Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Proserpine habite Brandon, Manitoba, Canada, au milieu du pays. Si vous ne savez pas où c’est, c’est normal !

Peux-tu te présenter ?

J’ai vingt-quatre ans, j’ai grandi à Paris (dans le 18e, à mi-chemin entre Barbès et Amélie Poulain) et j’ai toujours eu envie d’être professeur de français donc je suis allée à la fac pour ça, mais les circonstances ont fait que je suis devenue prof de FLE (français langue étrangère) plutôt que de rester en France.

 

 

Depuis quand et pour combien de temps habites-tu ce pays ?

Je suis au Canada depuis début septembre. J’ai un contrat de neuf mois, non renouvelable, donc il me faudra décider si je veux rester, et du coup trouver du travail et déménager dans une grande ville, retourner en Europe ou changer une nouvelle fois de pays ailleurs autour du globe.

1ère expatriation ?

Non ! J’ai passé une année scolaire dans le Yorkshire, où je travaillais comme assistante dans trois écoles primaires. L’ambiance, les pubs, mes amis du monde entier... Je suis tombée amoureuse de l’Angleterre. Je ne voulais pas rentrer, mais en fait si, pour ronger mon frein un an à Paris. J’ai cherché un job à l’étranger ensuite et j’ai été travailler à Jersey, pendant deux ans, comme assistante en collège-lycée cette fois-ci et prof de FLE. Le Canada est ma troisième expérience. Et j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres.

Quelle langue parles-tu ici ?

Dans ma vie professionnelle le français, puisque mes collègues sont profs de français, et après tout, c’est mon travail ! Par contre dans ma vie sociale comme dans la vie quotidienne, je parle anglais. Le Manitoba a des coins francophones, mais pas ici.

Tes activités ?

Enseigner et tout ce qui va avec, des préparations aux copies, danser la zumba, rêver à mes futurs projets, réaliser ma to-do list canadienne (pour l’instant fêter Halloween et voir un match de hockey), regarder trop de séries télé, lire un peu, garder le lien avec les amis qui en valent la peine, écrire des cartes postales, regarder des vidéos Youtube sur les accents, faire des gâteaux et tenir mon blog !

Qu’est-ce qui te manque de la France ?

Maintenant que j’ai traversé l’Atlantique, la nourriture un peu, surtout que mon frère est boulanger.. A Jersey il y avait une boulangerie française juste en bas de l’école... et tous les produits importés au supermarché. Ici c’est plus difficile à trouver et ça coûterait trop cher de toutes façons. Sinon les transports parisiens ont beau avoir plein de défauts, ils restent très performants (en tout cas intramuros). Passer d’un métro toutes les deux minutes à un bus toutes les heures demande un temps d’adaptation. Et enfin le système de santé et la sécurité sociale. Je crois vraiment qu’on a une chance incroyable de ne pas avoir à réfléchir au coût avant d’aller consulter.

Les avantages de ta vie dans ce pays /les inconvénients :

Je trouve que les Canadiens sont extrêmement accueillants. Il ne m’a fallu qu’une quinzaine de jours pour devenir amie avec des locaux. Ils sont polis, gentils, soucieux de l’autre. Il me semble aussi que certains pays pourraient prendre exemple sur leur accueil des immigrés. Les paysages sont magnifiques, et la météo je ne sais pas encore si c’est un avantage ou un inconvénient ! Par contre, la vie est assez chère, et les transports à l’intérieur du Canada coûtent une fortune, surtout en avion. Et j’ai du mal avec les sept heures de décalage horaire avec la France, les réseaux sociaux sont très tranquilles quand c’est la soirée ici.

Tu rêverais de vivre où ?

Pour l’instant je continue à explorer, et à moins de trouver un autre endroit qui me plaise davantage, je retournerai vivre au Royaume-Uni.

Ton regard sur la France et les français :

J’ai l’impression que c’est à deux niveaux, ceux qui sont partis (ou l’envisagent) et qui du coup représentent bien cet esprit aventurier, sans perdre de vue nos valeurs et notre héritage, et ceux qui restent, et critiquent à tout va sans tenter d’améliorer les choses. On a un beau pays, après tout c’est un peu mon métier de le vendre, et on a des avantages incroyables, qu’on gâche de plus en plus.

Peut-on te suivre sur un blog ? oui ! cupsofenglishtea.com

Commenter cet article

Recherche

Suivez-moi sur Twitter