Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Globe Trot'Art

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Hafid et Tina ! Nous aimons voyager, aller à la rencontre des autres et des cultures, échanger, rêver…

  • Hafid vient de Lille, il a 30 ans, il est constructeur de décors métallier serrurier. En d’autres termes cela signifie qu’il construit des décors de théâtre, opéra mais aussi parfois des décors pour des défilés de mode. Avant de partir en tour du monde il travaillait avec le Théâtre du Chatelet, la Comédie Française, l’Opéra Bastille, les ateliers Devineau…
  • Tina vient de Briançon et a grandi dans la région toulousaine, elle a 27 ans, elle est administratrice de compagnies ce qui signifie qu’elle s’occupe de l’administration mais surtout du développement de projets artistiques (recherche de subvention, presse, communication, diffusion, production…). Avant de partir, elle travaillait à Paris en tant qu’administratrice pour l’association le Klou et la compagnie Fahrenheit 451.

Globe Trot'Art

Mais avant tout, nous sommes amoureux, déterminés et passionnés, Globe Trot’Art est avant tout né de cette énergie.

Et l’association ?

L’Association Globe Trot’Art – Tour du monde des lieux dédiés à la création et des projets artistiques est née en 2013. Elle est née d’une volonté de partager ce voyage à la rencontre des artistes.

  • Le partager en amont, pendant et après le voyage.
  • Le partager avec nos amis et collègues, pour cela nous avons organisé plusieurs brunchs du monde à Paris avant notre départ.
  • Le partager avec l’école Pierre Girard dans le 19eme en intervenant dans les classes et en organisant une journée à la rencontre des artistes dans les ateliers de la Briche, et au Théâtre Gérard Philippe a Saint-Denis.
  • Le partager à travers les rencontres faites sur le chemin et les projets avec lesquels nous collaborons.
  • Le partager aussi a postériori puisque nous organisons une exposition sténographiée à notre retour qui proposera un regard sur la création artistique.

L’Association Globe Trot’Art porte ce projet de Tour du monde et les activités développées en parallèle en France et dans le monde afin d’accompagner et de partager ces parcours singuliers d’artistes et de porteurs de projets.

Quelles étaient vos motivations personnelles pour partir faire le tour du monde ?

Ayant tous les deux vécus à l’étranger (Hafid en Angleterre et Tina au Canada), nous avions ce goût de l’ailleurs et une forte volonté de partir à la rencontre d’artistes du monde afin d’apporter nos savoirs faire et compétence pour contribuer au développement des expressions artistiques. Nous souhaitions aussi ouvrir notre regard à d’autres formes d’expressions artistiques et d’autres façons de travailler à travers ce voyage.

Globe Trot'Art

Quel est le fil rouge, le thème de votre tour du monde ?

Notre Tour du monde est un voyage solidaire à la rencontre des artistes et acteurs culturels. Un voyage solidaire car nous collaborons avec les différents projets rencontrés en apportant nos savoirs faire et compétences respectives tout en adaptant notre collaboration aux besoins des projets. Nous travaillons essentiellement avec des artistes des « arts vivants » c’est-à-dire théâtre, danse, arts de rue, cirque, musique… Nous initions des collaborations dans le temps puisque nous tissons des histoires communes avec les projets rencontrés. Dans le même temps nous récoltons les documents, les récits d’artistes sur leurs conditions de travail, les photographies des artistes au travail mais aussi de l’envers du décor parfois difficile… Ces traces sont un deuxième fil rouge et se prolongerons à travers l’exposition que nous organisons pour notre retour.

Quel est l’itinéraire prévu ? Pourquoi ce choix ?

Afrique (Burkina Faso / Congo Brazzaville) Asie (Inde / Népal / Thaïlande / Cambodge / Birmanie) Nouvelle-Zélande Amérique Latine (Chili / Argentine / Bolivie / Pérou / Bresil) L’itinéraire s’est construit au regard de deux critères, le premier était de sélectionner des pays que nous souhaitions visiter, le second était d’identifier des projets artistiques intéressants au regard de nos objectifs.

Quels moyens de transport utilisez-vous ?

Avion / Bus / Tuk tuk/ Velo / pieds… Autant que possible par voix terrestre.

Quels types de logement avez-vous prévu ?

La plupart du temps nous sommes hébergés chez les artistes rencontrés ou au sein des lieux de création. Cela nous permet d’avoir une proximité les artistes, de découvrir leurs modes de vie, leurs cultures et de partager leur quotidien. Dans certains endroits si les artistes n’ont pas la possibilité de nous héberger nous privilégions toujours le logement chez l’habitant ou, à défaut, résidons dans des Guest house ou d’autres logements.

Globe Trot'Art

Quel est votre budget prévisionnel ? Comment financez-vous ce projet artistique autour du monde ?

Nous avions un budget prévisionnel de 21 000 euros. Nous avons financé un tiers de ce voyage en ayant mis de cote pendant deux années. Nous avons reçu des dons en effectuant une campagne de Crowdfunding avant notre départ. Nous avons réalisés quelques bénéfices sur l’organisation des brunchs et d’une soirée solidaire au profit de l’Association. Enfin, si nous sommes à court en route nous n’hésiterons pas à travailler pour avancer plus loin !

Quelles étaient vos inquiétudes ? Et celles de vos proches ?

Nos inquiétudes étaient de ne pas rencontrer les demandes des artistes. Elles se sont vite avérées infondées car nous nous sommes rendu compte que nos compétences respectives étaient complémentaires et que les artistes avaient besoin de personnes comme nous pour développer leurs projets. Pour la famille bien sur la peur de nous voir partir loin mais ils nous ont toujours soutenus depuis le début de ce projet.

Globe Trot'Art

Quelles sont vos attentes ?

Derrière ce premier rêve émergent beaucoup d’attentes et de projets liés. Celui de continuer, à notre retour en France, à collaborer avec les projets rencontrés et à tisser de nouvelles relations. Celui de partager ce projet autour de nous, celui pourquoi pas de créer un lieu qui s’inspirerait de ces rencontres, à plus long terme…

Que pensez-vous faire à votre retour ? Un projet artistique ?

Dans un premier temps réaliser l’exposition scénographique qui retracera ce parcours à la rencontre des artistes. Puis nous installer, surement à Toulouse, chercher du travail et continuer à faire vivre le projet associatif Globe Trot’Art à travers l’organisation d’évènements. Continuer à collaborer avec des projets artistiques à l’étranger en leur apportant nos savoirs faire et en les accompagnants sur la durée dans le développement de leurs projets…

Votre blog :

globetrotart.com Facebook : Globe Trot’Art

Globe Trot'Art

Commenter cet article

Petitgris 22/08/2014 09:09

Un beau projet qui je l'espère continuera après leur retour. En attendant, le parcours choisi est super exotique et enrichissant ! Belle journée Sylvie Bises

Céline 22/08/2014 07:50

C'est un très beau projet et leur parcours et les pays traversés me font rêver !

Recherche

Suivez-moi sur Twitter