Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La plus grande partie du sucre consommé au Cambodge provient de la sève d'un palmier, le Borassus flabellifer ou palmier éventail.

En se promenant dans la campagne cambodgienne, on peut découvrir sur le bord des routes de grandes marmites où chauffe un liquide. Il s'agit de la sève de palmier qui est chauffée et réduite pendant 4 à 5 heures jusqu'à obtenir un sirop épais qui sera ensuite cuit et battu jusqu'à cristallisation.

Ce sirop est ensuite versé dans des moules en bambous jusqu'à refroidissement.

Il est ensuite souvent vendu dans un emballage naturel fait de feuilles de palmier. Il se conserve très bien. J'en avais rapporté de voyage mais impossible de vous le montrer, on a tout mangé ! Ce sucre a très bon goût, une saveur caramélisée. Il est très riche en fructose.

Vous en avez déjà goûté ?

Commenter cet article

S
belle découverte ! j'adore ce principe : dans des moules en bambou et feuilles de palmier, tes voyages donnent toujours envie !
Répondre
P
Tu viens de me faire découvrir ce sucre de palme ! Je n'en avais jamais entendu parler . Apparemment il est très bon :D Belle journée bises
Répondre
W
merci pour ce voyage sucré!
Répondre
M
Ce palmier a une autre utilisation beaucoup moins glorieuse... son écorce est comme une scie naturelle et était utilisée par les khmers rouges pour la torture :/
Répondre
I
Je ne connais pas , je suis curieuse de savoir si cela a le même goût que le sucre normal ...
Répondre
N
Hello,
Je me suis baladée dans la campagne cambodgienne mais je n'ai jamais vu ce sucre !
Il se consomme comme ça, nature, ou alors il est utilisé avec d'autres aliments ?
Répondre
S
Pas tout à fait, mais c'est assez proche avec un goût un peu caramélisé.
Répondre
S
Il se consomme nature, sert à sucrer son thé ou se cuisine en pâtisserie, comme le sucre. Nous en avons trouvé dans la campagne autour de Siem Reap.
Répondre
S
Gourmande :) !
Répondre
S
C'est bon pourtant :) !
Répondre

Recherche

Suivez-moi sur Twitter