surtout dans le nord) et un peu aux USA. J'aime découvrir les places naturelles comme les montagnes par exemple, mais j'explore aussi beaucoup la ville. Aller sur les toits, déambuler dans les sous-sols et découvrir des lieux à l'abandon fait parti de mon quotidien ! En début d'année, j'ai décidé de partir découvrir le monde, principalement en stop.

Quelle est ta motivation pour voyager ?

Déjà petit, je me souviens avoir eu l'envie de découvrir de nombreux endroits. Je suis curieux et c'est un gros problème ! J'ai toujours envie de bouger et de découvrir de nouveaux lieux. J'ai donc décidé de me lancer dans un rêve de gosse pour découvrir les endroits qui m'ont toujours fait rêver, mais aussi partir à la rencontre des gens qui comme moi, explorent les lieux où l'on n'a pas forcément l'habitude d'aller !

Pourquoi cet intérêt pour les lieux abandonnés, oubliés ou inaccessibles, pour l’exploration urbaine (urbex) ?

Toujours la curiosité ! C'est assez drôle quand on y pense. Lorsqu'on part explorer une montagne, personne n'est surpris de voir un groupe prendre un chemin un peu plus compliqué ou en dehors des sentiers battus. Dans le fond, je continue simplement de sortir des sentiers battus, mais je le fais en ville ! J'aime grimper les montagnes, mais quand elles ne sont pas là, j'ai les buildings. J'aime visiter les grottes, mais en ville, j'ai les carrières, galeries techniques...

Les avantages et les inconvénients du voyage en stop

Le premier avantage, c'est sûrement le côté gratuit ! Ceci dit, ça dépend des pays ! En Roumanie par exemple, beaucoup de personnes vous demandent de payer, c'est dans la culture. Le second, c'est clairement les rencontres. Il est toujours difficile de rencontrer des locaux, avec le stop, les gens choisissent de s'arrêter pour vous. Chaque lift est une chance d'en apprendre un peu plus sur le pays !

L'inconvénient principal est le temps. Parfois, j'attends 3h. Les gens n'ont pas toujours confiance dans les auto-stoppeurs, peuvent être occupés ou simplement n'ont pas envie de vous prendre. Il faut être patient, c'est la clef du stop ! J'ajouterai aussi à ça l'impossibilité de se reposer ! Lorsqu'on fait un long voyage sur plusieurs pays, les trajets peuvent être un bon moyen de se reposer. En stop, c'est plus compliqué. Bien sûr, on peut. Mais personnellement, je trouve ça impoli de dormir alors que la personne a pris le temps de vous prendre pour vous rencontrer.

Stop et exploration urbaine : le voyage de Mathieu

Quels hébergements trouves-tu ?

Quand je peux, j'essaie d'utiliser couchsurfing. Pas toujours facile de trouver des gens ceci dit... beaucoup de profils inactifs à travers le monde ! Avec le stop, j'ai aussi la chance de me faire inviter chez quelques personnes. C'est toujours de superbes moments ! Sinon, je rends visite à quelques copains quand ils habitent dans le pays que je traverse, je vais aussi dans quelques hostels quand je suis dans les grandes villes et enfin, j'utilise ma tente ! Elle m'a sauvé plusieurs fois et m'a permis d'économiser pas mal d'argent !

Tu vis avec quel budget moyen lors de tes voyages ?

C'est mon premier gros voyage. Normalement je pars 3 semaines. Le budget peut vraiment varier. Pour ce voyage, j'ai 10 000 euros en poche. Je dois donc faire attention à mes dépenses vu que je projette de voyager deux ans. Quand j'arrive à trouver un hébergement sans avoir recours à l'hostel ça va, car je dépense de l'argent que pour quelques visites et pour manger.

Tes premiers coups de cœur ?

Mon premier gros coup de cœur a été les montagnes des Tatras en Pologne. C'était vraiment un endroit magnifique. J'y suis resté plus longtemps que je le pensais. Actuellement, c'est la plus belle chaîne de montagne que j'ai vu pendant mon voyage. Mon deuxième coup de cœur a été la Russie. Beaucoup de gens ont des appréhensions sur le pays, j'en avais aussi quelques-unes, mais elles sont rapidement parties. C'était la meilleure étape de mon trip pour le moment. J'ai fait des rencontres formidables et j'ai pu grimper de nombreux buildings, bref, j'étais aux anges :)

Stop et exploration urbaine : le voyage de Mathieu

Les destinations où tu veux absolument aller ?

Il faut séparer en deux parties les lieux que je veux voir.

  • En terme d'exploration urbaine, je suis impatient d'aller à Hong Kong, Toronto, Sydney, New York et Shangaï ! Ces lieux ont l'air fabuleux !
  • Après, en ce qui concerne les paysages, je suis impatient de voir la Nouvelle-Zélande, l'Alaska, le Canada et le Japon (ça tombe bien, j'y suis en ce moment !).

