Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview d'une famille expatriée en Jordanie

Agnès et Nicolas sont partis vivre deux ans à Amman en Jordanie avec leurs trois jeunes enfants. Pour une première expatriation, c'était un saut dans l'inconnu, un sacré dépaysement.

Ils ont adoré !
Ils nous racontent leur vie d'expat dans ce pays du Moyen Orient

Expat en Jordanie

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes une famille de 5.

Agnès est enseignante d’histoire-géo et donnait ses cours au lycée français international d’Amman, tandis que Nicolas travaillait à l’ambassade de France, dans la coopération.

Et les p’tits bout avaient 7 ans et demi, 5 ans et 20 mois à notre arrivée là-bas en septembre 2017. Et pour les parents, Nicolas et Agnès, disons que l’on est très jeunes quadras ! :- )

Expat en Jordanie

Où habitiez-vous en Jordanie ?

Nous habitions à Amman, dans un super quartier appelé as-swefiyyeh, à l’ouest de la capitale. On avait la chance d’avoir plein de petits commerces à proximité, dont une vraie fromagerie et une boucherie !

Combien de temps avez-vous habité en Jordanie et quel a été votre parcours pour vous y installer ?

On y a vécu deux ans. On a su qu’on partait là-bas environ 6 mois avant, donc on n’a pas vraiment eu de stress pour la préparation du départ. Il faut aussi dire que l’on habitait alors en région parisienne depuis 2 ans (les obligations du boulot…) et qu’on était donc très, très heureux de vivre cette expérience d’expatriation au milieu d’une culture riche, ancienne et surtout dans un pays magnifique !

On a pu aller 5 jours (sans les enfants) quatre mois avant pour trouver le logement, faire les inscriptions aux écoles et donc commencer à vraiment apprivoiser notre futur pays… Ensuite c’est le train-train habituel, gérer le déménagement, les paperasses…(mais comme on est était déjà à notre 6è déménagement, c’était un peu la routine)

Etait-ce votre 1ère expatriation ?

Oui, c’était la première expat…mais surement pas la dernière !

Mais sans avoir été expats avant, on voyageait beaucoup de toute façon, avec chaque année un ou deux voyages en mode « backpackeur ». Ces dernières années, on a fait plusieurs visites approfondies en Asie, sur 3 semaines à chaque fois (Indonésie, Thaïlande plusieurs fois, Laos, Cambodge).

On a d’ailleurs essayé de transmettre ce goût de la découverte et de l’altérité à nos enfants. Même en expat en Jordanie, on en a profité pour partir au Sri Lanka en mode routard, ainsi qu’en Israël et Cisjordanie.

Quelle langue parliez-vous en Jordanie ?

On parle le plus souvent anglais lorsque l’on se déplace dans le pays ou que l’on fait les courses.

Il y a une petite communauté française donc notamment avec les amis et autour de l’école c’était surtout en français et Nico ,lui, parle arabe, donc il pouvait communiquer aussi dans cette langue.

En Jordanie, la plupart des gens que l’on croise en ville se débrouillent largement en arabe. Quand on va dans le vrai pays, là, c’est en effet mieux de savoir dire et comprendre quelques mots en arabe pour échanger avec le fermier , le promeneur ou le bédouin qu’on va croiser !

Expat en Jordanie

Comment cela s’est-il passé pour vos enfants ?

Bien, très bien même. Ils étaient contents de tenter l’aventure, surtout l’aîné qui était plus à même de comprendre. Le petit frère de 5 ans ,qui s’entend très bien avec son grand frère, a suivi l’enthousiasme de son ainé. Et pour Amaya, elle était trop petite pour pouvoir exposer son point de vue, elle nous a juste fait une grosse crise de larmes le soir avant de prendre l’avion, elle devait sentir qu’il se passait quelque chose 😉.

Mais une fois sur place, tout s’est mis en place très simplement. Ils ont beaucoup aimé la liberté qu’ils avaient en Jordanie. Pouvoir grimper, sauter, courir tous les weeks-end dans des grands espaces ! On bougeait beaucoup ,  donc le week-end c’était baignade dans les wadis, bivouac dans le Wadi Rum , rando 4X4 dans le sable du wadi Araba, balades dans les sites historiques, camping sauvage dès que l’on pouvait...

Et puis l’accueil est très sympa pour les enfants (et les grands) en Jordanie donc ils étaient plutôt dorlotés. On estime qu’ils ont compris la chance unique de pouvoir découvrir en profondeur un pays, une culture, plein de paysages , en étant très jeunes. C’est du bonus pour la suite !

Expat en Jordanie
Expat en Jordanie

Quels sont les + de ce pays pour un voyageur et les incontournables à visiter ?

Sans aucun doute : l’accueil qui nous est réservé, partout, et la beauté des paysages. Les jordaniens sont très accueillants, on n’a jamais rencontré cela dans un autre pays (y compris la Thaïlande et le Sri Lanka qui sont pourtant réputés pour l’accueil de leur population).

