Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Happy Break est une carte commercialisée depuis avril 2015. Elle s'adresse à tous les voyageurs qui bougent hors saison et hors week-end. Elle permet de bénéficier de 50% de réduction sur des hôtels de charme en France, à des saisons et des jours habituellement à faible fréquentation.

Les fondateurs : Happybreak a été fondé par deux anciens de Smartbox, spécialistes du tourisme en France : Arnaud Lecherf et Mélanie Renaudin. Après plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de l’e-tourisme chez Voyages-sncf, IDTGV et Smartbox, Arnaud Lecherf a décidé de se lancer dans l’aventure Happybreak avec Mélanie Renaudin qui a été en charge du développement des coffrets cadeaux Smartbox sur les marchés français et étrangers pendant 7 ans. Aujourd’hui, Arnaud Lecherf s’occupe de la gestion générale de la start-up et supervise les pôles communication et commercialisation. Mélanie Renaudin est quant à elle responsable du pôle partenariats avec les hôteliers.

Interview d’Arnaud LECHERF

Start-up : Happy Break

Peux-tu te présenter ?

Je suis Arnaud Lecherf et j’ai commencé ma carrière en tant que consultant au sein d’agences de conseil en communication (Publicis, Mc Cann). En 2000, j’ai rejoint l’aventure internet au sein du groupe SNCF en participant d’abord au lancement du site voyages-sncf, en tant que responsable marketing opérationnel, puis de IDTGV, en tant que directeur de la communication et du digital. En 2006, j’ai intégré Smartbox, leader mondial du coffret cadeau, dont j’étais directeur associé et membre du comité de direction. J’ai donc contribué au lancement de Smartbox dans une vingtaine de pays et piloté les départements marketing et e-commerce (40 personnes). Enfin, en 2015, j’ai créé la carte Happybreak, la 1ère carte de réduction multi-enseignes valable auprès d’hôtels indépendants.

Quel voyageur es-tu ?

J’ai toujours aimé voyager. Je suis d’ailleurs parti pendant 1 an avec ma famille en camping-car à travers l’Amérique (du Canada au Guatemala).

Start-up : Happy Break

Comment as-tu eu l’idée de Happy Break ?

Je suis parti d'un constat : chaque année des hôtels indépendants ferment leurs portes en France, principalement en province, parce qu'ils ne parviennent pas à atteindre un taux de remplissage moyen annuel de l'ordre de 40 à 50 %. Les restrictions budgétaires dans les entreprises, qui affectent le tourisme d'affaires, et plus largement la crise, qui incite les gens à partir moins souvent, expliquent cette baisse de fréquentation. Pour aller contre cette tendance, je propose aux hôteliers de faire venir des touristes dans leurs hôtels pendant les périodes creuses, moyennant un effort tarifaire substantiel.

Pourquoi ce nom Happybreak ?

Nous souhaitions avoir un nom international dans l’air du temps capable de résumer notre activité. C’est tout naturellement que le nom d’ « Happybreak » s’est imposé.

Comment fonctionne le site ?

Pour pouvoir pleinement profiter des fonctionnalités du site, il faut être titulaire d’une carte Happybreak en cours de validité. Une fois la carte activée, vous accéderez à toutes les informations sur nos hôtels partenaires dans l’onglet « Je cherche un hôtel ». La recherche de l’hôtel peut s’effectuer selon différents critères : région, thématique, dates… Une carte de France est également disponible pour repérer facilement où sont situés nos hôtels. Une fois l’hôtel sélectionné, apparaissent toutes les informations qui lui sont relatives avec un calendrier des disponibilités de l’hôtel sur l’année et les tarifs afférents. Pour réserver votre séjour, il vous suffit de contacter directement l’hôtelier par téléphone. Vous règlerez votre séjour à -50% directement chez l’hôtelier en présentant votre carte de membre Happybreak.

Start-up : Happy Break
Start-up : Happy Break

Quelle est l’innovation par rapport à ce qui existe déjà ?

C’est la seule carte en France qui offre 50% de réduction fixe en illimité pendant 1 an. De plus, notre modèle économique est beaucoup plus équitable pour les hôteliers car nous ne prenons aucune commission lors de la réservation des chambres ; nous nous rémunérons uniquement sur la vente de nos cartes.

Depuis combien de temps travailles-tu sur le projet ? Je travaille sur ce projet depuis avril 2014 environ.

La start-up est-elle hébergée dans une couveuse d’entreprise ? Non mais je suis en contact régulier avec d’autres entrepreneurs de la région.

Qui sont les investisseurs ? Je suis pour l’instant le seul investisseur au sein d’Happybreak.

Comment envisages-tu l’évolution d’Happybreak ?

À terme, mon objectif est de dupliquer le modèle sur les marchés voisins : l'Italie, l'Espagne et le Portugal. Mais je ne ferai rien avant 3 ans, car nous devons tout d'abord bien installer le concept en France. Cette précision étant donnée, je souhaite effectivement proposer des cartes Happy Break aux habitants de ces 3 pays, en proposant aux hôteliers des accords identiques à ceux que nous avons en France. Bien entendu, les porteurs de carte pourront réserver des chambres dans les hôtels des autres pays où nous serons implantés, mais notre concept est prioritairement axé sur un tourisme local.

Une anecdote Au sein de l’équipe, nous avons l’habitude de jouer la vaisselle du jour sur une partie de fléchettes.

Start-up : Happy Break

Quels sont les premiers retours des utilisateurs ?

Nous avons actuellement plus de 10 000 utilisateurs de notre carte en France et nous avons d’excellents retours de nos clients qui sont très satisfaits des prestations que nous leur offrons. Par exemple, voici un message que nous avons récemment reçu d’une cliente Happybreak : « Un simple message pour vous faire part de ma satisfaction quant à la carte Happybreak acquise récemment. Première cliente Happybreak au Pavillon de la Rotonde à Charbonnière les Bains (69), j'ai réservé cet hôtel en dernière minute entre Noël et le Nouvel an, très bien accueillie, démarches de réservation simples et efficaces. (J'ai pu tester d'autres concepts comme le vôtre auparavant, mais les démarches étaient bien plus compliquées et les hôtels trop fréquemment fermés à la vente) ».

Start-up : Happy Break

Arnaud offre un code de réduction de 40% valide jusque fin mars 2016 spécialement pour vous, amis lecteurs. Il suffira de rentrer le code : VOYAG40 sur le site lors de la commande d'une carte 1 an.

Commenter cet article

Ait seddik 04/03/2016 06:12

Peut on profiter de ce système de réservation au Maroc

Sylvie 10/03/2016 16:08

Pour l'instant, c'est seulement en France. Mais ils envisagent d'étendre leurs services à l'étranger dans le futur.

Recherche

Suivez-moi sur Twitter