Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chine

Ce que j'aime en voyageant, ce sont les imprévus ! Ils restent mes meilleures souvenirs, ceux qu'on raconte encore en souriant plusieurs années après, même si sur le moment la situation n'est pas des plus confortables.

  • La fois où tous nos voisins de bus vomissaient

C'était au Vietnam dans un petit bus qui mène de Lao Cai à Bac Ha dans le nord du pays. Nous arrivions de Hanoï par le train de nuit pour nous rendre au marché hebdomadaire de Bac Ha où l'on rencontre de nombreuses ethnies dans leurs habits colorés. Nous avons pris un bus local rempli jusque sur le toit de matériels divers (même des parpaings, des sacs de ciment, un scooter au milieu de l'allée...), de victuailles et de nombreuses personnes. Nous étions les seuls occidentaux pas très réveillés, d’ailleurs, car il était 6 heures du matin. La route était sinueuse mais les paysages magnifiques. Le seul problème (pas glamour du tout !) était qu'une partie des locaux avait des petits sacs à la main et vomissait à chaque virage ! Ils jetaient leurs sachets par la fenêtre (aie, aie aie pour les 2 roues derrière !) et nous, on essayait de penser à autre chose :) !

Bac Ha - Vietnam

C'est drôle comme ça nous fait rire maintenant ! Je n'ai pas de photo... juste celles du marché de Bac Ha bien plus agréables :)

Conseil : Restez zen et ne soyez pas à jeun ! Avec un foulard parfumé, c'est plus facile à supporter !

  • La fois où le guide nous a fait loupé notre bus de retour

Toujours au Vietnam, nous avions pris un guide pour quelques jours pour sortir un peu des sentiers battus. Dès le début, nos relations n'ont pas été extraordinaires. Le 2ème jour, nous devions prendre un bus local (encore un !) à 8 heures. On cherchait notre guide partout et il est arrivé après le passage du bus. Je pense que son but était de nous faire prendre un taxi. On s'est disputé, et on est parti par le bus suivant sans le guide ! Finalement, la suite de notre séjour a été sympa et on s'en est très bien sorti sans lui. Pas cool, un guide boulet !

Conseil : Bien choisir son guide et le rencontrer avant pour voir si le courant passe !

  • La fois où on s'est retrouvé dans une fête avec des vétérans du Vietnam armés jusqu'au cou

On était sur la route 66 dans le Missouri. On avait trouvé un motel perdu au milieu de nulle part pour dormir et on cherchait un endroit pour dîner. On s'est retrouvé dans un bar où des vétérans faisaient une fête pour recueillir des fonds pour le Noël suivant (bizarre de voir indiqué Christmas en plein mois de juillet !). Il y avait des armes partout mais qu'est-ce qu'on a bien mangé ! On a évité de donner notre avis sur la guerre du Vietnam, et sur le port d'armes...

Missouri -  route 66

Conseil : Ne pas avoir d'a priori en voyage !

  • La fois où on n'a pas pu aller voir l'armée en terre cuite enterrée à Xi'An

On n'avait pas bien calculé notre coup ! On pensait voyager pendant la Golden week, cette fameuse semaine d'octobre où tous les chinois sont en congé. Tout était complet. On n'a pas réussi à avoir de billet de train ou d'avion pour Xi'An où on rêvait de découvrir les trésors archéologiques. On a changé nos plans et nous sommes allés à Pingyao ! On a adoré !

Pingyao

Conseil : Se renseigner avant sur les dates des fêtes et congés du pays.

  • La fois où on s'est rendu compte qu'on ne pouvait pas tirer de devises du pays  avec notre CB

Au Cambodge, on ne peut pas tirer de devises locales avec sa carte bancaire. Seuls des dollars sortent des distributeurs ! Ce n'est pas vraiment grave puisqu'on peut tout payer en dollars... C'est vrai, sauf qu'on paie tout plus cher !

Temples d'Angkor

On n'a pas trouvé de solution, mais le Cambodge reste un des pour lesquels j'ai eu un véritable coup de cœur !

Conseil : Avec la carte pré-payée Cash PassportTM de Travelex, on retire aussi des dollars mais au moins c'est aussi sécurisant qu'un chèque de voyage et les taux de change sont souvent plus intéressants que ceux de ma banque !

