Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’ai découvert le blog Handilol lors du passage de Julien et Rudy à Toulouse. Ces deux voyageurs essaient de sensibiliser le grand public à l’importance de l’accessibilité. Rudy a une mobilité réduite et se déplace en fauteuil. Il voyage accompagné de son frère Julien.  C’est un combat qui me touche et j’ai eu envie de les interviewer.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Rudy, j’ai 23 ans. Je suis atteint de la dystrophie musculaire de Becker. C’est une maladie neuromusculaire, caractérisée par une atrophie et une faiblesse musculaire progressive qui touche essentiellement les membres inférieurs. Je suis en fauteuil roulant depuis cinq ans. Je suis très proche de mon frère Julien, âgé de 30 ans, avec qui je voyage régulièrement.

Quel est votre profil de voyageurs ?

Plutôt citadins dans l’âme, nous visitons les grandes villes européennes et essayons de nous débrouiller le plus possible par nous-mêmes, malgré les difficultés liées à mon handicap. A pieds et en fauteuil, nous aimons découvrir les différents quartiers des villes, avec une préférence pour les lieux insolites, hors des sentiers touristiques habituels. De plus, nous ne sommes jamais contre une touche d’art urbain ou une pause gourmande :).

Pourquoi aimez-vous voyager ?

J’aime voyager car cela me permet de changer de mon quotidien et c’est un réel plaisir de découvrir d’autres villes à tout point de vue (culture, gastronomie, architecture, paysages…).

Quelles difficultés rencontrez-vous ?

Notre principale difficulté est de trouver un logement accessible ET adapté ET bon marché : autant le dire, c’est malheureusement extrêmement difficile... Nous parcourons les sites internet pendant des heures : plutôt que les hôtels, nous optons en général pour une location d’appartement, plus rentable. Autre difficulté, il n’est pas facile de trouver des wc accessibles dans les villes que nous visitons. Les cartes des offices de tourisme indiquent les toilettes publiques mais ne mentionnent pas toujours si elles sont adaptées. Enfin, certains transports non accessibles nous causent parfois souci ainsi que la voirie de certaines villes (pavés dans les centres historiques, trottoirs non abaissés).

Comment choisissez-vous les destinations ?

Les destinations européennes nous ont été inspirées par une collection de guides touristiques destinée aux personnes à mobilité réduite, appelée « Toujours un Chemin ». Grâce à ces guides, il nous a paru plus facile d’organiser nos voyages question accessibilité. De plus, mon frère était déjà allé dans plusieurs de ces villes mais sans moi. Il trouvait donc intéressant d’y retourner ensemble pour découvrir ces villes en roues libres !

Les lieux accessibles en fauteuil sont-ils indiqués dans les guides?

En dehors des guides pour personnes à mobilité réduite, nous ne trouvons pas énormément d’informations sur l’accessibilité dans les guide « classiques ». Certains font apparaître le logo handicapé devant certains lieux mais sans plus de renseignements.

Quels pays vous semblent plus accessibles ? Et en France, y a-t-il des villes mieux équipées ?

Nous ne pouvons pas nous prononcer sur les pays mais sur les villes que nous avons visitées. Pour l’instant, c’est à Barcelone qu’il nous a paru le plus facile de nous promener en fauteuil roulant, aussi bien en ville qu’à la plage où il existe des chemins pour approcher l’eau au plus près. Venise a été une jolie surprise : si la Sérénissime peut paraître inaccessible au premier abord avec ses nombreux ponts et canaux, la réalité est toute autre. La municipalité a en effet réalisé des brochures avec des itinéraires adaptés pour les personnes à mobilité réduite. De plus, le vaporetto (bateau-bus) permet de se rendre aux quatre coins de Venise et même à Murano et Burano, respectivement les îles du verre et de la dentelle, à visiter absolument !

A titre de comparaison, notre ville de Lyon, dans laquelle nous habitons, s’est munie d’un vaporetto depuis deux ans : alors qu’il n’a que trois arrêts, aucun n’est accessible, ce que nous regrettons vivement ! De façon globale, on sent que les villes françaises prennent en compte la notion d’accessibilité, notamment grâce à la loi de 2005-2015. Il reste bien sûr beaucoup de choses à faire, notamment au niveau de la voirie, des transports et de l’accès aux commerces, par exemple. Nous avons beaucoup apprécié notre séjour à Montpellier, ville française dans laquelle nous avons vu énormément de personnes en fauteuil roulant ! Le réseau étendu des tramways permet de se déplacer très facilement. Nous gardons également un excellent souvenir de notre venue à Toulouse, où la sympathique équipe de l’office du tourisme s’est montrée très concernée par le handicap en général. (Cf Toulouse :  Accessibilité, tourisme et handicap)

Comment préparez-vous vos voyages ?