J'ai un petit itinéraire, mais il change souvent en fonction des lieux dont on me parle. Je ne pensais pas aller en Corée du Sud, mais après qu'on m'ai parlé de certains lieux, j'ai eu envie d'y aller. Peut-être que demain, j'aurai absolument envie d'aller voir un autre lieux !

Parles-nous de quelques-unes de tes rencontres

Difficile d'en choisir une plutôt qu'un autre. J'en ai eu tellement d'intéressante.

  • Je me souviens de cet homme à Bucarest. Il habitait à côté de l'hostel où j'étais. Il jouait de la guitare, mais ne chantait jamais devant les gens qu'il rencontre. Au détour d'une phrase, il a partagé avec moi pendant quelques secondes une chanson. C'était un superbe moment pour moi et un véritable cadeau.
  • Je peux aussi parler de la première famille qui m'a hébergé. J'étais totalement perdu en Bulgarie. J'ai décidé de me poser quelques secondes dans une station essence et une femme toc à la vitre en m'invitant à rejoindre sa famille. J'ai finalement fini la journée dans leur maison avec repas traditionnelle et un accueil très chaleureux.
  • Du côté de l'exploration urbaine, je vais encore revenir sur mes amis russes qui durant plusieurs jours m'ont juste promené un peu partout. J'ai fini par moment avec plus de 20 personnes sur le même toit à juste échanger ensemble sur notre passion pendant toute la nuit avec des vues hallucinantes sur la ville !
Stop et exploration urbaine : le voyage de Mathieu

Est-ce que tu te sens plus libre ?

Quand on voyage comme moi, on touche une partie de la liberté. J'ai le choix d'aller un peu où je veux, de me réveiller le matin on me disant, "bon aujourd'hui, j'ai la flemme, je vais juste me poser près d'un lac et rien faire" ou bien "tiens j'ai envie d'aller à droite voir ce qui s'y passe". Néanmoins, je suis aussi pris de court par l'argent et par les visas. L'argent n'est pas forcément le plus gros des problèmes, c'est sûrement les frontières qui le sont. Je rêve de voir un jour un monde sans frontières où tout le monde pourrait aller là où il le veut, sans être forcés d'y partir au bout d'un mois ou de payer pour y entrer. Là, on pourra approcher peut-être un peu plus la liberté.

Tu imagines comment ta vie dans 10 ans ?

Dur d'y penser ! J'ai eu la chance de réaliser déjà plusieurs de mes rêves. Travailler dans le jeu vidéo et voyager ont sûrement été deux des plus gros rêves de gosse que j'avais. Je sais que le voyage va me changer sur certains points et j'ai pour le moment du mal à voir mon après voyage. Et pourtant, j'y pense très souvent ! Peut-être que je continuerai à bosser dans le jeu vidéo après, peut-être que je deviendrai un voyageur comme Sylvain Tesson, peut-être que je partirai dans des aventures totalement différentes. Impossible à dire et impossible à imaginer pour le moment, mais j'espère que dans 10 ans, j'aurai toujours des rêves pleins la tête à réaliser.

Stop et exploration urbaine : le voyage de MathieuStop et exploration urbaine : le voyage de Mathieu
Ton/tes blogs :

Pour suivre mon tour du monde, il faut aller sur http://theroadand.me ! Il y a un bon petit décalage entre le lieu où je suis et les articles qui sortent, mais c'est là que je m'exprime. J'ai un autre blog sur l'exploration urbaine, mais il est un peu en suspend pendant ce voyage, c'est http://explorationurbaine.com. Vous pouvez bien sûr suivre aussi mes aventures sur les réseaux sociaux comme Facebook avec les pages éponymes, mais aussi sur Instagram avec le compte MonsieurKurtis.

Commenter cet article

StageVoyage 29/07/2016 10:06

C'est super interessant de donner la parole comme ça a des blogueurs merci pour la découverte!

Miles of happiness 28/09/2014 03:20

Très intéressant!!

olivier 18/09/2014 14:35

C'est toujours intéressant de lire ces interviews de voyageurs qui ont franchi le pas. Bon courage à toi Matthieu :)

Alexandra Iannone 10/09/2014 17:26

J'admire Mathieu pour le nombre de voyages accomplis, c'est clairement un plus. Autant d'expériences humaines dans une vie, ça n'a pas de prix. Faire du stop est aussi très courageux, et comme il le souligne très bien, il y a des avantages et des inconvénients... Bravo pour ces belles expériences, ça fait rêver et donne encore plus envie de voyager !

Esther 09/09/2014 10:55

Bonjour GRAS ? Est préméditée ou c'est une faute de configuration ? C'est répétitif et casse un peu l'article je trouve !
Attend de faire du Stop en Iran ;-)

Esther 12/09/2014 07:26

C'est parfait ;- ) Contente de ton retour et de pouvoir participer de loin dans le blog
A bien tôt

Sylvie 09/09/2014 11:31

Oups ! Le blog a voyagé (changement d'hébergeur) et je vais revoir la mise en page (quelques mots vont être remis en gras :) !). Merci de me l'avoir signalé Esther.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter