Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au Mont Saint-Michel

Comme nombre d'entre vous, je connaissais le nom de la Mère Poulard et sa fameuse omelette. Elle a une renommée internationale !

A l'occasion des dernières grandes marées, j'ai eu la chance d'être invitée au Mont Saint-Michel (je vous ai déjà montré l'Abbaye du Mont Saint-Michel), de dormir dans l'auberge qu'elle a créée en 1888 et de goûter sa recette si renommée.

Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard

La Mère Poulard

Elle a réellement existé et fait partie de l'histoire du Mont Saint-Michel.

Annette Boutiaud (1851-1931) est arrivée au Mont Saint-Michel comme femme de chambre au service d'Edouard Corroyer, architecte des Bâtiments historiques, chargé de restaurer l'abbaye. Elle rencontre le fils du boulanger du Mont Saint-Michel, Victor Poulard avec qui elle se marie.

Ensemble, ils prendront la gérance d'un premier établissement (à l'emplacement de La Poste actuelle) puis en feront construire un en 1888.

Annette était une très bonne cuisinière (d'où la dénomination "Mère" qui est un titre honorifique faisant référence à ses talents de cuisinière) et a créé plus de 700 recettes. L'idée de l'omelette est simple : les hôtes de l'auberge arrivait à pied à toutes heures lorsque la marée était basse, et avaient faim après cette longue marche. Une omelette est rapide à préparer, peu onéreuse et donc à portée de toutes les bourses. De plus, les poules demandent peu d'espace (l'espace est limité sur le Mont) et pondent la matière première de l'omelette en toutes saisons.

C'est le tempérament,  l'hospitalité légendaire d'Annette et l'idée de l'omelette qui ont fait sa réussite. Tout au long de sa vie, elle a reçu les plus illustres personnages du monde politique et artistique.

Elle est enterrée au petit cimetière du Mont avec son mari.

Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard
Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard
Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard
Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard
Le gîte et le couvert chez la célèbre Mère Poulard

Dormir chez La Mère Poulard

Dormir sur Mont Saint-Michel est un vrai privilège qui permet de découvrir le site vidé de ses milliers de touristes, de savourer sa beauté de nuit et au matin sans personne. Quand en plus, ce sont les grandes marées, la mer nous isole du continent et cette insularité provisoire apporte une touche mystique à l'expérience.

Dormir chez La Mère Poulard, c' est avoir la chance de se trouver dans un lieu mythique foulé par les plus grandes célébrités des XIXème et XXème siècles (le nombre de dédicaces encadrées et accrochées sur les murs est impressionnante !). C'est aussi s'endormir et se réveiller avec vue sur la Baie !

Ma chambre était simple et cosy au 4ème étage sans ascenseur (ça muscle !) avec une vue exceptionnelle.

 

Vue de ma fenêtre au réveil  !
Vue de ma fenêtre au réveil  !
Vue de ma fenêtre au réveil  !
Vue de ma fenêtre au réveil  !

Vue de ma fenêtre au réveil !

L'omelette de La Mère Poulard

C'est une omelette soufflée, longuement battue et cuite au feu de bois.

Pour le folklore, la cuisine de l'auberge est ouverte et un cuisinier en habits d'époque bat les oeufs en rythme. Les touristes se pressent pour le voir, c'est amusant.

Comme je suis très gourmande, (et que j'avais les yeux plus gros que le ventre !) j'ai commandé deux omelettes : une salée au saumon et une sucrée flambée aux pommes ! Je vous le déconseille, c'est trop ! Mais c'est aussi très très bon :). Il faut venir deux fois,un repas avec l'omelette salée et un repas avec l'omelette dessert. La texture est légère, mousseuse et ne ressemble pas aux omelettes qu'on fait à la maison. Un délice !

Le Chef Alain Grespier
Le Chef Alain Grespier
Le Chef Alain Grespier
Le Chef Alain Grespier
Le Chef Alain Grespier
Le Chef Alain Grespier

Le Chef Alain Grespier

Mon avis

Ce n'était pas la première fois que j'allais au Mont Saint-Michel, mais c'est la première fois que j'y dormais (deux nuits en plus !) et que je mangeais chez La Mère Poulard.

J'ai beaucoup aimé cette expérience qui permet de vivre le Mont Saint-Michel différemment, presque de l'intérieur, certainement plus comme un riche bourgeois que comme un pèlerin lambda. C'est vraiment bien plus qu'une simple visite en journée.

Dormir à l'auberge de La Mère Poulard, c'est un peu remonter le temps, côtoyer les fantômes de tous les grands de ce monde d'hier et d'aujourd'hui, venus y passer la nuit avant moi. Cet hôtel recèle encore l'âme de sa créatrice.

En fin de journée, je conseille d'aller boire un verre au salon-bar du 2ème étage qui a un charme fou et une fabuleuse vue sur la baie.

Quant à l'omelette, un incontournable !

Je ne vous parle pas du prix (pas donné :)!) qui peut être un frein, mais c'est un séjour d'exception dont on se souviendra longtemps.

Bye bye le Mont !
Bye bye le Mont !
Bye bye le Mont !

Bye bye le Mont !

Commenter cet article

Zaza 13/05/2017 21:48

Bravo pour cet article !!! j'y suis moi même allée en juillet dernier avec d'autres blogueurs et iggers et j'ai adoré !! de plus l’accueil de Gilles,Fany et du Chef Grespier est au top !! un super souvenir !!

philae 13/05/2017 18:13

superbe article qui me rappelle de très bons souvenirs

Harmonie 13/05/2017 17:27

Très bel article qui résume bien ce séjour :)
A bientôt, j'espère :)

Recherche

Suivez-moi sur Twitter