Prendre le métro est bien pratique mais pas toujours très agréable ! Il y a trop de monde, trop de proximité physique et pourtant si peu d’échange et de communication. En République Tchèque, ou au Japon, on trouve des solutions différentes pour rendre ce moyen de transport plus sympathique.

Prague joue la romantisme

Blague, coup marketing ou vraie décision de la compagnie de transport ? Il semble que d’ici la fin de l’année, chaque rame de métro pragois va se doter d’un « wagon de l’amour ». Une incitation à flirter dans le métro pour favoriser les rencontres entre célibataires !

C’est certainement un projet écologique pour inciter les célibataires à délaisser leurs voitures.

Tokyo protège la gente féminine

Au Japon, au contraire, la politique est plutôt de protéger les femmes des mains baladeuses en période de pointe. Pas question de flirter ! Des wagons sont réservés au femmes au heures de forte affluence. Et ce n’est pas seulement à Tokyo !

C’est mon clin d’oeil  au défi du jeudi (thème « flirt ») de  SysyintheCity et Macyma.

Cet article a 13 commentaires

  1. sysyinthecity

    excellent, et quelle bonne idée pour éviter les mains baladeuses !
    j’adore la dernière photo, trop joli !!

  2. MaCyMa

    Coucou,
    En temps normal, je n’aime pas trop les activités/evenements qui séparent hommes des femmes mais je dois l’admettre que le coup de la rame de métro exclusivement féminines, j’adopte. S’il y avait ça chez nous, je monterai dedans. Je ne garde pas un bon souvenir du métro parisien !!

  3. labonoccaz

    coucou, j’adhère aussi au wagon féminin aux heures d’affluence 😉 çà doit quand même être un peu plus rassurant 😉 bisous

  4. Apodioxe

    Si je devais prendre le métro, je choisirais sans hésiter le wagon réservé aux femmes !

  5. Sylvie

    La dernière photo a été prise à Kyoto. J’adore aussi ces wagons si bien décorés.

  6. Sylvie

    Que certaines mains sont baladeuses et qu’on va être incité à flirter dans le métro 🙂 !

  7. Sylvie

    Il faut dire qu’aux heures de pointes, les métros japonais sont vraiment bondés. Encore plus qu’à Paris !

  8. Sylvie

    Un privilège féminin (et on n’en a pas tant que ça) ! Bisous

  9. Sylvie

    Je ne l’ai pas fait car on était en famille !

  10. Petitgris

    J’aimerais être petite souris pour voir comment cela se passe à Prague ! 😀 Mais c’est dans le métro japonais que je monterais avec plaisir ! 🙂 La rame est très jolie 🙂 Bonne soirée bises

  11. Sylvie

    La rame de métro photographiée est à Kyoto. Pour Prague, ce n’est pas encore en place mais je suis curieuse de savoir si ça va l’être et comment ça fonctionnera ce speed dating métropolitain 🙂 ! Bises

  12. Taro

    The women’s only carriages set at each ends of the train. And most of the stations have their stairs at one or each ends to the platform. As a result, men who wake up late to their companies or schools rush into the carriages once, and then find theirselves in the wrong place, and out of the car, often the the doors close immediate after and makes them miss the last train which would lead them before the opening times. This is a tragicomedy of the late risers in the daily life in mega-cities of Japan.

    The rule sets but without legal basis. So quite a few Japanese men refuse to get out of the carriage against a mandatory-like warning of the station attendant or embarrassing looks from some women’s passengers.

    Long ago, when I was in London talking about the newly introduced rule for women, my English friend told me that was a discrimination against men and asked me if I was for or against about it.
    I only replied that the Japanese men were tolerant and the rule could not be a problem at all in the society.

Laisser un commentaire