 

Le bon plan :

Si comme moi, vous partez en voyage hors "zone euro", il faut songer à changer de devise et à inclure les frais de change dans notre budget. Jusqu'au 31 juillet, comme je participe à la campagne Travelex, je peux vous faire bénéficier d'un taux plus compétitif (réduction de 0.3% sur l'ensemble des devises).  C'est toujours ça de gagné !

Travelex

Et vous, quelles sont vos anecdotes ? Racontez moi vos galères !

Commenter cet article

Bertille 13/07/2014 04:51

Ahaha très drôle après coup !
Je me rappelle de sacrées aventures à Cuba :
- Une voiture réservée depuis des mois qu'on a jamais eu sur place, et une course poursuite à la recherche d'UNE voiture de loc dans la Havane ... tous les touristes en cherchaient à cette période, c'était la guerre ! lol
- Voiture finalement trouvée : pneu qui se dégonflait tous les jours, et une panne sur une plage cubaine. Gros stress. Mais gentilles des Cubains présents qui ont poussé la voiture pour la faire redémarrer !
- Tjrs à Cuba: Une chambre chez l'habitant plus dispo du jour au lendemain. La raison invoquée par la patronne : son mari s'était fait arrêté la veille par la police à cause d'un accident avec des touristes. Flippant. Le monsieur est finalement rentré chez lui peu après, et nous avons trouvé un autre logement rapidement ... mais bcp de stress... non partagé car j'étais la seule à parler espagnol ! (sinon super beau voyage :) )

Blog Voyage Way 11/07/2014 15:12

Ces petites galères sont plutôt désagréables sur le coup mais je partage ton point de vue et ça se transforme très vite en souvenir de voyage et anecdote parfois même marrante !

PetitDiable 11/07/2014 11:09

La semaine dernière on n'a pas pu embarquer pour Londres avec 20 élèves à l'aéroport ... argh!
Sinon j'aurais bien aimé voir des photos du bus à vomi, hihihihi!

Virginie C. 10/07/2014 22:43

Nous avons eu le plan galère qui s'est révélé super :
Dans les îles éoliennes, nous logions à Lipari et sommes partis pour la journée en visite à Vulcano. Hors saison, tout était fermé et à la mi journée, nous souhaitions rentrer. Au port, les bateaux ont été annulés les uns après les autres pour cause de mer trop agitée... mes origines bretonnes voyaient une mer quasi d'huile... Après 8h d'attente... dernier bateau ... suspense, la mer est réellement d'huile... il fait aussi demi tour !! A force, nous étions une dizaine sur le port à attendre : nous - seuls touristes - et des travailleurs préparant la saison. Comme je parle italien, on a pu s'arranger avec eux et rentrer avec eux sur le bateau de pêche de leur copain qu'ils ont appelé pour venir les chercher . Super moment pour terminer !

Lucie 10/07/2014 21:55

De mémoire, juste des trains/cars râtés à cause d'un décalage horaire (on avait oublié d'ajuster nos montres), l'impossibilité de retirer du liquide dans une région de Moldavie, embêtant quand on est presque à court de liquide, une amie qui nous a fait une intoxication alimentaire un peu dans le genre de tes vietnamiens :) Rien de bien méchant, agaçant sur le coup mais ça fait des anecdotes par la suite. Ps: il est sympa ton nouveau design!

Petitgris 10/07/2014 21:52

Merci de m'avoir fait rire ...puisque je sais que cela finit bien ! :) Nous en avons connu des galères comme la 1ère fois que nous sommes allés en Andalousie : un petit groupe avec guide-accompagnateur. Le jour du retour nous devions quitter l'hôtel à 4h le matin. Levés tôt, petit déj. express et tous dans le bus. toujours pas de guide. L'un d'entre nous est allé tambouriner à sa porte : il avait mis des boules Quiès à cause du bruit la veille. Nous avons été les derniers à enregistrer nos bagages mais avons eu l'avion ! :D bonne soirée Bises

Sandrine 10/07/2014 21:41

Les galères et imprévus sont ce qui nous marquent le plus lors d'un voyage, juste avant la gentillesse incroyable de certaines connaissances d'un jour! Et ensuite, les visites et monuments incroyables!

Nath 10/07/2014 16:08

oui, comme tu dis,on les imprévus ou les galéres de voyage, on en sourit souvent quelques temps apres ;)
On retourne au Vietnam l'été prochain, enfin j'espere, je croise les doigts pour qu'on ne tombe pas sur tes voisins de bus alors ! ni sur ton guide ...

Recherche

Suivez-moi sur Twitter