Evidement,  on trouvera Petra dans les incontournables mais on a préféré le Wadi Rum. On pourra mentionner les vieilles cités romaines comme Jérash, Amman, Umm Qays, les châteaux de la période des croisades : Kerak, Shobak, Ajloun. A l’est, il y a les châteaux du désert mais aussi des lieux plus surprenants : des châteaux romains au milieu d’une solitude immense, un cratère de météore…

Et on ne peut pas manquer d’aller se baigner à la mer morte. Enfin, on aimait beaucoup faire des randonnées en Wadi (canyon). Et pour les paysages, les routes qui traversent le pays du Nord au Sud comme la route des rois ou la route de la mer morte sont superbes, et les routes transversales Est-ouest aussi.

Expat en Jordanie

Et pour y vivre ? Les avantages de votre vie dans ce pays /les inconvénients ?

  • Les avantages de la vie en Jordanie :

la douceur de vivre : un climat sympa (même si on a un vrai hiver, il est plus court qu’en France), une relation avec les jordaniens très agréable car ils sont vraiment toujours à vouloir aider, beaucoup de liberté (pour camper, se balader car il y a très peu de clotûres dans un pays de bédouin historiquement semi-nomade…) et un très beau pays à visiter. Ah, et aussi la cuisine arabe, qu’on dégustait souvent dehors grâce à une météo plutôt clémente.

Expat en Jordanie
  • Les Inconvénients de la vie en Jordanie :

On a du mal à en trouver…Ne pas pouvoir beaucoup marcher dans Amman. Tout est en pente et ils n’ont pas l’habitude des piétons (on ne parlera même pas des vélos), donc il faut être très vigilant à pieds. Ah si ! L’absence d’éducation à la gestion des déchets. Ça commence à venir dans les écoles , mais les jordaniens ont encore la fâcheuse habitude de laisser leurs déchets partout dans la nature et ça, ça nous énervait pas mal…On revenait généralement de nos balades avec des sacs poubelles remplis de plus de choses que notre simples déchets de piquenique..Mais ces désagréments sont localisés, et toujours au début des balades, car ils ne sont pas le fait de randonneurs aimant la nature.

Expat en Jordanie

Qu’est-ce qui vous manquait de la France ?

Peu de chose en général , car on aime s’adapter à de nouvelles découvertes alimentaires , vestimentaires ou autre. Mais comme on est breton, l’offre de fruits de mer et de poissons est très limitée sur Amman . Donc oui, quand on rentrait en France, on commençait par se faire un beau plateau de fruits de mer ! Quant aux amis et à la famille, beaucoup en ont profité pour venir nous rendre visite en Jordanie, donc c’était doublement sympa !

Votre regard d’expatrié sur la France et les français :

On a un pays magnifique en termes de paysages. Mais s’il fallait le caricaturer, disons que le français est râleur, individualiste, peu avenant et pas vraiment conscient de vivre dans un pays plein de qualités. Et que de procédures, de règles, de lois pour tout…avec un manque de pragmatisme et de simplicité.

En rentrant (et c’était bien avant le COVID !), on a été marqués par une forme de morosité ambiante, et surpris par la sollicitation permanente vers la consommation. Pubs agressives, cartes de fidélité, les « quel est votre numéro de téléphone, votre mail ».. dans les magasins… Ca n’a jamais été notre « trip », mais le décalage avec des cultures plus tournées vers les choses simples de la vie, laisse songeur.

Peut-on vous suivre sur un blog  ?

Bien sûr ! On a monté notre blog quelques mois après notre arrivée à Amman.

Au début, il s’agissait de donner des nouvelles à la famille, et puis progressivement…On a inclus nos itinéraires de balades, puis des thématiques culturelles ou historiques…puis les conseils pour préparer son voyage…Cela a attiré les expats pour les idées de randos, et après les voyageurs voulant se renseigner sur la Jordanie , Israël ou le Proche Orient. Enfin, on vous laisse vous faire une idée par vous-mêmes, le site s’appelle familyinjordan.com

Et comme on s’est pris au jeu, on est aussi sur facebook avec une page Jordanie découverte- Family in Jordan et un compte instagram où l’on continue à diffuser plein de photos (souvenirs ! 😊 ).

Un guide papier est aussi en préparation car on est beaucoup sollicités sur les parcours, les choses à faire… Et au final, tout cela nous plaît tellement que ça va même aboutir à la reconversion de l’un d’entre nous dans le webdesign 😉 !

Commenter cet article

Blog voyage 22/05/2020 18:21

J'ai adoré la Jordanie, c'est tellement beau...

René 21/05/2020 18:01

Merci Sylvie pour ce superbe article, lequel a fait ressurgir mes bons souvenirs.Bon W.E. René

Recherche

Suivez-moi sur Twitter