Comme dit précédemment, les guides touristiques de la collection « Toujours un Chemin » nous sont d’une grande utilité. Parallèlement, nous recherchons des informations sur Internet en parcourant des forums et différents sites sur les transports en commun dans la ville, les lieux insolites à visiter, des informations sur l’accessibilité, les hôtels accessibles et adaptés, etc…

Quels sont les voyages que vous avez effectués ?

Pour l’étranger, nous sommes allés à Venise en décembre 2011, Barcelone en septembre 2012, Rome en avril 2013 et Amsterdam en juin 2013. En France nous aimons beaucoup Paris où nous allons régulièrement depuis plusieurs années. Nous avons passé une semaine à Montpellier puis à Toulouse fin 2013.

Quelles destinations vous font rêver ?

Nous aimerions beaucoup aller à New-York et l’Islande nous attire pour ses incroyables paysages :)

Avez-vous des conseils à donner aux personnes à mobilité réduite qui voudraient voyager ?

Nous souhaitons leur donner confiance et leur dire que malgré le handicap, il est tout à fait possible de voyager. Il y a forcément plus d’organisation que pour un voyageur valide mais avec de l’envie et de la volonté, on y arrive ! Autre conseil, ironique malheureusement : mieux vaut avoir le porte-monnaie bien rempli ! En effet, les logements accessibles et adaptés sont souvent très onéreux, ce que nous trouvons injuste.

Quels sont les évolutions souhaitables pour faciliter les voyages pour tous ?

Il faudrait que les hôtels revoient leur politique de prix et fassent bien la distinction entre « accessible » et « adapté ». Ce n’est pas parce qu’un hôtel est accessible, par exemple entrée de plain-pied et ascenseur pour monter à la chambre, qu’il est adapté (nous avons souvent trouvé des baignoires à la place d’une douche italienne). De plus, il faut que les offices du tourisme et les municipalités continuent à recenser et à améliorer l’accessibilité des principaux lieux (y compris les WC), pourquoi pas en travaillant étroitement avec des acteurs locaux comme des associations.

Pour en savoir plus :

 

Et si vous souhaitez visiter Toulouse, et connaître son accessibilité, ci-dessous la vidéo de Julien et Rudy :

Commenter cet article

nadine 19/02/2014 16:23

bonjour moi je suis maman d'une jeune fille en fauteuil roulant nous voyageons beaucoup aux états unis et tout est accessible.

Sylvie 15/02/2014 23:13

Oui, on doit tous s'intéresser à l'accessibilité. Mais, c'est souvent quand on est touché par le problème pour soi ou son entourage qu'on essaie de faire bouger un peu les choses.
J'aime bien l'état d'esprit d'Handilol et leur bonne humeur !

Sylvie 15/02/2014 23:10

Je suis avec attention la vie de Minilou :) ! J'ai été heureusement surprise que le système scolaire américain soit si bien adapté. On a donc beaucoup de retard pas seulement pour les voyages. Les choses bougent doucement mais sûrement...mais pas assez vite ! Bravo aux familles qui s'investissent et font bouger la société.

Sylvie 15/02/2014 23:04

Je crois que les grandes villes font des efforts mais il y a tellement de choses à voir. Une piqûre de rappel de temps en temps permet peut-être d’accélérer les choses. Le voyage pour tous, j'y crois.

Sylvie 15/02/2014 23:02

C'est bien de temps en temps d'en parler. J'aime bien le blog de Julien et Rudy qui est très positif.

Sandrine 06/02/2014 15:32

Très bonne interview qui montre l'importance que tout le monde metteson grain de sel dans l’accessibilité et l'adaptation des lieux aux personnes souffrant d'Handicap! La France est loin derrière certains pays comme le Canada, qui précise sur chaque site internet l’accessibilité handicapés ou poussette! Faisons tous des efforts!
Bravo pour la vidéo! C'est vraiment chouette! Je vais partager, Merci Sylvie pour cette découverte!

Nath 05/02/2014 18:04

Merci pour cet article ! Le sujet ne peut que me toucher ! C'est vrai qu'il y aurait tant à faire pour permettre à tous d'accéder au plaisir du voyage. Je pense que je vais faire un petit coucou à ce sympathique tandem pour leur donner aussi la parole sur mon blog s'ils le souhaitent ! A force d'en parler, on fera peut-être un peu bouger les choses ?

Lucile Jane 05/02/2014 16:22

Super tandem, je leur souhaite pleins de beaux voyages a venir... et j'espere en parallele que les grandes villes touristiques developperont de plus en plus leurs accessibilite aux handicapes !

Samia 05/02/2014 16:14

Beau témoignage ! Nous ne sommes pas assez sensibilisés aux conditions de voyages des personnes en fauteuils.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter